Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 05:00


Les Jeunes Démocrates du Finistère, présidés par David Guillerm, tiennent à réagir sur la réforme actuelle des Universités et les événements récents qui y sont associés.

 

Le manque de concertation avec les enseignants-chercheurs suscite des craintes légitimes et renforce le sentiment que cette réforme, menée dans la précipitation, ne vise que des réductions budgétaires et la réalisation d'économies à court terme.

Comment être plus performant sur le plan de la recherche alors que 900 suppressions de postes sont organisées, que la hausse du budget de l'enseignement supérieur pour 2009, d'un montant de 1.8 milliard d'euros, concerne surtout la rénovation d'infrastructures ? La "modulation des services" mise en avant dans cette réforme consistera à pallier au plus pressé: effectuer plus d'heures d'enseignement au détriment de la recherche ou vice-versa.

La complexité du travail quotidien des enseignants-chercheurs, écartelés entre plusieurs tâches, n'est pas suffisamment prise en compte. Annoncer un renforcement de leur évaluation dans ces conditions n'est tout simplement pas raisonnable, ou témoigne d'une nette méconnaissance de ce métier.

 

La réforme de la formation des enseignants avec la masterisation pose encore d'autres questions. Au-delà des économies certaines qui seront réalisées par la suppression de l'année de stage rémunérée, qu'apporteront les nouveaux contenus et la nouvelle organisation de formation aux étudiants dans l'apprentissage et l'exercice de leur métier ? Les nouveaux diplômés ne sont-ils pas appelés à faire le travail des titulaires dans des conditions plus précaires ?

 

Enfin, la nécessaire réforme du système universitaire ne doit pas faire oublier ce qu'est l'Université : lieu public de transmission des savoirs, d'accession à la connaissance, d'ouverture sur le monde. Lieu de recherche fondamentale et appliquée, où se forme aussi l'esprit critique, grâce à l'indépendance. Voilà pourquoi enseignants et étudiants y sont attachés et désirent être pleinement associés à l'élaboration d'une réforme.

Partager cet article

Published by David Guillerm - dans Université
commenter cet article

commentaires

Profil

moi2

Nous sommes aujourd’hui face à une crise économique, sociale et environnementale sans précédent. Dans cette période confuse où les puissants voudraient nous faire croire que seule une mondialisation sans barrière pourrait nous aider, nous nous devons de leurs rappeler qu'ils sont là pour protéger leurs concitoyens et améliorer le niveau de vie de tous. De nouveaux modèles sont sur le point d’émerger et ceux-ci sont les proies de lobbies de toutes sortes. Il est impossible de savoir quel sera le modèle majoritaire de demain mais notre époque donne la possibilité à chacun d'entre nous d’influencer sa forme, c’est pourquoi nous devons combattre ces idées moutonnières qui privilégient les profits et la croissance face à un modèle plus durable et égalitaire pour les Hommes et à la redistribution des richesses.

David Guillerm,

Président des Jeunes Démocrates de Bretagne

Recherche

Web 2.0

mail2facebook.pngtwitter.pngnewsletter.jpgrss.pngmodem.jpgjdem.jpgecologie.jpgbreizhio.jpgmobile.png 

Suivez-moi sur Twitter

S'abonner à davidguillerm sur Twitter

 

Le Lab Démocrate

Rejoignez nous!

Clics


 

Wikio - Top des blogs - Politique 

Classement local