17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 12:23

Marine-le-Pen_930620_scalewidth_630.jpg

A l’approche de la présidentielle, je suis de plus en plus effaré de voir que Marine Le Pen fasse dans les sondages des scores qui s’approchent des 17-20%. Bien plus vicieuse que son père, la candidate du FN arrive avec velours à envelopper les idées nauséabondes de l’extrême-droite et personne ne semble décidé à combattre frontalement celle qui se présente comme la candidate des indignés.

Pourtant, le programme du parti qui défend plutôt les corrumpus, est risible mais inquiétant lorsqu’on sait que des gens y croient et une part considérable de 18-25 ans. Heureusement, il reste encore quelques journalistes comme Anne-Sophie Lapix pour interviewer réellement les personnalités politiques et les couper lorsqu’ils annoncent des conneries. Il est temps de remettre en face des politiques des journalistes qui ne sourient pas bêtement devant toutes les propositions qu’ils entendent.

C’est également le moment de commencer à faire de la pédagogie, de donner des explications aux français et d’arrêter de les endormir derrière des propositions démagogiques comme l’augmentation de 200€ des bas salaires, le retour de la retraite à 60 ans, le retrait de la zone euro, le retour au franc, etc.

L’élection présidentielle approche, les journalistes ont l’occasion de pousser les candidats dans leur retranchement pour connaître le sérieux de leurs propositions, de leurs méthodes afin de permettre aux français de juger ce que cette élection leurs proposera. Que les médias arrêtent dès à présent de nous proposer les petites phrases qui font bien dans les JT, et qu’ils se consacrent aux idées.

En parlant d’idées, je vous remets l’interview de Marine Le Pen par Anne-Sophie Lapix pour que vous réalisiez et diffusiez le fait que cette candidate n’est pas une alternative pour la France.

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans France
commenter cet article

commentaires

David Guillerm 18/01/2012 12:52


Il va falloir de la pédagogie, réussir à aller vers ces personnes et trouver les lieux et les évènements où l'on pourra les trouver !

Marie THUREAU 17/01/2012 13:00


Bravo David, tu as mille fois raison ! J'aimerais cependant, concernant les sondages, rappeler que les instituts apportent des "corrections" qu'ils ne détaillent ni ne justifient. Ainsi sont-ils
habitués à gonfler les scores du FN, considérant, aujourd'hui sans doute à tort, que ses électeurs n'osent pas toujours affirmer leurs préférences !


Par ailleurs, ce que je trouve inquiétant, c'est que les électeurs de Marine Le Pen sont souvent des gens qui ne suivent pas de près l'actualité, ne sont pas sensibles aux arguments.... Que faire
pour leur expliquer que rien n'est pire qu'un vote extrême ? Je n'ai hélas pas de réponse !

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram