14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 10:30

La campagne présidentielle sombre tous les jours un peu plus au fond du gouffre avec un niveau de débat zéro.


Les journalistes sont obsédés par les petites phrases. Entre Sarkozy qui insulte les agriculteurs et prend les immigrés pour bouc-émissaires, son ministre Guéant qui essaye de créer des polémiques stériles sur le Halal, Hollande qui évite les sujets de fond et préfère répondre à Sarkozy qui l’insulte, Marine Le Pen qui continue à s’exciter et pense pouvoir dédiaboliser son parti , Jean-Luc Mélenchon qui râle et râle, et les autres candidats que personne n’arrive à entendre… Face aux crises, au chômage, à la dette, il n’y a, semble-t-il, que François Bayrou qui essaye au fil de ses interventions de parler de fond.


Désespérant est sans doute le terme qui qualifierait le mieux cette campagne et ce que les médias veulent bien nous en montrer. Les français voient une crise sans précédent arriver à leurs portes et ils entendent uniquement des candidats qui s’insultent comme des pauvres gamins sans cervelle pour récupérer la moindre parcelle de pouvoir. Merde, ce n’est pas cette mascarade la politique !


Il semble bien loin le « Indignez-vous » de Stéphane Hessel… et pourtant, on ne peut pas accepter cette situation sans sourciller. Réveillez-vous et agissez !


Exigeons un vrai débat entre les candidats à la présidentielle.


A 39 jours du premier tour de l’élection présidentielle, il est temps que les citoyens exigent l’organisation d’un débat entre les candidats à cette élection, seul moyen de parler de fond et de confronter les différents projets.


Je vous invite tous à interpeller les médias avec vos tous les moyens possibles pour qu’un vrai débat soit organisé entre les candidats à la présidentielle. C’est en faisant pression que les choses bougeront.


En effet, la télévision et internet permettent ce débat, il n’y a plus aujourd’hui de difficulté technique à son organisation. Les primaires socialistes auront d’ailleurs servi à le prouver. Si ce débat n’a pas lieu, je vous certifie qu’il y aura eu plus d’idées confrontées durant la Primaire Socialiste que pendant toute la campagne présidentielle qui s’annonce…


Même dans l’hypothèse où deux candidats sur dix seraient tentés de refuser un tel débat, celui-ci pourrait se tenir entre les 8 autres. Ils intéresseraient tellement les commentateurs politiques que les audiences annoncées approcheraient sans aucun doute d’une dizaine de millions de français, et pousseraient par la même occasion les réticents à participer.


Les médias sont attirés par l’audience. Un débat de ce type leur apporterait ce qu’ils recherchent et permettraient aux français de se forger une véritable opinion.


Chers lecteurs, internautes, françaises, français, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans France
commenter cet article

commentaires

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram