22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 12:20

Selon l'édition de lundi 22 décembre du quotidien économique La Tribune, "les comptes de la France vont s'enfoncer dans le rouge l'année prochaine et atteindre un niveau sans précédent en euros courants". Au déficit de l'Etat qui devrait atteindre près de 80 milliards d'euros en 2009 en raison des mesures de relance et de la crise économique, va s'ajouter l'envolée du déficit de la Sécurité sociale.

Selon la dernière note financière de l'Acoss (la banque de la "Sécu"), que La Tribune s'est procurée, les recettes de la "Sécu" vont fondre sous l'effet du ralentissement très fort de la progression de la masse salariale. Avec une masse salariale qui stagne, le manque à gagner dépasserait 5 milliards d'euros pour la Sécurité sociale. Par ailleurs, les prélèvements sur les revenus du capital vont être mauvais avec l'effondrement des marchés boursiers.

Au total, le déficit de la "Sécu" pourrait donc dépasser la barre des 15 milliards d'euros.


Dans ce contexte, le solde général (Etat, Sécurité sociale et collectivités locales) pourrait dépasser le niveau de - 3,9 % du PIB annoncé par le gouvernement dans ses dernières prévisions. Le rapporteur du budget au Sénat, Philippe Marini "avertissait dès la semaine dernière que 'le déficit public pourrait même approcher les 5 points de PIB en 2009 et en 2010'", souligne La Tribune. Et les comptes des collectivités locales pourraient, eux aussi, se dégrader.

 

Le Monde.fr

Partager cet article

commentaires

Jérémy 26/12/2008 19:22

Bonsoir,

Il est clair que la situation actuelle ne va pas améliorer les choses, ni les comptes! La hausse du chômage et les embauches qui ne se feront pas sont autant d'argents en moins pour la Sécu.
La crise, ou comment ruiner les plans de financement en quelques mois...

Bonne continuation

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram