20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 23:00

III - L’Europe institutionnelle

1. Traité de Lisbonne

·                         L’Europe des États est paralysante. Il faut aller vers une avant-garde capable de faire bouger les choses, constituée des pays de la zone euro. Libre aux autres pays de l’Union de les rejoindre pour renforcer l’ensemble.

·                         L’Europe des petits pas c’est fini, il faut faire l’Europe des grands pas. Il faut aller vers des domaines de compétences nouveaux pour l’Europe.

Source : 12 engagements. Interview de Marielle de Sarnez à Fréquence Protestante.

2. Président de la Commission européenne

·                         Départ de José Manuel Barroso, trop à la remorque des Chefs d’État. La Commission est censée être le gardien de l’intérêt général et non le serviteur des gouvernements.

·                         Le nom du président ne doit pas être le résultat d’un accord pré-électoral entre les deux grands partis, mais être devenir un enjeu des élections européennes.

·                         Le président de la Commission doit être quelqu’un de fort et de volontaire, de la trempe de Jacques Delors. Guy Verhofstadt ou Mario Monti ont le profil.

Source : Discours du 29 mars. Interview de Marielle de Sarnez à Fréquence Protestante. Discours de Londres.

3. L’Europe des citoyens

·                         L’Europe est nécessaire et vitale, mais précisément pour cela il faut qu’elle soit démocratique, transparente et compréhensible aux citoyens.

·                         Les citoyens auront le sentiment d’être Européens à partir du moment où ils pourront peser sur les décisions prises dans le cadre de l’UE.

·                         Les délibérations du Conseil doivent être publiques et filmées, avec diffusion sur internet, afin que l’on ne puisse plus dire “c’est la faute à Bruxelles” alors que les décisions sont prises par les gouvernements nationaux.

·                         Toute décision doit faire l’objet d’une annonce aux citoyens 3 mois avant d’être prise, par voie de presse, afin de leur donner l’opportunité de saisir leurs députés européens.

·                         L’Europe doit protéger les identités nationales, défendre les langues et les cultures qui la composent. Droit aux identités multiples.

·                         Instaurer un service civil européen. Rendre Erasmus obligatoire grâce à une forte augmentation des ressources européennes et nationales. Créer un Erasmus pour les fonctionnaires, les chefs d’entreprise, les enseignants… Mettre en place une éducation civique européenne.

·                         Combattre la connivence PPE-PSE qui empêche le citoyen d’exprimer son choix politique.

·                         Mettre les médias devant leurs responsabilités. La plus grande chaîne européenne (TF1) ne traite jamais de questions européennes et n’a pas de correspondant pour l’Europe, ce n’est pas normal.

·                         Le Parlement européen doit avoir un lieu de travail unique : Strasbourg.

·                         Faire de la journée de l’Europe, le 9 mai, un jour férié, partout en Europe.

Source : 12 engagements. Manifeste du Parti démocrate européen. Interview de Marielle de Sarnez à Fréquence Protestante. Discours de Londres. Discours du 29 avril.

4. Justice et affaires intérieures

·                         Instauration d’une véritable Europe du droit et de la personne humaine.

·                         Procureur européen avec autorité sur les polices de chacun des pays de l’Union, pour lutter efficacement contre les réseaux de criminels.

Source : 12 engagements. Site de campagne du MoDem.

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans Europe
commenter cet article

commentaires

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram