11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 14:08

russie.jpg

 

Après les élections législatives du 4 décembre qui semblent avoir été entachés de nombreuses irrégularités, les russes ne semblent pas vouloir se laisser faire et ont décidé de faire pression sur le régime de Vladimir Poutine.


 Hier, des manifestations sans précédent de l'opposition russe ont eu lieu dans toute la Russie pour contester la victoire aux législatives de son parti Russie Unie. Ce mouvement est le 1er de cette ampleur depuis l'arrivée au pouvoir en 2000 de l'ex-agent du KGB, Vladimir Poutine. Il aurait réuni à Moscou près de 50.000 à 80.000 personnes selon des estimations indépendantes (25.000, selon la police) et plusieurs milliers de manifestants dans une cinquantaine de villes du pays.


On peut se demander si nous observons à l’heure actuelle un véritable réveil des citoyens russes dans la lignée des révolutions arabes. Les russes semblent lassés de la distribution du pouvoir à une petite élite corrompu et bien installé. L’opposition surfe sur la vague.


Ainsi, l'un des leaders de l'opposition, l'ancien ministre Boris Nemtsov, a indiqué dimanche à la radio Kommersant FM que de nouvelles manifestations étaient prévues les 17, 18 et 24 décembre.


Les russes réclament l'organisation de nouvelles élections et ne veulent pas d’un retour de Vladimir Poutine à la tête de l’Etat. Cette mobilisation intervient à moins de trois mois de la présidentielle du 4 mars, à laquelle il a annoncé sa candidature pour faire son retour au Kremlin où il pourrait rester théoriquement jusqu'en 2024.


Malgré cette mobilisation, on peut douter, au regard de l’histoire, que le pouvoir en place vacille. Les prochaines semaines seront décisives.

 

 

 

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans Monde
commenter cet article

commentaires

       

Recherche

Le Lab Démocrate

Clics


 

Wikio - Top des blogs - Politique 

Classement local