Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 14:10

louisvuitton.jpgLe thème du « produire en France » initié par François Bayrou, a été le plus sérieux de l’élection présidentielle pour traiter de l’avenir du pays (le seul ?). Il aura d’ailleurs permis de recréer un véritable engouement pour la production française. Le bond de fréquentation des sites de vente en ligne est significatif de ce phénomène et prouve qu’il existe de nombreux conso-acteurs en France.


Il ne sera pas facile de relancer une authentique stratégie industrielle pour relancer la production dans le pays. Cependant, la France a de nombreux atouts et pourrait s’en servir. L’industrie du luxe est par exemple un des piliers de notre économie. Comme l’a régulièrement dit François Bayrou pendant sa campagne, c’est en partant du haut de gamme et du luxe que nous pourrons reconquérir le moyen de gamme et créer de nouveaux emplois dans le pays.


Le constructeur automobile Citroën montre un exemple de cette stratégie avec sa ligne DS, une série de voitures haut de gamme de la marque, qui est produite en France et est un véritable carton commercial. Les mots-clés sont savoir-faire et innovation.


Une autre actualité est significative du potentiel de cette stratégie de reconquête par le haut. L’exemple nous vient ainsi du côté d’Angers(Maine-et-Loire), où le célèbre fabricant de sacs Louis Vuitton (groupe LVMH) compte ouvrir un pôle d'innovation en maroquinerie qui pourrait embaucher plus de 400 personnes.


Louis Vuitton désire utiliser et développer le savoir-faire local du travail du cuir et du textile. Il réalisera ainsi un partenariat avec le lycée de la mode de Cholet. Ce pôle d’innovation permettra de confirmer que nous pouvons produire en France. De nombreux groupes sont d’ailleurs installés dans la région. C’est sur ceux-ci qu’une nouvelle production de qualité moyenne doit maintenant s’appuyer pour se construire, prospérer et créer de nombreux emplois. Ceci sera rendu possible par la valeur ajoutée de la marque.


L’économie restera un enjeu majeur dans les mois et les années à venir. Nos futurs députés devront répondre aux problématiques qui lui sont liées. Il faut que le thème du « produire en France » soit à nouveau au cœur de la campagne des élections législatives car chaque jour, des exemples montrent que tout ceci est possible.

Partager cet article

Published by David Guillerm - dans France
commenter cet article

commentaires

Profil

moi2

Nous sommes aujourd’hui face à une crise économique, sociale et environnementale sans précédent. Dans cette période confuse où les puissants voudraient nous faire croire que seule une mondialisation sans barrière pourrait nous aider, nous nous devons de leurs rappeler qu'ils sont là pour protéger leurs concitoyens et améliorer le niveau de vie de tous. De nouveaux modèles sont sur le point d’émerger et ceux-ci sont les proies de lobbies de toutes sortes. Il est impossible de savoir quel sera le modèle majoritaire de demain mais notre époque donne la possibilité à chacun d'entre nous d’influencer sa forme, c’est pourquoi nous devons combattre ces idées moutonnières qui privilégient les profits et la croissance face à un modèle plus durable et égalitaire pour les Hommes et à la redistribution des richesses.

David Guillerm,

Président des Jeunes Démocrates de Bretagne

Recherche

Web 2.0

mail2facebook.pngtwitter.pngnewsletter.jpgrss.pngmodem.jpgjdem.jpgecologie.jpgbreizhio.jpgmobile.png 

Suivez-moi sur Twitter

S'abonner à davidguillerm sur Twitter

 

Le Lab Démocrate

Rejoignez nous!

Clics


 

Wikio - Top des blogs - Politique 

Classement local