15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 09:00

Je vous faisais hier mon constat de la situation actuelle concernant la Réforme des retraites dans un billet consacré au sujet. Durant la journée, nous aurons également tous pu suivre dans les médias la mobilisation grandissante des lycéens dans cette affaire.

 

 Ces jeunes qui expriment leur ras-le-bol de la politique du gouvernement sont peut-être le facteur qui changera la dimension de la mobilisation contre la réforme proposée par Nicolas Sarkozy et le gouvernement.

 

Au-delà des problèmes de violence d’une minorité et de l’embrigadement d’une autre partie des jeunes, je pense que la majorité de ceux-ci se mobilisent car ils ont vraiment peur dans l’avenir. On dit souvent que les jeunes français sont les plus pessimistes d’Europe. La situation l’explique peut-être mais c’est surtout le manque de confiance qu’on peut leur attribuer dans les prises de décisions qui les pousse à avoir ce sentiment.

 

Le gouvernement hurle depuis deux jours contre la mobilisation des jeunes en prétextant le manque de sécurité lié aux manifestations et à la rue. Je crois pourtant que c’est le gouvernement qui est effrayé par la jeunesse. Comme pour les travailleurs, le manque de pédagogie pour expliquer les enjeux de la Réforme des retraites auprès des jeunes ne peut que les pousser à être contre celle-ci.

 

Il faut une réforme pour le système des retraites en France. Pourtant, depuis le départ, la réforme du gouvernement dans sa mise en place et dans ses propositions est mauvaise. La jeunesse apportera peut être le souffle nécessaire à cette mobilisation pour contrer le gouvernement avec la motivation qu’on lui connait. Cependant, comme hier je le redis, si la réforme actuelle doit être oubliée, c’est pour pouvoir mieux proposer la réforme plus juste que le système à besoin.

 

Nous devrions prendre exemple sur les Etats d’Europe du Nord et de leur système de retraites par points pour pouvoir construire une réforme basée sur l’équilibre et la justice entre chaque français.

 

Samedi, une nouvelle journée de mobilisation s’annonce. Ce sera l’occasion pour chacun de montrer la volonté collective d’un arrêt de la réforme afin de tout remettre à plat et de construire enfin une réforme juste.

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans France
commenter cet article

commentaires

AQ 15/10/2010 10:51



Je te rejoins sur l'implication des jeunes dans cette mobilisation. Les retraites, c'est une question de solidarité entre les générations. Et c'est un vrai projet de société, une vision de
l'avenir que nous avons à porter !


Le système à points peut être une solution, mais elle comprend néanmoins des effets injustes...


A cela, je pense que l'important est effectivement de remettre tout à plat et d'entreprendre de réelles discussions avec les syndicats et les partis de gouvernement, afin d'envisager une vraie
réforme juste, raisonnable et qui soit consensuelle.



David Guillerm 15/10/2010 11:01



Pour les effets injustes, je suis d'accord mais c'est justement au cadre de la réforme de faire en sorte qu'ils n'existent pas.



       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram