18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 10:00

Les Miss de toute la France sont arrivées à Brest hier, jeudi 17 novembre, pour préparer l’élection de Miss France qui aura lieu le 3 décembre. Cet « évènement » est l’occasion de rappeler l’opposition des Jeunes Démocrates de Bretagne vis-à-vis de l’aide de 237 000€ apportée par la ville de Brest (par l’intermédiaire de BMO) à Endemol, la société organisatrice.

 

En effet, dans notre communiqué de presse, nous affirmions notre position. Il  est choquant de voir qu’une société ayant fait 153 millions d’euros de bénéfice en 2010 exige de la ville de Brest de payer les infrastructures qui serviront à l’élection de Miss France.

 

Nous sommes une nouvelle fois dans le système des privilèges acquis, où l’on donne toujours plus aux plus gros. Alors que la société traverse une crise sans précédent, que les entreprises et les français sont en grandes difficultés, les élus de Brest ont fait le choix de satisfaire les exigences d’une société ultra-bénéficiaires plutôt que de soutenir les associations et les entreprises locales.

 

Nous ne pouvons accepter ce financement et nous l’affirmerons à nouveau dans les semaines à venir.

 

 

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans Bretagne
commenter cet article

commentaires

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram