26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 10:55

La posture politique de la Municipalité de Quimper peut laisser sans voix  le plus sensible aux dégâts des marées noires  ! Après avoir retiré, avec sagesse, de l’ordre du jour du Conseil Municipal de Quimper le 24 octobre 2008 (cf article), la délibération acceptant de se désister du Procès de l’Erika et proposant la signature d’un protocole de négociation financière, voici que le dossier est de nouveau revenu à l’ordre du jour, mais cette fois du Conseil de Quimper-Communauté du 6 février 2009. Pour l’adopter cette fois-ci ! (36 pour 5 contre)
Ce qui revient à dire que politiquement la Ville de Quimper, politiquement correcte et solidaire, reste dans la procédure d’appel contre Total et Cie, et que Quimper-Communauté, elle se retire et accepte l’indemnisation de Total...
Ce qui veut dire également que la délibération ne sera pas représentée au débat des conseillers municipaux de Quimper.
Deux poids, deux mesures ? La position est totalement incompréhensible au sein d’une même majorité gérant les deux collectivités.

Que font les verts qui sont dans la majorité municipale socialiste de Quimper ?

Retrouver toutes les informations sur le blog d'Isabelle Le Bal, Conseillère Municipale et Communautaire de Quimper qui fut la première à pointer le désistement de la Municipalité de Quimper et qui fit reculer celle-ci.

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans environnement
commenter cet article

commentaires

       

Recherche

Le Lab Démocrate

Clics


 

Wikio - Top des blogs - Politique 

Classement local