5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 12:00


"C'est une histoire de dingue. Une dérive inacceptable, un incroyable déplacement des valeurs de nature à troubler enore un peu plus les repères des enfants", déclare l'ancien ministre de l'Education nationale dans une interview au Journal du Dimanche.


Pour lui, "à l'école, l'argent ne devrait pas avoir droit de cité".


"Dès l'instant qu'un tel principe est accepté, on peut craindre qu'il ne soit généralisé. Les enfants diront:+ je ne viens pas parce que tu ne me donnes pas de thunes!".


François Bayrou s'émeut que nous soyons "entrés dans un modèle de société où l'argent est considéré comme maître et seigneur", et fait porter la responsabilité de cette situation sur Nicolas Sarkozy et son gouvernement. "Avec eux, la France est entrée dans le cercle des pays qui considèrent que l'argent est une valeur prédominante".


Comme on lui demande s'il est étonné que "Martin Hirsh, Haut commissaire à la Jeunesse, cautionnent ces mesures" du gouvernement, il répond: "J'imaginais que Martin Hirsh ne serait pas partie prenante de ce système. Cela prouve que c'est tout le gouvernement qui va dans ce sens".

Partager cet article

commentaires

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram