22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 13:08

François BayrouLors de ses vœux adressés à la presse la semaine dernière,  François Bayrou est revenu sur l’actualité notamment sur l’intervention de la France au Mali, le mariage pour tous, la fin annoncée du cumul des mandats ainsi que sur la situation économique du pays.

 

Le Président du Mouvement Démocrate a également profité de l’occasion pour parler des futurs scrutins électoraux auxquels participeront les démocrates, les élections européennes et municipales et peut être, les régionales. 2013 est une année sans élection, mais de nombreux chantiers resteront à l’ordre du jour et les prochaines élections vont être présentes dans toutes les conversations des politiques et journalistes durant l’année.

 

Organisation des élections municipales

Les élections municipales commencent d’ailleurs à prendre une place considérable dans les médias locaux avec de plus en plus de spéculations sur les possibles candidats des différents bords politiques. Pour François Bayrou, le principe dans le cadre de ce scrutin est de suivre « une démarche d’équipes et de majorités locales » car ce qui compte pour une ville « ce n’est pas l’étiquette des candidats, mais leur qualité humaine et leur projet ». Le MoDem s’inspirera donc des GAM, groupes d’action municipale, constitués dans les années 1960 et 1970 par des militants et des animateurs qui considéraient que les partis politiques ne répondaient pas en tant que tels aux besoins des citoyens. 

 

Le groupe de travail de Marc Fesneau, Secrétaire général du Mouvement Démocrate, va ainsi mettre en place une coordination nationale de ces équipes d’action municipale, afin de favoriser les partages d’expérience, la volonté d’ouverture, de travailler avec d’autres équipes, de porter des idées concrètes, parties du terrain, et de faire apparaître des visages nouveaux.

 

François Bayrou reviendra sur cette démarche avant la fin du mois de février. 

 

Localement, on observe déjà du mouvement. Marielle de Sarnez, vice-présidente du MoDem et leader naturel des démocrates sur Paris, aurait dit qu'elle était prête à faire une liste au premier tour des municipales. Jean-Luc Bennahmias, autre VP du parti, a pour sa part affirmé qu’il serait « candidat aux primaires de l'opposition » sur Marseille.  A Pau, l’hypothèse d’une candidature de Bayrou crée le débat. Plus près de chez nous, c’est Jean-Marc Lecerf, Président du MoDem35 qui a annoncé la mise en place d’une liste à Janzé. A ces quelques personnalités, on peut en ajouter beaucoup d’autres comme Nathalie Griesbeck, Antoine Vielliard, Yann Wehrling, Rodolphe Thomas, Geneviève Darrieussecq, Marc Fesneau, Alain Somme, etc. qui ne manqueront pas de créer l’actualité durant ces élections.

 

Les élections municipales sont souvent considérées comme celles intéressant le plus les Français car tout le monde connait et croise son maire. On peut donc espérer des campagnes passionnantes avec de la vitalité et des projets originaux pour répondre aux enjeux sociaux, économiques et écologiques des villes de demain.

 

Organisation des élections européennes

Pour notre famille politique, « l’Europe est un grand enjeu pour la France et un grand enjeu pour le monde ». François Bayrou a exprimé pendant ses vœux à la presse, la nécessité d’une Europe forte notamment face à la crise économique mais également face à l’intervention au Mali.

 

« La crise d’impuissance que l’Europe traverse, la crise de confiance qu’elle rencontre auprès des citoyens, je vous le dis ouvertement : c’est notre affaire ! Nous sommes le courant politique qui a sans cesse porté, précisé, soutenu, l’idée européenne. Nous sommes le courant politique qui a sans cesse appelé à la double exigence : Europe efficace, Europe accessible aux citoyens. » 

 

François Bayrou a également défendu les députés européens du MoDem, également membres du Parti Démocrate Européen, pour leurs actions et le travail qu’ils fournissent au Parlement européen. Il a parlé de la nécessité de reconstruire l’idée européenne dans le débat et c’est pourquoi il a promis que les démocrates défendraient en 2014 un programme de renaissance du projet européen.  

 

Ce projet « appellera à recentrer l’Union Européenne et son cœur, la zone euro, sur ses fondamentaux, action en commun, soutien de l’économie et de la production sur notre sol, droit de compréhension et d’accès reconnu aux citoyens européens, qui ne peuvent pas être passifs et soumis mais actifs et informés, lien entre Europe et nation, entre Europe et identités. » 

 

Le MoDem sera porté par ses eurodéputés sortants, Marielle de Sarnez, Robert Rochefort, Nathalie Griesbeck, Jean-Luc Bennahmias, Sylvie Goulard et par ses nombreux experts de l’Europe durant ces européennes. Un bon score sera l’occasion de donner davantage de poids à notre famille politique sur le plan national et européen. C’est notre objectif. 

 

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans Mouvement Démocrate
commenter cet article

commentaires

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram