26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 12:15

Essor-Internet.jpgLe sénateur Jean-Louis Masson a rédigé un projet de loi qui obligerait les blogueurs à dévoiler leur identité (pour ceux qui sont sous pseudo) afin d’assumer leur écrit. L’hérétique a rédigé un article sur le sujet où il affirme son désaccord avec cette proposition de loi.

Je suis assez d’accord avec lui lorsqu’il affirme que  c’est  les « sentiments de toute puissance et d'impunité qui favorisent les dérapages. » et qu’un des principaux problèmes aujourd’hui est de voir les médias reprendre des infos sans vérifier l’identité du producteur.

La toile est un élément assez incontrôlable mais qui tend très efficacement vers l’autorégulation et vouloir y instaurer des barrières n’a jusqu’à présent jamais fonctionner. Le droit à l’anonymat et à la protection de la vie privée est extrêmement défendu sur le net et l’exemple actuel sur cette question peut être représenté par le cas Facebook. D'ailleurs quand l'on voit des salariés virés à cause de leurs blogs, on peut trouver légitime le droit à l'anonymat.

Pourtant, il existe un certain type d’info qui circule très bien sur Internet avec des rumeurs entretenus par des anonymes. Nous, démocrates, en avons fait la douloureuse expérience avec des blogs comme Echos et Rumeurs ou encore Le Chevalier Orange dont le seul objectif semble être la destruction du MoDem. Mais, nous ne sommes pas les seuls à subir une certaine désinformation et de la remise en doute du 11 Septembre à d’invraisemblables théories du complot les fantasmes les plus fous ont pu être exposés et entretenus sur la toile.

La toile a ainsi cette capacité à décuplé les histoires les plus folles et peut donc légitimement poser des questions à certains surtout s’ils l’observent de l’extérieur.

Personnellement, je ne suis pas pour une obligation a informé de son identité car Internet s’est construit sur ce droit à l’anonymat et il n’y a pas aujourd’hui de danger apocalyptique qui  oblige à revenir sur ce droit. Cependant, nous devons rester vigilant et continuer à assurer cette autorégulation qui fonctionne si bien aujourd’hui. Mais sur ce point, c’est de la responsabilité de chacun de ne pas croire toutes les informations et d’aller voir plus loin pour les vérifier. Comme on dit, un bon article est un article avec de bonnes sources.

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans France
commenter cet article

commentaires

Mamouchka 26/05/2010 21:16



Cette proposition sénatoriale relève de l'ignorance du fonctionnement de l'internet.


En mettant un commentaire, je vous permets de m'identifier, en cliquant sur le "logo" qui apparait avant le http d'un blog, ce dernier peut être identifié etc...


Pour plus de détails , je vous propose le lien suivant :


http://www.laquadrature.net/fr/appel-pour-la-defense-du-droit-a-l-anonymat-sur-internet


Mamouchka.


 



David Guillerm 27/05/2010 00:55



Oui effectivement la plate-forme a déjà les données sur les utilisateurs.



orange sanguine 26/05/2010 15:26



Petit scarabé doit encore devenir grand !


indice 1: il est marié.


indice 2: il n'est pas jeune...même si la jeunesse c'est avant tout dans la tête :-)



David Guillerm 26/05/2010 15:27



Donc tu sais qui il est en fin de compte? ;-)



orange sanguine 26/05/2010 15:18



t'as toujours pas trouvé qui est le Chevalier Orange ?



David Guillerm 26/05/2010 15:21



et non...Une idée?



Antonin 26/05/2010 15:17



La loi LEN oblige déjà les bloggueurs a donner leur identité à l'hébergeur...

J'ai été la cible d'un des blogs que tu cites, pour autant je ne vois pas d'arguments "pour" cette loi.


A toute ;)


 



David Guillerm 26/05/2010 15:21



Oui, c'est ce que je me suis dit. S'il y a un problème de racisme ou autre, l'hebergeur doit pouvoir informer les autorités sur l'identité du blogueur.


 



Fanal Safran 26/05/2010 15:03



Bonjour David,


Il arrive que des propos soient calomnieux et alors il est possible à la justice de voir qui est l'auteur. Il y a des services pour celà semblerait-il.


Attendons-nous à ce que l'on limite les libertés sur la toile. Ils ont les médias bien cadrés, pas nous


 



David Guillerm 26/05/2010 15:06



oui s'ils s'interessent au blog c'est parce qu'ils ne les contrôlent pas!



       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram