22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 12:55

fotolia_poubelles.jpgNous avons appris vendredi soir que la communauté des communes de Landerneau-Daoulas allait enfin étendre sa politique des sacs jaunes à tout son territoire (cela s’ajoutant à d’autres actions pour la gestion des déchets). Cette décision est une bonne chose car la question du tri des déchets ne peut pas rester cloisonnée seulement à la ville de Landerneau lorsque l’on sait que notre communauté compte 22 communes et prés de 45 000 habitants.

 

Cependant, les élus de la communauté de semblent pas prendre toute la mesure de l’enjeu et reste positionné sur un système qui est peut être obsolète. Les problèmes posés aujourd’hui concernent la question du ramassage des déchets au porte-à-porte et celle de la fréquence des camions.

 

Pourquoi ne pas imaginer un système qui allierait efficacité et économie d’échelle ? Nous avons la possibilité dans toutes les zones de densité urbaine (dans les bourgs et centres-ville) de revoir le système en développant la collecte collective des déchets avec des colonnes de tri par quartier. Les sacs jaunes, le verre ou encore les déchets verts pourraient ainsi être triés à la base dans des points fixes. Landerneau commence d’ailleurs à développer ce genre de système avec des points d’apport volontaire.

 

Ainsi, les camions de ramassage des déchets réduiraient leur déplacement à ces points de tri par quartier et la communauté des communes pourraient réduire efficacement sa facture avec un tel scénario ce qui réduirait par ricochet celle de ses habitants.

 

Concernant les maisons isolées et les zones peu dense, il faudra très certainement  garder pour eux un système de gestion des déchets au porte-à-porte.

 

La communauté va dans le bon sens avec cette volonté d’améliorer la gestion des déchets mais il faut qu’elle soit capable d’envisager dans l’ensemble cette question afin d’utiliser ce qui existe aujourd’hui de plus efficace et de plus durable.

 

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans Finistère
commenter cet article

commentaires

AQ 25/06/2010 13:29



Dans le domaine des déchets, l'extension de la collecte des sacs jaunes sont évidemment une grande avancée.


Mais cet acte doit se placer dans un mouvement de fond, et doit faire changer les comportements :


supprimer au fur et à mesure les poubelles collectives, sauf pour les locaux communaux ou établissements recevant du public

soutenir l'acquisition ou développer la location de poubelles individuelles... le but étant à terme d'aboutir au remplacement de la taxe d'ordures ménagères (actuellement la même pour tous)
par la redevance individuelle (en fonction du propre poids de ses déchets)

systématiser la collecte des sacs jaunes, une fois tous les quinze jours

poursuivre la relève des déchets ménagers chaque semaine

développer les éco-points (en adoptant un ratio un éco-point pour x habitants) : les zones agglomérées seraient dès lors davantage dotés, et les hameaux où il y a plus d'habitants.



Tout un programme, mais cela doit se faire au fur et à mesure, sans brusquer les comportements, mais en les incitant fortement.


Et puis, ne pas oublier que l'écologie doit se placer dans la trilogie du DD. Les entreprises, les habitants doivent être pleinement associés dans cette perspective. Il faut donc tenir compte des
circonstances locales, mais également des ressources de chacun (pour l'acquisition de poubelles individuelles par exemple)



David Guillerm 25/06/2010 13:52



oui à la suppression des poubelles collectives pour les remplacer par des colonnes de tri par quartier. (eco-points comme vous dites!)


il faudra ensuite envisager de mettre en place la gestion des déchets par poids mais je crois que ceci doit être un objectif à moyen terme (4-5 ans)


Tout un programme effectivement ;-)


Vous habitez dans le pays de Landerneau-Daoulas?


 



       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram