4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 11:32

L'Union Européenne a autorisé la culture d'une pomme de terre génétiquement modifiée crée par un groupe allemand et de deux autres cultures OGM venant celles-ci de chez Monsanto. Ces autorisations, sans vérification du produit par l'UE, posent une question important, celle du lobby OGM en Europe.

A-t-on autorisé cette pomme de terre sous prétexte que c'est un grand groupe allemand qui l'a conçu et que celui-ci doit rentabiliser sa recherche?

Jean-Luc Bennahmias a réagi à cette autorisation, voici ces propos:

Jean-Luc Bennahmias demande à Michel Barnier de clarifier sa position sur les produits OGM

La Commission européenne vient d'annoncer, contre tout bon sens, sa décision d'autoriser la culture dans l'Union d'Amflora, une pomme de terre génétiquement modifiée.

L'erreur commise par la Commission en autorisant sans réserve et sans étude avérée sur l'innocuité de ces produits la culture d'Amflora doit inviter la France à une position sans équivoque pour refuser cette autorisation sur le sol français.

Cette clarification de la position française sera d'autant plus simple, si son commissaire fait état de sa position sur le sujet. La Commission a en effet annoncé que la décision d'autoriser cette culture OGM avait été prise à l'unanimité, c'est à dire avec l'approbation de Michel Barnier, commissaire européen français au marché intérieur.

Comment un ancien ministre français en charge successivement de l'environnement et de l'agriculture peut-il en son âme et conscience prendre une décision contraire à l'intérêt des populations et à l'intérêt agricole européen ? Est-ce qu'au nom du « marché », dont il a désormais la charge, ses considérations environnementales et agricoles se sont envolées ?

Je demande à Michel Barnier une clarification rapide de sa position sur les OGM afin que chacun puisse juger des positions prises par l'ancien ministre.

Jean-Luc Bennahmias
Député européen, Vice-président du Mouvement Démocrate

Partager cet article

commentaires

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram