9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 15:00

120936-60811_34571.jpgQu’en on réfléchi un peu aux dernières manœuvres de l’UMP et de ces dirigeants, il y a de quoi se poser des questions. Pourquoi Nicolas Sarkozy et l’UMP tiennent à soutenir par tous les moyens Eric Woerth et pourquoi essaye-t-il de discréditer à ce point Médiapart ?

Il y a longtemps déjà qu’Eric Woerth est en rapport avec les finances de l’UMP, de Sarkozy, de Chirac… Si le parti de Nicolas Sarkozy désire tant défendre son trésorier, ceci n’est-il pas du à des « secrets de famille » qu’il ne faudrait sous aucun prétexte dévoiler ?

Outre le fait qu’il semble avoir un carnet d’adresses important, ce qui aura servi lors des nombreuses soirées de dons régulièrement organisées par l’UMP, Eric Woerth semble être depuis des années l’homme de confiance sur ces questions.

Pourtant, sa place, et malgré son innocence qu’il clame haut et fort, pose des problèmes et l’affaire Bettencourt n’est pas la seule à le prouver. Récemment le Canard Enchainé faisait une révélation concernant une autre affaire :

« Du côté du Canard Enchaîné, on s'interroge sur un autre conflit d'intérêts possible qui impliquerait, lui aussi, Eric Woerth.

Il s'agit, cette fois, de l'affaire Wildenstein, collectionneur et marchand de tableaux mort en 2001, dont une partie du patrimoine avait été confiée à des trusts familiaux situés dans des paradis fiscaux. Ces montages financiers sont connus depuis que l'épouse du collectionneur Sylvia Wildenstein a fait porter l'affaire devant la justice, accusant ses beaux-fils de l'avoir spoliée dans l'héritage. La justice a considéré, en 2008, que les fils n'étaient pas responsables des montages inventés par le père. Une décision surprenante. Mais encore plus étonnante est l'attitude du fisc, qui n'a pas réagi à ces informations. Or, Eric Woerth, qui avait alors déjà promis une lutte sans merci contre les paradis fiscaux, est lié à Guy Wildenstein, l'un des fils du collectionneur, membre fondateur de l'UMP, souligne le Canard... »

En restant associé avec Eric Woerth, l’UMP se met de plus en plus dans une situation délicate. L’affaire Bettencourt/Woerth a déjà beaucoup mouillé ce parti et le gouvernement mais si d’autres affaires viennent à être révélées,  les difficultés pourraient grandir pour les sarkozystes. En même temps, laisser Woerth dans la nature pourrait être pire pour l’UMP et c’est sans doute pour ça que le gouvernement tient à le défendre à ce point…

Partager cet article

commentaires

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram