20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 10:00

A l’heure où Internet entre dans nos bâtisses de façon systématique. L’audiovisuel français doit évoluer et s’est une révolution qui s’annonce. Aujourd’hui nous observons que le monde audiovisuel est en total métamorphose avec des supports qui évoluent à très grande vitesse et se rapprochent.

 

Le téléphone, l’ordinateur et la télévision sont en train de se rapprocher à une allure phénoménale. Demain, quel sera le support de diffusion privilégié ?  De plus, la vidéo professionelle, amateur et les jeux vidéos se mélangent de plus en plus.

 

L’audiovisuel n’a pas encore fait sa véritable mue. Il doit réellement s’adapter à ce nouveau mode de fonctionnement et à Internet au risque de se faire, s’il ne prend pas la mesure du fait, bouffer comme l’a été la musique. La révolution est lente et s’est seulement depuis quelques temps que de nouveaux modèles se mettent en place.

 

La VOD a fait son apparition il y a quelques années mais on observe de plus en plus le rapprochement d’entités pour plus d’efficacités. Certaines institutions ont su s’adapter efficacement aux nouveaux moyens de communication comme l’INA sur Internet.

 

Le Cinéma français n’a pas pris la mesure de l’évolution du monde numérique. Les négociations entre celui-ci est Canal +, chaine qui diffuse largement des films, ont commencé avec de la tension dans l’air. Pour que le Cinéma ait un pas d’avance, c’est avec des nouveaux supports de diffusion comme Dailymotion qu’il devrait traiter car l’avenir se prépare aujourd’hui !

 

Je suis persuadé que les modèle de diffusion de demain ne ressembleront en rien à ceux d’aujourd’hui et il est temps que l’audiovisuel français en soit le premier initiateur s'il veut avoir son mot à dire dans cette révolution.

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans culture
commenter cet article

commentaires

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram