9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 10:00

étudiants..

L’Etat a réalisé le 7 et le 8 Avril, les Etats Généraux de la violence à l’école. Ceux-ci ont réuni pendant deux jours à la Sorbonne, à Paris, experts et représentants de la communauté éducative pour discuter des problèmes de violence à l’école, problème qui dépasse d’ailleurs largement le cadre scolaire.

Luc Chatel a lancé 5 axes de travail pour clôturer ces Etats Généraux. L’Hérétique a d’ailleurs noté que plusieurs propositions de ces Etats Généraux rejoignaient celles que François Bayrou défend depuis longtemps.

Quand aux propositions de Luc Chatel, elles ne semblent pas avoir convaincu tous les syndicats et pour cause, celui-ci défend la formation pédagogique alors que la réforme actuelle du Capes et des IUFM fait tout le contraire en réduisant les stages et autres. Les gens jugent sur les actes et ceux-ci sont souvent en décalage avec les paroles donc attendons de voir concrètement ce que Luc Chatel fera.

Traiter la violence en amont

Il faudra bien sûr traiter la violence de face là où elle existe. Je rejoins ceux qui disent qu’on ne peut pas trainer d’établissement en établissement les élèves à problèmes, élèves qui ont très souvent un contexte familial extrêmement difficile. Créer des établissements spécifiques pourrait régler ces problèmes car les élèves seraient dans un contexte différent et serein.

Je rejoins également l’idée d’une sanctuarisation de l’école mais celle-ci ne pourra être qu’une sanctuarisation réaliste. Réaliste car la violence vient très souvent de l’extérieur, de l’éducation des élèves, du contexte dans lequel ils grandissent, de personnes extérieurs aux établissements… L’école ne pourra jamais être une bulle car nous devons considérer plus globalement la violence et essayer d’y travailler. La violence se généralise dans la société, dans les médias et elle se normalise et c’est sur ces éléments qu’il y a également un travail à réaliser.

L’échec de Mai 68

Hier, le respect général des parents vis-à-vis du corps enseignant imposé une sécurité des établissements mais lorsque l’on voit aujourd’hui des parents qui remettent sans cesse en cause le travail des professeurs, le système ne peut plus marcher. Il faut réinstaurer l’autorité du professeur dont la parole doit avoir beaucoup plus de poids. Les parents ne devraient pas pouvoir remettre en question la décision d’un conseil une fois que celle-ci est définitive.

D’une certaine manière, certaines revendications de Mai 68 sont aujourd’hui traduites en échec car il faut une dose d’autorité dans l’éducation si nous voulons apprendre aux gens à devenir des citoyens et à vivre en société. La désacralisation de la profession de professeur a donc été une erreur et il y a aujourd’hui beaucoup de soixante-huitards qui l’avouent.

Quelques propositions

Il existe également des moyens de réduire dans le temps la violence. On ne s’improvise pas professeur comme on ne s’improvise pas parent. Je milite depuis longtemps pour que la formation soit un élément clé pour tous car nous apprenons tout au long de notre vie. Les professeurs devraient avoir la possibilité de prendre des cours pour se faire respecter et imposer leur autorité. Trop souvent encore l’administration rit au nez des demandeurs et leur dit que l’autorité on l’a ou on ne l’a pas. L’autorité s’apprend et l’Etat doit pouvoir aider les demandeurs.

De même, je milite depuis longtemps pour qu’existe des cours pour les jeunes parents. Je le redis, on ne s’improvise pas parent, il n’existe pas de solution miracle et on dit souvent que l’on fait de son mieux possible. Pourtant, certaines erreurs sont à éviter et on devrait transmettre la sagesse des plus expérimenté sur le sujet.

Ces méthodes existent en Allemagne et dans d’autres pays d’Europe. La France devrait elle aussi proposer aux jeunes parents volontaires des cours de méthodologie pour s’occuper de leurs enfants et de leur apprentissage.

Nous avons tous à gagner en faisant de la prévention et de la pédagogie car les investissements à la base seront autant d’économie assurée dans l’avenir.

Partager cet article

commentaires

Maud 13/04/2010 09:44



Félicitations pour cet article très complet et les liens d'après - Je l'ai recommandé à mes étudiants d'ailleurs.


A+



David Guillerm 13/04/2010 19:38



Merci Maud!



       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram