12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 10:04

Le 3ème Congrès du Parti Démocrate Européen s'est déroulé à Bruxelles les 4 et 5 décembre 2008.

A cette occasion, deux textes d'orientation ont été approuvés : "la Déclaration de Principes du PDE" et "la Résolution du PDE : Bâtir sur les décombres de la crise".



 

DÉCLARATION DE PRINCIPES DU PARTI DÉMOCRATE EUROPÉEN

Bruxelles, le 5 décembre 2008


1- Le Parti démocrate européen porte en Europe les valeurs du courant démocrate dans le monde.


2- Les valeurs démocratiques dans la société, fondées sur la dignité de la personne humaine, sont celles de la liberté, de la responsabilité et de la solidarité.


3- Liberté et responsabilité, c’est le choix d’une citoyenneté de plein exercice, par la liberté d’information, la séparation des pouvoirs, l’indépendance de la justice, le respect scrupuleux du pluralisme, la protection des citoyens contre l’oppression politique, le poids des discriminations, la domination des seuls intérêts financiers.


4- Liberté et responsabilité, c’est le choix de l’état de droit, d’une économie d’initiative, régulée mais non dirigée par la puissance publique.


5- Solidarité, c’est le respect actif des obligations réciproques entre concitoyens, chances de promotion offertes à tous, et réduction continue des inégalités sociales et culturelles.


6- Solidarité, c’est le respect actif des obligations réciproques entre peuples, notamment des obligations des peuples les plus riches à l’endroit des peuples les plus pauvres et les plus exposés aux tragédies de l’histoire et de la géographie.


7- Solidarité, c’est le respect actif des obligations entre générations, notamment en ce qui concerne le climat, le patrimoine naturel, l’eau.


8- Responsabilité et solidarité exigent donc la recherche d’une démocratie politique, portant un modèle de développement soutenable.


9- La défense de ces valeurs dans le monde ne peut s’envisager que dans le cadre d’un équilibre multipolaire.


10- Dans cet équilibre, l’Union européenne, active et coopérative, doit être capable de s’exprimer d’une seule voix chaque fois que l’équilibre de la planète est en jeu, non seulement comme un des deux piliers de l’alliance atlantique, mais aussi comme acteur autonome et courageux dans le monde global.


11- L’Union européenne est la condition même de notre avenir, comme pays et comme peuples qui comptent dans le monde. Elle est, en même temps, un modèle d’organisation qui peut se proposer à d’autres continents, à d’autres ensembles de pays sur la planète.


12- La condition de l’avènement de l’Union européenne respectée et aimée, c’est la création d’un lien direct avec les peuples et les citoyens, qui permette un contrôle démocratique de son action et lui donne une vraie capacité politique.

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans Europe
commenter cet article

commentaires

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram