17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 10:40

untitled.jpgVoilà le genre d’article qui ne rend pas ses lettres de noblesse au monde médiatique. Le 12 Mai 2010, le Canard Enchainé a publié un article qui est relayé aujourd’hui par politique.net. Vous pouvez retrouver cet article ici « Les caisses du MoDem sont vides : licenciements et doutes sur les capacités d'emprunt de Bayrou pour 2012 ».

Cet article est mauvais car très approximatif. Tout d’abord, Michel Mercier n’est plus le trésorier du MoDem comme l’affirme le Canard Enchainé : « Et, malgré sa rupture avec Bayou, il reste son ami et surtout le trésorier du MoDem ». Le trésorier du MoDem est aujourd’hui, et suite à l’entrée de Michel Mercier dans la majorité, Jean-Jacques Jegou. Je suis étonné de voir que le Canard Enchainé qui a habituellement de bonne source, réalise une faute aussi grossière.

De plus, l’article voudrait faire croire que le financement d’un parti se fait uniquement sur le nombre de député or une grande partie des financements publics se fait sur le nombre de voix obtenus aux élections législatives.

Le MoDem a ainsi un budget annuel d’environ 5 millions d’euros qui se répartit en 3 sources.

Il obtient en effet avec les voix des législatives de 2007 pour l’année 2009 suivant les sources officielles  2 777 012.51€ (1 920 304 voix prises en compte) pour environ 13 millions pour l’UMP et 10 millions pour le PS. Le MoDem est le 3e grand parti à ce niveau là.

Cette somme peut donc être considérée comme une base annuelle qui ne bougera pas jusqu’au prochaine législative de 2012.

A cela s’ajoute les aides financières allouées aux partis ayant des élus. Le MoDem a en 2009, 3 députés rattachés à son nom et 19 sénateurs ce qui lui assure un groupe de 22 parlementaires et une aide de 968 101,41€ (20 millions pour l’UMP et 13 pour le PS)  (en 2010, 1 228 089€ pour le MoDem car 25 parlementaires s'y sont associés - cf info dans les commentaires)

On atteint ainsi la somme de 3 745 113€ d’aides publiques qui est complétée par les cotisations des adhérents qui s’élèvent à environ 1 millions d’euros. Le MoDem en 2009 a donc eu un financement à hauteur d’environ 5 millions d’euros et cette somme devrait être similaire en 2010.

Le remboursement des candidats n’ayant pas atteint 5% aux régionales devrait être de l’ordre de 1 à 1,5 million d’euros ce qui est important mais pas catastrophique quand on sait que le MoDem n’a aucun emprunt en cours.

Les caisses du MoDem sont donc loin d’être vides et malgré notre échec aux régionales, le mouvement peut continuer à travailler et avancer sans devoir faire avec des bouts de ficelles. Quand à la Présidentielle, on peut se douter que François Bayrou et les autres responsables du MoDem sont prévoyant et mettent depuis 2007 de l’argent de côté en prévision de ces élections.

Je ne vois pas bien l'interêt de cet article du Canard Enchainé. Peut être que la volonté de faire croire que le MoDem est au fond du trou est grande mais cette explication ne me semble pas suffisante. La volonté de faire polémique du Canard a peut être tendance à vouloir faire des raccourcis ou tout simplement à aller trop vite en besogne.

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans Mouvement Démocrate
commenter cet article

commentaires

Claire 25/05/2010 09:59



Mon cher David,


Je maintiens qu'il n'y a jamais eu de transparence des comptes financiers pendant les trois dernières années. J'étais au Conseil national. Il fût demandé en vain par les conseillers nationaux le
bilan annuel au trésorier Mercier puis à Jégou, son successeur. En vain, vous dis-je!


Le Modem est mort suite à l'hémorragie d'une base militante désillusionnée et déçue. Ce parti politique n'a été mis en place que pour l'accession au trône élyséen de F bayrou. Les erreurs de
navigation Bayrou sont impardonnables. Cet homme est le roi de la godille et est seul à présent sur sa gabarre vide. Bon courage à vous et ne vous abîmez pas dans cette arnaque qu'est le
Modem et qui porte si mal son nom. Marc Fesneau, je le connais. Sympathique certes, mais il sera toujours à la botte du sieur Bayrou. Fesneau n'a seulement été promu qu'à la tête d'une troupe
maigre de soldats. Les petits colleurs d'affiches sont partis et ils ne reviendront pas.


Il y a d'autres voies pour préserver la démocratie et les valeurs que le Modem prétend mettre en avant.


Amitiés.



David Guillerm 25/05/2010 13:53



Ok pour le flou financier donc.


Le problème de beaucoup de personnes qui sont venues au MoDem c'est d'avoir tout "misé" sur François Bayrou. Une famille politique n'existe que si elle a plusieurs "courants". Le MoDem descend de
la famille politique centriste et on peut y être sans défendre Bayrou.


Je reste persuadé que le MoDem a un avenir. Quand à Bayrou, 2012 est son point d'arrivé, le MoDem continuera ensuite. Bien sûr qu'il y a d'autres voies comme l'associatif et l'engagement citoyen.


Bonne continuation.


 



Claire 21/05/2010 22:07



Je regrette d' avoir cotisé "bêtement" au Modem. Jamais pendant trois années, nous n'avons pu savoir à quoi était employée notre dîme! aucun compte-rendu financier annuel, le flou total dans les
comptes mixés de l'UDF et du Modem, la diète complète pour les mouvements départementaux.Bref, la démerde pour la base militante!


Et pourtant, pour toute association, politique ou non, il est obligation de faire état des comptes annuellement. Maintenant, tout le monde s'est barré et le François est dans la dèche. Chaque
petit adhérent avait bien compris qu'il méprisait la piétaille et que seul l'intéressait les retours de cotisations. Beurk! il n'a rien compris, le béarnais, et surtout, il a menti à tous ces
citoyens qui ont adhéré et cru en un espoir politique "autre",  comme le faisait miroiter Bayrou en 2007.


A présent, qu'il aille au diable! C'est bien le juste retour de la monnaie de sa pièce. En plus, Bayrou a gagné que ces gens-là ne voteront jamais pour lui en 2012. Quel imbécile!



David Guillerm 24/05/2010 20:03



On ne cotise jamais bêtement mais concernant l'utilisation transparente de la dîme, il me semble que les comptes financiers sont présentés tous les ans aux membres du conseil national qui sont
les représentants des militants.


Ensuite, oui Bayrou a fait des erreurs, oui il n'a pas réussi à comprendre l'ampleur de l'enjeu du mouvement démocrate mais ce n'est qu'un homme et il n'était pas seul. Je me suis engagé en 2007
et de 2007 à 2009 nous avons les jeunes democrates du finistère fait venir des personnalités du MoDem, nous avons rencontré des acteurs de la société... parce que nous avons tout fait pour
travailler et avec peu de moyens. D'ailleurs, ne dit-on pas que peu de moyens poussent la créativité?


Attention à ne pas dire des contre-vérités. Il y a beaucoup de militants qui sont partis mais il reste encore des gens pour défendre les idées de l'humanisme et du centre. Nous ne sommes pas des
"fans" de Bayrou et perso je travaille avant tout pour les idées du MoDem. Vous dites le MoDem est à la dèche, preuve que vous n'avez pas lu mon article. Le MoDem a une base fixe par an de
presque 4 millions d'euros ce qui est loin d'être rien.


N'exagérons rien, le MoDem a eu du mal à comprendre qu'il fallait s'adresser directement aux militants mais ce n'est pas à François Bayrou de tout faire. Aujourd'hui il y a Marc Fesneau pour être
en contact avec les militants et je peux vous dire que s'est quelqu'un de qualité qui va relancer les choses.


Le problème de l'espoir déçu c'est que malgré les bonnes volontés du monde, il y aura toujours des gens qui rechercheront le pouvoir, c'est la nature humaine. Ce qui est dommage c'est que
beaucoup de militants qui voulaient avant tout faire avancer les choses sont partis, je ne desespere pas de les voir revenir un jour mais aujourd'hui nous devons nous structurer en profondeur si
nous ne voulons pas revoir les mêmes échecs.


Pour 2012, la question sera différente. Bayrou a peut être des problèmes de management mais  ca reste l'homme qui a le mieux analysé la situation en France et qui a le projet de société le
plus juste. L'enjeu de demain sera de monter une équipe autour de FB pour assurer un bon management et que la machine tourne bien.


 



oranges anguine 17/05/2010 13:17



Vérifies aussi tes infos.


- un plan social est en cours


- Pour les sénateurs, ils sont 25 à apporter leur financement politique à l'association UDF-Modem pour 2010 dont 7 PRG et les amis de Jean Arthuis.


Le décret de 2009


Le décret de 2010


 


- une


-






David Guillerm 17/05/2010 18:49



salut orange sanguine, merci pour les infos sur 2010, je ne les avais pas trouvé. Tant mieux si plus de sénateurs sont rattachés au MoDem, ca fait plus d'argent, donc 1 228 089€ en 2010 au lieu
de 968 101,41€ en 2009.


Concernant le "plan social" la question est d'être en concordance avec nos moyens mais surtout avec nos besoins. Je crois savoir que les permanents n'ont pas toujours été les plus efficaces: 2
permanents moyens = un permanent efficace, n'est-ce pas? ;-)


Enfin, perso je ne me fais pas de soucis pour la suite



       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram