5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 10:00

20080116Vachesclonees.jpgN’est-ce pas génial de se dire qu’avec les progrès techniques d’aujourd’hui nous mangerons la même viande, identique au gène prés, dans 50 ans ? Plus aucune évolution, plus aucune création, nous ne risquerons plus de découvrir de nouvelles merveilles de la nature car nous aurons un monde homogène et identique.

 

A la limite, on peut même se demander si nos enfants ne seront pas tous identiques. A quoi bon la différence, pourquoi l’un serait blond et l’autre brun, autant avoir qu’une seule couleur… Plus de différences, plus de jalousie et puis ca sera tellement plus simple de choisir parmi des gens tous identiques.

 

Vous allez vous dire que je craque totalement ! Que le peu de soleil que nous avons en ce moment me tape sur le système… En fait, je réagis juste à la révélation sur la viande d’origine clonée qui a été mise en vente sur le marché. C’est assez drôle de voir comment procède le lobbying sur le clonage pour faire avancer ses théories. Il nous balance dans le marché de la viande de bétail cloné et nous dévoile sur le fait accompli, «  vous voyez, vous en avez mangés et ca ne vous a rien fait de mal donc il faut continuer ! »

 

Il n’existe peut être aucun risque sur le corps et l’organisme ; quoique manger pendant 40 ans le même ADN n’a rien de réjouissant pour l’esprit ; mais le risque est certainement ailleurs. Alors que l’année 2010 est consacrée à la biodiversité, on peut se demander à quoi jouent certains groupes industriels qui se prennent pour des apprentis sorciers.

 

De la technologie du clonage à celle des OGM, c’est tout le système planétaire qui est remit en cause. Le travail de millions, voir de milliards d’années, est remis en cause et cela n’est pas sans risque. L’homme détruit et est incapable de penser un système dans son ensemble comme la nature le fait par balancier et contre-balancier. Il ne faut pas rompre la chaine sinon c’est des catastrophes sans fin qui s’annoncent mais pas seulement.

 

La planète a construit des merveilles. La biodiversité est foisonnante et nous voyageons de découvertes en découvertes. Les explorateurs font un travail formidable et passionnant. Laissons à la nature son travail et faisons ce que nous avons à faire de notre côté. Montons des projets, dépassons nos limites mais sans détruire nos fondations et notre maison commune.

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans environnement
commenter cet article

commentaires

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram