25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 11:51

economie-competitivite.png

Il existe aujourd’hui un débat intéressant sur la capacité de notre économie française à exister dans le commerce mondial. La remise prochaine du rapport demandé par le gouvernement à l'ex-patron d'EADS Louis Gallois sur la compétitivité, a enclenché un débat sur les moyens d'améliorer la compétitivité des entreprises françaises, notamment à l'exportation.


3 objectifs pour l’Etat

Avec une bureaucratie extrêmement lourde, créer, innover et entreprendre sont des vrais parcours du combattant en France. Pour améliorer la compétitivité, l’Etat doit sans aucun doute, assouplir son système et alléger les procédures administratives.

 

Le gouvernement doit également focaliser ses efforts sur la protection de la propriété intellectuelle en poussant l’Europe à faciliter les dépôts de brevet. L’innovation doit permettre à notre économie de réussir dans la mondialisation. Enfin, les efforts du pays doivent porter sur la rééducation des consommateurs pour amener les citoyens vers des achats proactifs et réfléchis. Cependant, ces actions du gouvernement ne sauraient suffire et les entreprises françaises doivent réfléchir à leur stratégie et positionnement.


Compétitivité hors-prix et image de marque pour l’entreprise

On entend trop souvent dire que notre économie est plombée par les coûts de production : coût du travail et coût du capital. Il faut pourtant se rendre à l’évidence, ces coûts n’expliquent pas tout. La France a fait le choix d’un système social puissant et protecteur. Il ne faudrait pas brader celui-ci sur l’autel de la compétitivité. Des pays dits « riches » ont des entreprises qui connaissent un succès important malgré le niveau de vie élevé des travailleurs. Les entreprises peuvent réussir en prenant en compte ces différents paramètres. Je pense ainsi qu’elles doivent focaliser sur la compétitivité hors-prix et sur l’image de marque.

 

La compétitivité hors-prix est une forme de compétitivité moins visible. Elle repose sur la capacité d'innovation et l'amélioration constante de la productivité et de la qualité. Cette forme de compétitivité entraîne généralement une "montée en gamme"  et une amélioration du taux de marge des produits. Cette compétitivité par l'innovation permet à une entreprise de pratiquer des prix plus importants et surtout elle améliore l’image de marque de l’entreprise.

 

On peut définir l'image de marque comme étant la représentation perçue par le public, d'une entreprise, de ses produits et de ses marques commerciales. L'image de marque comprend un ensemble de représentations « mentales » personnelles, subjectives, stables, sélectives et simplificatrices. Plus concrètement, on peut parler de la part d’imaginaire que véhicule un produit ou une marque.

 

Si une entreprise travaille sur sa compétitivité hors-prix et sur son image de marque, elle peut justifier un prix plus élevé pour ses produits. Pléthore d’exemples vont dans ce sens à l’image des produits Apple dont les prix sont plus élevés que ceux de la concurrence, ou encore de la ligne DS de Citroën qui connait un vrai succès et dont les voitures sont assemblées en France. François Bayrou affirmait durant la présidentielle que nous devions reconquérir la production en commençant par le haut de gamme, il avait raison. En tout cas, les entreprises doivent commencer par travailler l’image de leurs produits.

 

La France possède une image exceptionnelle dans de nombreux secteurs à l’étranger : gastronomie, beauté, luxe, cosmétique, culture mais également autour de l’innovation, l’ingénierie et la recherche. Les entreprises doivent se baser sur ces atouts pour partir à la conquête de la mondialisation.  

 

FrédéricLN a également écrit quelques articles intéressant sur son blog concernant le thème de la compétitivité et les indications qu’il aimerait découvrir dans le rapport Gallois. Je vous invite à les lire. 

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans France
commenter cet article

commentaires

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram