24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 16:42

resto.jpgIl y a une information qui est passée un peu inaperçue ces dernières semaines. Comme vous le savez sans doute, le dernier plan de rigueur français a décidé de faire passer la TVA sur la restauration de 5,5 à 7% le 1er janvier 2012. Cette augmentation intervient alors que le gouvernement Fillon a fait passer la taxation de 19,6 à 5,5% il y a deux ans.


Avec ce passage de 5.5 à 7%, voilà que revient en plein dans le débat, l’idée d’une augmentation des prix dans la restauration. Les restaurateurs qui ont pour la plupart, gardé le magot des 14% de la TVA sans baisser leurs prix, sans embaucher, et même pour certains, en criant haut et fort qu’ils s’en mettaient plein les poches, voudraient augmenter les prix pour répercuter la hausse de la TVA.


En fait, les restaurateurs se sont bien foutus de notre gueule et j’ai l’impression qu’ils sont décidés à continuer. Même le premier syndicat du secteur, l'Umih, présidé par Philippe Villalon pour la branche restauration, laisse la possibilité aux restaurateurs de répercuter toute la hausse sur les prix ou de panacher celle-ci en absorbant une partie en réduisant sa marge.


Véritable cadeau électoral, la baisse de la TVA pour la restauration aura même été remise en cause par la Cour des comptes, une mesure « Cher et difficile à justifier » qui aurait déjà coûté 3,2 milliards d'euros à l'État en 2010, sans avoir créé les emplois tant espérés.


Il ne faut pas que le monde de la restauration s’étonne de la baisse de la fréquentation des établissements. Le café à 1€50 et deux plats qui baissent de 50 centimes, c’est sûr qu’ils auront été forts pour s’allouer la sympathie des consommateurs. La France est aujourd’hui l’un des pays où la restauration est la plus coûteuse, la TVA à 5.5% n’aura pas changé la situation.


Politiquement et pour l’effort collectif,  il faudrait remonter la TVA de la restauration, au alentour de 12-15% mais électoralement, je doute que Nicolas Sarkozy prenne cette décision avant 2012. Pourtant, je suis persuadé que le mouvement politique qui dira que ce cadeau doit cesser sera félicité par des français.

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans France
commenter cet article

commentaires

David Guillerm 01/12/2011 12:43


Je vais me pencher sur le document ! Merci de l'avoir partager ici.

l'aubergiste 28/11/2011 16:13


Moi aussi mon commentaire sur le portail des democrates n'a pas été repris. Je suis restaurateur,
hôtelier, adhérant du MODEM et blogueur, Beaucoup de mes papiers expliquent les problématiques de mon métier et ont étais repris sur ce portail des démocrates. Malheureusement c'est la
caractéristique du bouc émissaire de ne pas être écouté. Les restaurateurs sont les boucs émissaires de la mauvaise politique de Nicolas Sarkosy alors que la baisse de la TVA est une mesure de
justice fiscale pour notre profession et non un cadeau.  Elle était indispensable pour une majorité des établissements  notamment en milieu rural. Une étude faite par un économiste, professeur à Paris XII et spécialiste des comptes publics en fait un bilan tout à fait contraire à
celui que tu fait. Même si certains n'ont rien fait sur la baisse des prix, la mesure est positive. Des milliers d'emplois non délocalisables (contrairement à ceux de l'automobile qui a
pourtant bénéficié de primes de l'état) sauvés ou créés, des avantages sociaux qui font que les syndicats salariés défendent la mesure, les investissements repartis en flèche et une baisse
effective des prix de 3 %. La mesure que tu préconise aurait pour conséquences de voir disparaître les restaurateurs indépendants qui sont les garants d'une nourriture de qualité dans et sont
souvent les derniers dans nos campagnes. le  dossier est ici : 
ftp://ftp2.daguin.com/daguin/Lettre/livrettva.pdf  jusqu'a maintenant personne ne l'a contesté. Peut être que puisque tu t'intéresse à la question, tu
pourras le faire.

David Guillerm 28/11/2011 11:05


Et je le redis, bien heureusement certains ont respecté le contrat, ce n'est pas cela que je critique.


Concernant ma profession, je travaille dans le commerce, et j'ai déjà travaillé dans la restauration...

philippe pain 27/11/2011 17:49


Bonjour


J'ai posté un commentaire tres précis hier sur le site des démocrates pour vous répondre et malheureusement je n'ai pas été publié , curieux pour un parti démocrate ? j'ai bien fait de partir de
ce parti il y a 2ans et pourtant je suis conseiller municipal dans une ville de 90000 habitants ,dommage pour le Modem. Sur ce commentaire je vous faisais part de l'étude que l'Umih a commandé à
un économiste , M.de Saint cast , spécialiste de l'impact économique des réformes de l'état et je puis vous dire que cette étude traduit des avançées considérables de notre secteur en matiere de
création d'emplois , et surtout sociales avec une mutuelle frais de santé depuis cette année. Renseignez vous avant de parler. Ex : depuis 2009 45000 emplois créé et autant de sauvés , un smic
supérieur aux autres branches etc...Bref les 3 milliards sont déjà remboursé alors inutile de jouer que sur les prix d'ailleurs dans le contrat d'avenir il y avait 3 points pour appliquer cette
baisse de tva , on parle beaucoup des prix mais les 2 autres à savoir l'investissement dans l'équipement(mise aux normes) et la qualité des achats sans parler donc des embauches de la prime tva
donnée aux salariés on en parle pas pourtant ils sont bien réels.


A bon entendeur....

Eric FREYER 26/11/2011 12:42


Je suis restaurateur à Pau, et je serais bien curieux de savoir quel métier vous faites pour tenir des propos pareils. Avant de parler comme ça, vous feriez mieux de vous informer correctement.
Ce genre de propos stupide que vous tenez est sans doute le cause d'une totale ignorance de notre profession. la seul chose ou je suis d'accord c'est que quelque restaurateur n'ont pas jouer le
jeu, mais ce n'est pas parce qu'il y a une brebis galeuse que l'ont doit abattre tout le troupeaux, Informez vous, et réviser votre copie jeune homme

David Guillerm 26/11/2011 09:29

Bonjour, Merci pour votre commentaire. Il y a, bien sûr, des restaurateurs qui ont joué le jeu comme vous mais malheureusement la majorité la plus visible ne l'a pas fait et ils entament la
réputation de votre profession. Ce billet était mon coup de gueule vis-à-vis de ceux-là. Par ailleurs, j'aurais plaisir à échanger avec vous sur toutes ces questions. Je serais bien venu dans votre
restaurant qui m'a l'air très sympathique mais Lille est un peu loin de Brest... Nous pourrions l'envisager par échange de mail ou téléphone.

Boulaud Xavier 26/11/2011 08:46


Je suis restaurateur et je suis sincèrement choqué des propos que vous tenez sur votre blog. J'ai, pour ma part non seulement respecter l'engagement pris lors des états genéraux de la
restauration et bien plus encore ! je suis prêt à échanger avec vous sur ce sujet et vous expliquer la réalité de notre activité, des engagements pris, des enjeux professionnels et personnels qui
en découle. Suite à cette baisse de TVA (magot comme vous l'indiqué sur votre blog) cela m'a permis d'investir (800000 €), de créer des emplois (12), d'augmenter les salaires(10%) et de baisser
les prix de 14 points sur les prestations du midi (entreprises) alors si ça c'est "se foute de vous" désolé  !!!


 

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram