10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 16:00

I0011.jpg

Depuis les déboires du MoDem aux régionales, j’ai régulièrement eu l’occasion de discuter avec des électeurs qui ont voté pour François Bayrou en 2007. Plusieurs constats peuvent être retirés de ces discussions mais une chose reste identique, c’est l’attente des électeurs vis-à-vis du MoDem.

Alors que la presse nous parle beaucoup des tractations, arrangements et mouvements qui se dessinent et s’annoncent sur l’échiquier politique français et particulièrement au centre de celui-ci, il est intéressant de voir comment les électeurs ressentent le terrain.

L’attente des électeurs vis-à-vis du MoDem et du Centre, donc de son meilleur représentant François Bayrou, n’a pas changé. De nombreux français pensent d’ailleurs que François Bayrou a réussi quelque chose en 2007 qu’il ne réussira pas en 2012 à cause des différents scrutins où le MoDem a eu des difficultés. Pourtant, rien n’est joué et sondage après sondage, François Bayrou reprend de l’envergure. Alors même que la campagne présidentielle n’a pas commencé, un sondage le placerait en 3e homme avec 12% des votes.

Ceci signifie que François Bayrou incarne toujours quelque chose. Lorsque l’on pose la question à ses électeurs de 2007, les réponses sont souvent les mêmes. François Bayrou incarne le rassemblement au-delà des clivages traditionnels car il y a des personnalités compétentes partout et qu’il faut être capable de leur tendre la main.

Le MoDem traduit avec ses difficultés, ses échecs et ses réussites, le courage et la force d’un homme et de ses amis politiques pour défendre leur indépendance et leur vision de la société.

François Bayrou reste donc le meilleur représentant du courage politique et de l’intégrité pour défendre ses convictions. Si demain un électeur vote pour Bayrou, se sera pour ces qualités : le courage et l’intégrité de l’homme.

De plus, le MoDem (et donc le Centre) est reconnu pour être une force de propositions. Le vote de 2007 pour François Bayrou traduisait le désir de vérité dans les projets politiques. Quand François Bayrou dit que face à la crise, il n’y a pas de réponses préconçues mais que l’on va utiliser les meilleurs leviers possibles pour redémarrer, c’est ce que les gens veulent entendre ; du réalisme et de la vérité.  

L’attente pour cette troisième voie en France est forte et s’est en réaffirmant nos fondamentaux : intégrité, courage, vérité, justice et réalisme, que le MoDem d’une part et François Bayrou d’autre part réussiront dans l’avenir.  François Bayrou a, dans un commentaire en réponse à un billet de Jean-François Kahn, bien appuyer cette définition du Centre.

Enfin, s'est en nous appuyant sur nos piliers comme le fédéralisme européen, le régionalisme et le developpement économique durable que nous pourrons construire un projet de société juste et populaire.

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans Mouvement Démocrate
commenter cet article

commentaires

Ghislain 12/06/2010 19:56



Je me permet de dire que le titre est juste mais pas les explications. Pour ma part, je suis aller voir les autres partis, pour différentes raisons, et oui il y a un regard intéressé à Bayrou car
les autres partis ne répondent pas à l'attente qi a été sucité en 2007.Mais nier les difficultés du modem résultant d'une gouvernance autocratique, donc de Bayrou, prouve ou du moins apporte des
réponses sur l'homme. bon nombre de citoyen n'en peuvent plus de ses politiques qui parlent bien et juste mais au résultat similaire et systèmatique. L'exigence est monté d'un cran, et si Bayrou
fait l'objet d'attaque, c bien que d'autres partis ne répondent pas non plus à cette exigence et se respect citoyen.


tant que Bayrou n'en prendra pas conscience, ses idées resteront à l'état d'idées, et seront prises par d'autres en plus de e construire des ennemis de "l'intérieur", comme Sarkozy est en train
de faire. Et comme disait Coluche, les idées appartiennent à ceux qui les appliquent !



David Guillerm 16/06/2010 23:00



Jamais je n'ai nié les difficultés du MoDem et les défauts qui pouvaient exister dans les pratiques et les méthodes.


Sinon ok pour les idées, c'est ce qui fait la moelle d'un mouvement et de ses personnalités.



       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram