14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 11:57

Au fur et à mesure des jours qui passent, on découvre de nouvelles affaires glauques sur Woerth. François Bayrou a raison lorsqu'il dit qu'il est temps de mettre fin à ces situations. Voici la nouvelle polémique concernant Eric Woerth venant du Canard Enchainé, de Marianne et reprise par France Info:

 

"Ce sont Le Canard enchaîné et Marianne qui le révèlent. Éric Woerth, alors qu’il était ministre du Budget, aurait autorisé, voire facilité, la vente à "des amis d’amis" d’une parcelle de la forêt de Compiègne à un prix très inférieur au marché.

 
Bradée ? Bercy répond que cette vente était "complètement régulière".

La parcelle de 57 hectares comprend un hippodrome et un golf. Elle est désormais propriété de la Société des courses de Compiègne, auparavant locataire des lieux. Prix de vente : 2,5 millions d’euros, alors qu’elle en vaudrait dix fois plus, selon les deux hebdomadaires.


Elle aurait en outre été cédée de gré à gré, sans enchères, ni appels d’offre, alors que les sociétés de courses ne peuvent bénéficier d’un tel privilège, affirme Le Canard. Ce que Marianne appelle une "acrobatie juridique".

Eric Woerth aurait imposé cette vente par arrêté à l’Office national des forêts, six jours seulement avant son départ du ministère du Budget, en mars 2010. Marianne publie d’ailleurs une lettre montrant qu’il s’est occupé personnellement du dossier.

 

Pourtant, le ministère répond aux deux hebdomadaires que cette vente était "régulière" et qu’elle s’est révélée bénéfique pour les finances de l’État.

Le président de la Société des courses de Compiègne, qui a acquis cette parcelle, est l’un des dirigeants de France Galop, association dont Florence Woerth, épouse de l’actuel ministre du Travail, fait partie depuis 2003."

Partager cet article

commentaires

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram