6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 11:15

Jérôme CahuzacJérôme Cahuzac, ministre délégué au Budget mais également chirurgien de profession, et copropriétaire avec son épouse d’une clinique dans le VIII e arrondissement de Paris, a été accusé, mardi 4 décembre,  par le site d'investigation Mediapart, d’avoir détenu "pendant de longues années un compte bancaire non déclaré à l’Union des banques suisses (UBS) de Genève". Le site affirme selon des sources informées, que ce compte aurait été clos formellement début 2010, et les avoirs auraient été ensuite déplacés vers l’UBS de Singapour par le truchement d’un complexe montage financier offshore.


Le principal intéressé a démenti durant toute la journée, mercredi 5 décembre, ces affirmations. Mediapart affirme avoir de nombreuses preuves et a dévoilé hier soir un enregistrement clandestin dans lequel on peut y entendre une voix qui serait celle de Jérôme Cahuzac parlant de son compte UBS.


Je suis assez d’accord avec l’Hérétique sur cette affaire, l’un des deux protagonistes risque de ne pas s’en sortir. Soit Mediapart dit la vérité et Jérôme Cahuzac devra démissionner de ses fonctions, soit le site c’est trompé et il risque d’en prendre un sacré coup.


Mediapart, comme tout journal d’investigation, a pour habitude de dévoiler des affaires comme celle concernant Sarkozy-Kadhafi ou Woerth-Bettencourt  qui ont été prises très au sérieux à l’époque par l’opposition socialiste et la justice. Concernant Cahuzac, j’aimerai croire que l’homme est honnête mais je me demande aussi pourquoi Mediapart, site plutôt de gauche, aurait dévoilé cette affaire s’il n’avait pas de solides arguments.


Il faut en tout cas espérer un dénouement rapide car ce genre de scandale contribue à donner une sale image de la classe politique aux Français. Les prochaines révélations seront décisives. 

 

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans France
commenter cet article

commentaires

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram