8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 10:00

mondialisationLe nouveau classement des blogs par la plateforme Wikio a enfin été publié pour le mois de novembre 2011. Le classement politique voit un changement de poids ! L’hérétique nous l’annonçait déjà le 5 novembre, l’indétrônable Partageons mon avis descend à la 2e place du classement et se fait dépassé par Christophe Grébert, élu du MoDem  et soutien de François Bayrou.

 

Pour vous rafraichir la mémoire, Christophe Grébert, c’est le militant qui était à l’origine de la pétition contre la nomination de Jean Sarkozy à la présidence de l’EPAD. Sur Puteaux, où il est élu, il est un peu la tête de turc de la famille régnante locale dont la maire Joëlle Ceccaldi-Raynaud.

 

Dans les classements de wikio, on retrouve également d’autres soutiens pour François Bayrou comme l’incontournable blog de L’Hérétique ou encore le très probable soutien et ancien ministre Alain Lambert, sans compter d’autres blogueurs comme le porte-parole du MoDem Yann Wehrling, FrédéricLN d’Argenteuillais démocrate...sans frontière, Jérôme Charré, le 1e Vice-Président des Jeunes Démocrates Adrien Debever, l’écolo-européen Kulteuro et bien d’autres.

 

La première place acquise par Christophe Grébert pour ce mois de novembre a de quoi nous motiver sur la blogosphère pour les semaines à venir !

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans Blogs démocrates
commenter cet article
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 13:14

Il y aura donc deux François durant la présidentielle de 2012 : François Bayrou et François Hollande. Ce dernier vient d’être désigné par les votants aux primaires socialistes. Alors qu’il vient de finir cette étape, le candidat du PS a du boulot devant lui car tout est à reprendre à la base : programme du PS pour 2012 obsolète face à la conjoncture, stratégie de campagne flou entre l’extrême- gauche et les modérés, etc.


On pourra même s’étonner de ce choix au sein des sympathisants socialistes tant Martine Aubry semble avoir relevé le PS après le passage du père Hollande.


François Bayrou est prêt


Du côté de François Bayrou, la réflexion n’en est pas au même point. Le projet pour la France du Président du Mouvement Démocrate et futur candidat présidentiel est déjà clair et se retrouve plus que jamais légitimé par la crise que connait notre pays ainsi que l’Europe.


Depuis 2002, François Bayrou a accusé les politiques au pouvoir de laisser filer les déficits sans apporter de vraies solutions pour la France. Dans son discours d’Université de Rentrée, le candidat du rassemblement aura dessiné un peu plus sa vision pour 2012 : un projet, une majorité et un slogan.


Le dernier clip expression direct du MoDem reprend le slogan qui semble avoir été choisi pour cette nouvelle campagne. Un slogan puissant et simple qui permettra de montrer avec force le chemin vers lequel François Bayrou veut amener le pays : produire, instruire et construire.

 

 

 

 

Produire

Beaucoup d’économistes reviennent enfin sur leurs théories selon lesquelles les pays occidentaux allés devenir des sociétés de services sans industrie. Cela ne fonctionne pas, si l’industrie part, le reste de l’économie fane.


L’objectif numéro 1 est donc de réindustrialiser le pays. Cela doit passer par une simplification administrative, des aides à l’innovation et de vraies stratégies industrielles en France.


Instruire

Il faut redonner confiance à l’école et à ce moteur d’innovation et de création. Il faudra redonner du sens aux enseignements pour qu’ils apportent les outils nécessaires afin que les élèves deviennent des citoyens conscients, des entrepreneurs créatifs et des hommes instruits.


Construire

L’Etat et la politique ont trop souvent été entachés de scandales. Trop de conflits d’intérêts existent au sein de l’Etats entre les milieux financiers, les lobbyings et les décideurs.


Nous devons construire une république saine, avec un parlement au pouvoir accru et des femmes et hommes politiques dont la transparence des comptes et des choix permettront de légitimé leur place dans la société. La politique devra également remettre le citoyen au centre du système. Cela passera par la pédagogie et l’explication des réformes.


 Objectifs

Ces priorités présentées sous la forme d’un agenda 2020, à l’image de l’agenda 2010 qui a permis aux allemands de relancer leur pays, auront pour ambition de sortir la France des crises économique, politique et morale qu’elle traverse actuellement.

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans France
commenter cet article
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 09:45

url-copie-1.jpgVous remarquerez que je n’ai pas participé à l’hommage mondial consacré à Steve Jobs le jour de son décès. Je ne voulais pas particulièrement participer l’avalanche de superlatifs qui a bloqué la quasi-totalité des médias mondiaux. En revanche, lorsqu’un génie meurt dans un quasi silence, je pense que nous devons lui rendre hommage.


Dennis Ritchie décédé le 8 octobre à 70 ans, fait partie de ces génies et le décès du fondateur ultra-charismatique d’Apple aura eu raison de cet informaticien plutôt discret.


Cet homme mérite qu’on se souvienne de lui car il aura apporté des avancées considérables dans le domaine de l’informatique. C’est en effet l’inventeur du langage C, utilisé chaque seconde par tous les internautes sur la toile, ainsi que du système Unix avec son collègue Kenneth Thompson. Ce système a inspiré et a été largement « emprunté » par Steve Jobs et Bill Gates pour leur programmes Windows ou Mac OS. Quarante ans plus tard, C et Unix sont toujours les deux technologies les plus utilisées dans le monde.


Dennis Ritchie aura ainsi révolutionné le monde de l’informatique en apportant la base des systèmes, ce qui est malheureusement moins concret pour le public mais certainement plus important qu’un beau packaging.  Il a ainsi reçu de nombreuses distinctions au cours de sa carrière tel que le "National Medal of Technology and Innovation".


Sans UNIX (et le langage C) nous n’aurions pas :

 

- GNU/Linux (et par extension Android. Basé sur Minix lui-même basé sur UNIX).

 - Mac OS (et par extension, iOS. Basé sur BSD lui-même basé sur UNIX). 

- Nos box Internet. (qui utilisent des systèmes basés sur Linux) 

- Certains produits high-tech (utilisant des micro-systèmes Linux) 

- Les supercalculateurs (utilisant pour la plupart des dérivés d’UNIX/Linux) 

- Un grand nombre de logiciels qui nous simplifient la vie au quotidien (codés en C/C++)


L’informatique et le high-tech moderne doivent donc beaucoup à cet homme et ses équipes. Il me semblait important de le signaler pour rendre hommage à son travail.

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans Personnalités
commenter cet article
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 10:00

la-liberte-guidant-le-peuple.jpgUn nouveau blog a récemment vu le jour au sein de la blogosphère démocrate. En effet, l’association Centr’Egaux, présidée par Frédérick Getton, a créé le blog Fiertés Démocrates, le blog LGBT des Centristes et Démocrates, sur la plateforme Têtu.com, site du magazine papier.


Il me semble important de signaler ce blog car Centr’Egaux, membre de l’Inter-LGBT, fait partie de l’univers MoDem et milite pour l’égalité des droits entre les citoyens hétérosexuels et homosexuels, la lutte contre l’homophobie et toutes les formes de discriminations dont sont victimes les personnes LGBT.


C’est à l’occasion d’un excellent billet que le blog a officiellement été lancé. Je vous invite à le lire, il permet de connaître les enjeux et objectifs de cette structure autour du slogan « Liberté, Egalité, Fraternité » prôné et défendu par la France. La note permet même d’expliquer le logo du blog qui est un clin d’œil revisité à « La liberté guidant le peuple » de Delacroix.


La plateforme devrait très rapidement prendre sa vitesse de croisière avec des publications régulières, des interviews comme celle à venir de Nathalie Griesbeck, eurodéputée du MoDem, mais également des prises de position et des campagnes de communication.


Vous pouvez visiter le blog Fiertés Démocrates en cliquant-ici. Je vous invite à le diffuser largement car il sera un point d’ancrage et de débat important dans le cadre de la présidentielle qui s’annonce.

 

centregaux.png

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans France
commenter cet article
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 13:21

sipa_00619924_000048.jpgLe 1e tour des primaires de la gauche (socialistes et radicaux de gauche) avait lieu hier, dimanche 9 octobre. Les résultats de ce 1e tour sont un peu différents de ceux annoncés par les sondages:


François Hollande recueille 39% des voix, Martine Aubry 31% et Arnaud Montebourg 17%. Ségolène Royal est loin derrière avec des 7% voix, Manuel Valls (6%) et Jean-Michel Baylet (1%) ferment la marche.

 

Montebourg est véritablement le gagnant de ces primaires. Il aura réussi son pari avec le virage idéologique de son discours. Il a ainsi marquer les esprits avec son rentre dedans, son dynamisme et son ton clairement différent des autres candidats. Personnellement, Montebourg et Mélenchon me semblent très proches : ils sont fort pour pointer ce qui ne va pas (comme sur le thème de la santé en France lors du 3e débat des primaires) mais apportent-t-ils de vrais solutions? Je ne crois pas.


Le bilan des primaires

 

Le bilan de l'UMP sur cet évènement me semble ridicule tout comme la position que ses responsables auront adopté durant toute sa mise en place (conservation des listings, fraudes, etc.). Ces cadres de la majorité sont tombés bien bas...


Les primaires de la gauche auront été une belle opération pour le PS mais elles auront également mis en avant l'improbable grand écart qui règne dans ce mouvement politique.


Il existe ainsi un fossé abyssal entre les positions défendues par Manuel Valls, François Hollande et les positions d'Arnaud Montebourg. Les résultats d'hier sont clairs et lorsqu’on les observe, on peut trouver normal que le PS n'ait pas gagné une présidentielle depuis bien longtemps. Les français doivent se demander à quelle sauce ils seront mangés avec la diversité impossible qui existe chez les socialistes.


Cette cohabitation des sociaux-démocrates et de l'extrême-gauche laisse songeuse. La fin justifie-t-elle les moyens? Peut-on réunir la carpe et le lapin pour essayer à tout prix de gagner une élection? Ce rassemblement apportera quel type de gouvernance?


On voit depuis hier les cadres de François Hollande draguer Montebourg et les siens, drôle de stratégie pour celui qui marchait dans les pas de DSK et des sociaux-démocrates. Jusqu'à présent, il semble que Martine Aubry soit la seule à avoir réussi à faire ce grand écart et rassembler les fragments du parti. Hollande aura rassemblé durant sa décennie à la tête du PS, mais jamais il n’aura su trancher et prendre des positions franches.


Pourtant, je crois que si le PS veut un jour être responsable, Il faudra qu’il apporte ses positions tranchés et donc qu'il fasse sa mue et choisisse son positionnement. Je ne crois pas possible un rassemblement de Bayrou à Mélenchon comme le voudrait Valls. Il faudra choisir entre la politique centrale ou la politique extrême.


Malheureusement, le PS, bloqué dans ses reflexes d'un autre âge, semble dans l'incapacité d'assurer cette nouvelle donne politique. Nous verrons ce que donnera dimanche prochain le deuxième tour de ces primaires mais jour après jour, il semble de plus en plus certain que la position centrale, rassemblant les sociaux-démocrates, les chrétiens démocrates et républicains, Ne puisse être incarné que par le MoDem et le candidat François Bayrou.

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans France
commenter cet article

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram