29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 17:22

François Bayrou a décidé, dans l’affaire Tapie, de partir en guerre contre une décision qui relève d’avantage de politique que de justice car celle-ci illustre selon lui la « collusion » Tapie-Sarkozy.

Ainsi, dans son rôle de premier opposant, François Bayrou fustige une gestion de l’Etat élitiste où l’on demande aux français d’accepter une politique de rigueur tandis que l’argent public sert, entre autres, à rembourser les dettes d’un particulier. Les petits arrangements entre amis semblent toujours et bien plus encore d’actualité aujourd’hui au sommet de l’Etat.

285 millions d’euros, c’est la somme que Bernard Tapie devrait toucher de la part de l’Etat, l’équivalent du salaire annuel de 11 000 postes d’enseignants. Nicolas Sarkozy et le gouvernement avaient pourtant affiché leur volonté de réduire les dépenses de l’Etat, or ces réductions semblent exclusivement toucher les services qui concernent la majorité des français tandis qu’un cercle restreint en profite : distribution de 15 milliards d’euros au plus riche, mise en place des franchises médicales, suppression des postes de fonctionnaires, un budget de l’Elysée qui a explosé, un budget communication qui va dans le même sens et l’affaire Tapie sont des éléments symptomatiques d’une politique de l’Etat qui s’affiche toujours plus élitiste.

Partager cet article

commentaires

Anthony F. 01/08/2008 16:03

Alors vu que vous (tu) nous invite à rétablir la vérité et bien je me permets de le faire ;)
Donc Tapie ne touchera pas 285 millions d'euros mais entre 30 et 50 millions ce qui je vous (te) l'accorde est déjà bien suffisant.
Ensuite lorsque que je vois les socialo qui en font tout un foin alors que je le rappelle Tapie faisait partit du PS.
Ensuite pour les postes d'enseignants il va peut être falloir arrêter la dessus car on en a en trop grand nombre ! Il faut arrêter de mentir, auparavant chaque année nous augmentions leur nombre...Et pour quels résultats? Aucun!
Il est évident qu'il faut arrêter cela et mieux surveiller quand à leur utilisation. Pour rappel nous sommes le pays au monde où nous possédons le plus de fonctionnaire par rapport à la population...il ne faut peut être pas exagérer donc.
Ensuite pour le fameux discours des 5 milliards...haa vous l'aimez bien celui là, malheureusement sur ce point vous ne regardez pas les retombées, certes elles sont difficilement calculable mais les retombées existent et vous n'avez pas prit la peine de regarder car cela vous arrangeaient.
Pour le budget de l'Elysée vous êtes de mauvaise fois, n'exagérez pas, dorénavant les fonctionnaires qui bossent pour l'Elysée sont payé par celui ci et non par un ministère quelconque, les frais ont augmenté car il y a eu une refonte de tout cela et une plus grande transparence!
Dire que la politique de l'Etat se fait de plus en plus élitiste cela me fait sourire sachant que le Président lui même n'est pas un Enarque ce qui est assez rare pour le souligner donc j'aimerai savoir sur quels éléments vous vous (tu te) basez.
J'avais sincèrement apprécié la position de M. Bayrou lors des élections présidentiels qui voulait se placer entre les deux, or aujourd'hui il agit de la même façon que cette pauvre Ségolène qui se ridiculise elle même, elle est devenu l'attraction de la sphère politique et pas dans le bon sens, votre leader devrait faire attention que tout cela ne lui arrive pas à lui aussi. Au lieu de faire une guerre de personne (car c'est ce qui se passe actuellement, M. Bayrou ne peut pas piffrer M. Sarkozy et donc il l'allume sans cesse) il devrait, ou votre partit devrait reprendre sa place "d'arbitre" plutôt que de faire de l'obstruction systématique!

Point positif: content de voir que l'on peut discuter ;)

David Guillerm 06/08/2008 16:04



Tout d’abord je tiens à signaler que je tire mes informations des medias. Bernard Tapie touchera effectivement 285 millions d’euros de l’État et donc du
contribuable, cette somme servira à renflouer ses dettes et il ne touchera physiquement (que) entre 20 et 50 millions d’euros.

Tu parles ensuite des socialistes mais je ne vois pas le rapport avec le Mouvement Démocrate (MoDem).

Pour les enseignants, je ne jamais menti, le chiffre sert juste de référence je n’ai jamais appeler à créer de nouveau poste car je considère qu’il y en a trop aussi. Nous sommes le pays qui a le
plus de fonctionnaires mais il est trop facile de dire cela sans regarder les choses de plus près, nous sommes un pays qui a de nombreux services publics de qualité ce qui augmentent notre nombre
de fonctionnaires (la poste, les enseignants, la police, la santé,…)

Pour les 15 milliards d’euros, si je dis qu’il n’y a pas de retombé c’est que les medias le disent et au moment où nous entrons en récession je ne pense pas que le puisse dire qu’il y ait eu
beaucoup d’effet.

Pour la position élitiste de l’État, il y a plusieurs points. Les 15 milliards d’euros en sont un exemple mais également les taxes sur les mutuelles qui se répercuteront forcement sur les
français, les fusions de nos services publics avec le privé comme GDF se concrétisera forcement par des hausse de tarif comme se fut le cas avec la privatisation des autoroutes. La privatisation
partielle de la poste se traduira par des fermetures nombreux locaux… je pense que de toute manière les français voient ce qu’il se passe et le désapprouvent

Tu parles de Ségolène Royal et de François Bayrou comme si ils étaient identiques mais je pense que bien au contraire ils sont très différents Ségolène Royal se ridiculise pour exister
médiatiquement ce que, je pense, François Bayrou ne fait pas.

Je ne pense pas non plus que François Bayrou fasse une guerre de personne contre Nicolas Sarkozy, c’est sa politique et sa manière de la faire qu’il critique et non pas sa personne. Nicolas
Sarkozy dirige un grande partie des reformes de l’État, il est donc normal que les critiques se retournent vers sa personne.



Anthony F. 30/07/2008 00:15

Monsieur BAYROU qui est lié à Monsieur PEYRELEVADE, vice-président de son parti et qui a été Président du Crédit Lyonnais pendant plus de dix ans, est très mal placé pour réclamer à corps et à cris la remise en cause de la décision du tribunal arbitral composé de personnalités du droit, incontestables et incontestées.

Qu'il demande à Monsieur PEYRELEVADE de lui parler des 525 millions de dollars payés en 2005 dans l'affaire Executive Life à une compagnie d'assurance américaine, ou des investissements dans la Métro Goldwyn Mayer, ou encore de la responsabilité du Crédit Lyonnais dans la crise du Logement.

Si il y a eu un scandale inadmissible dans les années 90, c'est celui du Crédit Lyonnais. Il est donc inacceptable, comme le fait Monsieur BAYROU, de salir l'Etat, le Ministère des Finances, des personnalités reconnues du monde juridique, pour prendre la défense aveuglément d'une banque, dont les actes ont été condamnés à plusieurs reprises par la justice, et ce, sans connaitre les éléments du dossier.

David Guillerm 30/07/2008 14:09


Il me semble que l'affaire Executive Life a commencé, même si elle n'est apparu au grand jour que par la suite, avant la nomination de Jean Peyrelevade en tant que PDG du Crédit Lyonnais qui a payé
les affaires de son prédécesseur. Jean Peyrelevade n'a eu plus qu'à defendre la banque lorsque l'affaire a éclaté.


Mickaël HD 29/07/2008 23:42

Espérons que vos lecteurs ne se contente pas de votre blog comme unique source d'information. Dans se cas il serait difficile de loué les action du gouvernement.
Donné une partie de l'information, fausse tout, soyez complet ou, par pitié, arrêté votre propagande anti-Sarkozy, votre démarche de départ (positive) s'en trouve ridicule par l'adoption de la technique de communication propre au PS.
La construction de l'avenir nécessite des débats constructif, pas ce genre de discours. je suis sur que vous valez mieux.
Bien à vous.

David Guillerm 30/07/2008 14:05



Si mes informations sont fausses, tu pourras avoir le plaisir de les compléter si cela t'intéresse, cependant il me semble que je sois plus éclairé que toi dans ma démarche car mes articles comme
tu auras pu le constater, donne mon avis sur les choses qui se passent, quelles soient bonnes ou mauvaises contrairement à toi qui semble considérer que toute l'oeuvre gouvernementales est
fabuleuse



       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram