6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 10:30

modem-logo.gif
A l’heure où les médias voudraient faire croire à la fin du Mouvement Démocrate, nous, Jeunes Démocrates, nous réaffirmons que le MoDem est vivant et qu’il peut compter sur notre enthousiasme et notre force vive pour faire vivre nos idées. Nous rappelons l’essence même du MoDem, celle qui nous a fait rejoindre ce mouvement.

Le MoDem c’est formé à la suite des Elections Présidentielles de 2007 autour du projet défendu par François Bayrou. Notre but est de construire une troisième voie solide face aux blocs PS-UMP car ils nous mènent droit au mur depuis 20 ans. Notre mouvement rassemble des forces démocrates, républicaines, écologistes et progressistes et se veut au centre de l’échiquier politique.

Il n’y a plus aujourd’hui de différence entre les  « vieux de l’UDF » et la « nouvelle génération » car nous sommes tous rassemblés autour d’un projet commun. Ce refrain répétitif à l’approche des élections est usé, dépassé. Nous sommes tous là pour faire avancer nos idées et la société. Les expériences de vie font que chacun à sa place si celle-ci a comme but de faire avancer le groupe et non l’égo surdimensionné de certain.

Non, le MoDem n’est pas mort. Non, nous ne devons pas penser au court terme et nous rassembler avec un PS usé face à l’Etat Sarkozy. Nous devons construire le rassemblement du XXIe siècle, au centre de la société pour proposer un avenir solidaire et durable à tous.

C’est dans le temps que le Mouvement Démocrate réussira à convaincre les français que notre projet est le plus juste pour l’avenir. Ne nous trompons pas et acceptons de travailler dans la durée.

Demain, nous voterons pour les Régionales. Ce vote doit être un vote enthousiaste, un vote pour défendre un projet régional. Nous ne devrions pas parier sur le rassemblement à gauche, nous devrions chercher le maintien partout où c’est possible pour que notre projet soit clair, visible et assumé jusqu’au bout car c’est un pari sur l’avenir que nous faisons.

Demain, nous n’aurons peut être pas beaucoup d’élus, mais c’est dans le long terme que notre vision doit être construite et après-demain, nous gagnerons élections après élections la confiance des françaises et des français pour proposer un avenir à nos communes, nos villes, nos régions, à la France et à l’Europe.

C’est lorsque nous assumerons pleinement notre projet et lorsque nous arrêterons de regarder à droite ou à gauche que les électeurs nous ferons confiances.

Rien est perdu, le MoDem a encore une longue vie devant lui si nous sommes prêts à l’assumer pleinement et à appliquer ce qui nous a fait rejoindre le Mouvement Démocrate : un rassemblement autonome autour du Centre politique, une démocratie claire, transparente et un projet créatif, durable et solidaire pour demain.

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans Mouvement Démocrate
commenter cet article

commentaires

Christine 06/02/2010 21:28


T'aurais vraiment mérité d'être n°2 à la place d'Erwan !
Tu es le seul qui donne encore envie de voter Modem en Bretagne pour l'instant.
Bravo et bon courage.
Et si t'as besoin d'un coup de main, ce sera de bon coeur.
Sincèrement,
Christine


David Guillerm 06/02/2010 22:06


Merci Christine! ;-)
Ok, je t'envois un mail.


       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram