9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 10:00


Corinne Lepage, ancienne ministre de l’environnement et vice-présidente de la commission environnement du Parlement européen pour le Modem, exclut de voter pour José Manuel Durao Barroso. Au cours d’un déjeuner de presse, aujourd’hui, au Parlement européen, elle a jugé que ses « orientations politiques », présentées jeudi dernier, étaient un « enfilage de perles et je reste polie »… « Il est pour tout, pour que l’Europe soit plus sociale, plus régulatrice, plus verte, etc. Il a peut-être changé, mais je ne suis pas plus convaincue qu’avant. Il a donné une telle image de l’Europe que le reconduire n’a aucun sens ». Bref, « sauf événement majeur, le Modem votera contre lui ». En privé, des élus de l’UMP sont sur la même longueur d'onde, même si officiellement leur parti soutient la reconduction de Barroso.

Demain, le président sortant sera auditionné par les groupes socialiste, libéraux-démocrates et vert. Notons que seuls les Verts ne recevront pas Barroso à huis-clos, ce qui est une très bonne nouvelle. Il a déjà obtenu le soutien des deux groupes eurosceptiques et du PPE, sans surprise. Jeudi, les présidents de groupe décideront de voter ou non sur son investiture la semaine prochaine.

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans Europe
commenter cet article

commentaires

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram