8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 15:37

Communiqué de presse:

A trois mois des Régionales, la décision de
Pascal Mailhos, Préfet du Finistère, d’interdire la consommation d’alcool le jeudi en centre-ville de Brest sonne comme un soutien explicite à Bernadette Malgorn.

 

Pour rappel, Bernadette Malgorn, Tête de liste de l’Ump pour les Régionales en Bretagne, a été préfète de région et a imposé à Rennes lors de cette fonction l’interdiction de consommer de l’alcool en centre-ville. La seule politique de la préfecture sous Mme Malgorn a été une politique de confrontation. Les affrontements entre CRS et jeunes se sont multipliés provocant des excès et de la violence.

 

L’interdiction de consommer de l’alcool en centre-ville de Brest est une pure décision médiatique qui sera inefficace car la confrontation ne changera rien et les jeunes changeront de lieu pour faire la fête. Nous retombons à nouveau dans de la répression. L’Ump désire à nouveau remettre le thème de la sécurité en avant pour ces Elections Régionales.

 

L’alcool et les jeunes est un problème qui doit être traité en amont. Que des étudiants fassent la fête où l’alcool est présent n’est pas choquant. Le véritable problème est le fait que des jeunes de 11, 12 ou 13 ans se retrouvent en état de coma éthylique. Lorsque des jeunes de classe de 6e ou de 5e commencent à boire et à se souler, c'est choquant. Les parents, au même titre que les associations de préventions, ont d’ailleurs un rôle à jouer pour régler ce problème.

 

Ce n’est donc pas un travail de répression qu’il faut avoir vis-à-vis de l’alcool mais bien un travail de prévention, de discussion afin de pouvoir véritablement poser le problème sur la table.

David Guillerm

Partager cet article

commentaires

Claudio 08/12/2009 17:25


Exact, et pas surprenant.

Les services du Roy au service de ses affidés ... quoi de plus normal ...


       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram