16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 11:00

Je tiens à répondre dans ce billet à l’article d’Orange Pressé qui m’a tagué. Orange Pressé écrivait lui-même son article en réponse à Orange Démocratique qui prône l’autonomie aux deux tours des Elections Régionales de 2010. Pour ma part, je me rapproche de la solution d’Orange Démocratique et je vais vous l’expliquer ci-dessous.

Autonome ne veut pas dire sectaire

Je ne pense pas comme Orange Pressé que l’autonomie soit le signe de l’enfermement. C’est à nous d’avoir la capacité d’ouvrir nos listes à des membres de la société civile. Notre projet doit être le reflet de nos idées mais il ne doit pas nous enfermer, il doit pouvoir rassembler des femmes et des hommes autour. La dynamique n’est pas en notre faveur mais je pense que les personnalités nationales, régionales, locales que nous avons, peuvent encore rassembler des représentants de la société et des experts.

Nous avons en fin de compte deux choix

Pour l’avenir, nous avons deux choix possibles. Soit, nous voulons changer la politique, son fonctionnement, nous désirons avant tout l’Election de François Bayrou à la présidentielle et cela à n’importe quel prix. Alors l’alliance semble logique. Soit, nous voulons que le MoDem se construise dans la durée car nous sommes convaincus de ces valeurs et nous pensons que dans le temps nous pourrons appliquer nos idées.

De plus, l’autonomie aux deux tours est logique si nous décidons de choisir cette deuxième possibilité car la Réforme territoriale est là. En 2014, nous devrons dans le cas de l’indépendance du MoDem avoir la capacité de présenter des candidats MoDem dans une élection uninominal à 1 tour dans des super-cantons. Une alliance en 2010 compromettrait donc déjà l’existence du Mouvement Démocrate pour la suite.

Un rassemblement semble prématuré

Nous devrons un jour faire réellement un choix et je pense que François Bayrou, qui veut avant tout être élu en 2012, a déjà fait le sien. Beaucoup de militants prônent également pour ce rassemblement. Je tiens à signaler certains éléments. Une alliance ne pourra pas se faire de façon anecdotique.

Elle devra se concrétiser par la suite avec un rassemblement dans une grande structure qui aura ses frontières suivant les personnalités qui la composeront : Marielle de Sarnez avec Vincent Peillon jusqu’à Robert Hue ou Corinne Lepage qui défend l’alliance Démocrate et Ecologiste.

Une alliance signera donc la fin du Mouvement Démocrate si nous voulons aller jusqu’au bout de cette logique. Il faudra créer une nouvelle structure et accepter à nouveau un chamboulement et une réorganisation autour d’un projet de société commun.

Le rassemblement aux Régionales me semble donc prématuré car aujourd’hui le choix entre une continuation du Mouvement Démocrate ou la création d’une nouvelle structure n’a pas été fait. De plus, les frontières d’un rassemblement ne sont pas encore dessinées.

Autonome aux deux tours des Régionales

Vous trouverez donc logique que pour ma part, je défendrai lors de ces Régionales, une autonomie totale car sinon nous nous privons de cette élection en 2014 suivant les choix qui seront fait par la suite.

De plus, je constate que nous avons un projet différent à défendre par rapport à l’UMP, au PS ou encore vis-à-vis des écologistes. Nous ne sommes pas d’accord avec la frange ultralibérale de l’UMP qui défend toujours plus de réduction d’impôt et de services publics. Nous ne sommes pas plus d’accord avec un PS qui ne sait plus où en est son projet et qui n’a pas une politique raisonnée des finances publiques.

En ce qui concerne les écologistes, je suis persuadé que nous défendons les mêmes choses : un développement durable de nos territoires pour un développement durable de nos sociétés. Pourtant, je crois que nous défendons plus. Nous sommes pour la démocratie de proximité au niveau local, régional et européenne; pour la défense de l’échelon régional et pour un retour de l’Homme au centre de la société.

Partager cet article

commentaires

Christine 17/11/2009 00:26


En Bretagne nous ferons nos 10%. D'autre part en Bretagne on sait que c'est Le Drian qui repassera, alors quel intérêt à s'allier, que ce soit à l'UMP ou au PS ? nous obtiendrons autant seuls
qu'avec eux. En revanche, nous pouvons encore tenter un rapprochement avec le Parti Breton ou avec Génération écologie.


David Guillerm 16/11/2009 17:36


C'est là que je ne suis pas d'accord avec vous! C'est clair que si nous decidons que nous allons perdre, nous perdrons! Je suis sûr que nous pouvons faire une campagne dynamique qui rassemblera.
Dans certaines régions nous ne ferons effectivement pas 10% mais je suis persuadé que nous pouvons faire dans des régions comme la Bretagne de bons scores si nous avons un projet de société sur
lequel se reposer.


andre777 16/11/2009 16:11


Bien d'accord sur le positionnement du MoDem, mais votre position pour les régionales est suicidaire. Elle signifie que nous ne serons pas présents au second tour, sauf miracle, et donc que nous
n'aurons aucun élu régional et contrairement à vos affirmations, je ne crois pas que celà nous renforcera pour 2014, au contraire, ce sera notre perte.


       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram