27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 12:54

joyeuses_fetes.jpg

Examens, boulot, famille… La fin de l’année est toujours un moment chargé pour tout le monde et je ne déroge pas à la règle. Il y a maintenant quinze jours que je n’ai pas rédigés de billets sur mon blog mais je vais rapidement reprendre mes bonnes habitudes.


L'année 2012 se termine et la de la fin du monde n’a pas eu lieu, je vous souhaite donc de passer d’excellentes fêtes de fin d’année.

 

Nous allons bientôt entrer dans la période des vœux pour l’année 2013, peut être que l’originalité sera au rendez-vous chez nos responsables politiques. Par exemple, François Bayrou pourrait offrir avec les cartes de vœux 2013 du MoDem, un peu de Nectar du Centre, issu de la première récolte du miel de la ruche implantée sur le toit du Mouvement Démocrate, à l'initiative de Yann Wehrling. :-)


miel_modem.jpg

Partager cet article

11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 10:00

Noël 2012

Les fêtes de fin d’année approchent et les Français recherchent maintenant les cadeaux qu’ils placeront sous les sapins. L’institut Ipsos a récemment publié une étude qui note que la conjoncture et le débat en France ont provoqué un accroissement de l’intérêt des consommateurs pour l’origine des produits.


Ainsi, selon Ipsos, pour 76% des Français, il est important que les jouets qu’ils offriront à Noël soient fabriqués en France (« très important » pour 40%). Pour les cadeaux, 46% des Français seront cette année, plus sensibles à l’origine des produits que l’année dernière (contre 47% qui y seront aussi sensibles et 6% moins sensibles).


Les consommateurs commencent également à comprendre l’impact qu’ils peuvent avoir sur l’économie. Soutenir l’économie française et régionale devient ainsi le premier argument pour acheter des produits made in France.


Made in France, made in local et régional, on observe aujourd’hui une dynamique sur le plan national. Certaines régions, comme la Bretagne, ont déjà lancé des initiatives de la sorte depuis de nombreuses années et la tendance nationale s’appuie en grande partie sur ces habitudes.


Afin d’associer les paroles aux actes, les consommateurs peuvent s’appuyer sur des sites comme La Fabrique hexagonale. Je voudrais également vous conseiller deux sites car j’ai eu l’occasion d’échanger avec leurs créateurs et ces derniers méritent notre soutien.


Mon premier clin d’œil ira à la jeune marque de chaussettes Adèle créée en Bretagne et dont les produits sont 100% made in France et très abordables.  Sa paire de chaussettes inspirées du Gwenn ha Du va sûrement faire un tabac.


L’eboutique From Paris with Style, lancée par un jeune diplômé, Julio Mupemba,  possède des collections originales et une gamme de prix assez variée.

 

Partager cet article

6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 11:15

Jérôme CahuzacJérôme Cahuzac, ministre délégué au Budget mais également chirurgien de profession, et copropriétaire avec son épouse d’une clinique dans le VIII e arrondissement de Paris, a été accusé, mardi 4 décembre,  par le site d'investigation Mediapart, d’avoir détenu "pendant de longues années un compte bancaire non déclaré à l’Union des banques suisses (UBS) de Genève". Le site affirme selon des sources informées, que ce compte aurait été clos formellement début 2010, et les avoirs auraient été ensuite déplacés vers l’UBS de Singapour par le truchement d’un complexe montage financier offshore.


Le principal intéressé a démenti durant toute la journée, mercredi 5 décembre, ces affirmations. Mediapart affirme avoir de nombreuses preuves et a dévoilé hier soir un enregistrement clandestin dans lequel on peut y entendre une voix qui serait celle de Jérôme Cahuzac parlant de son compte UBS.


Je suis assez d’accord avec l’Hérétique sur cette affaire, l’un des deux protagonistes risque de ne pas s’en sortir. Soit Mediapart dit la vérité et Jérôme Cahuzac devra démissionner de ses fonctions, soit le site c’est trompé et il risque d’en prendre un sacré coup.


Mediapart, comme tout journal d’investigation, a pour habitude de dévoiler des affaires comme celle concernant Sarkozy-Kadhafi ou Woerth-Bettencourt  qui ont été prises très au sérieux à l’époque par l’opposition socialiste et la justice. Concernant Cahuzac, j’aimerai croire que l’homme est honnête mais je me demande aussi pourquoi Mediapart, site plutôt de gauche, aurait dévoilé cette affaire s’il n’avait pas de solides arguments.


Il faut en tout cas espérer un dénouement rapide car ce genre de scandale contribue à donner une sale image de la classe politique aux Français. Les prochaines révélations seront décisives. 

 

Partager cet article

5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 14:43

Université d'hiver de l'ADLELe groupe ADLE (Alliance des Démocrates pour l’Europe), présidé par le Député européen Guy Verhofstadt et dont le MoDem est membre par l’intermédiaire du Parti Démocrate Européen (PDE), organise aujourd’hui et demain son Université d’hiver au Parlement européen à Bruxelles. Les discussions de cet évènement vont tourner autour du processus de démocratisation des régions de la Méditerranée après le Printemps arabe.  


Le PDE a tenu à profiter de ce rendez-vous pour organiser son propre Congrès jeudi 6 décembre. On pourra y retrouver les membres du PDE dont François Bayrou, Francesco Rutelli ou encore Marielle de Sarnez. Cette dernière nous avait justement indiqué dans sa lettre d’information n°31 de Députée européenne, que les axes majeurs de ce Congrès traiteraient des solutions à apporter face à la crise économique et politique en Europe ainsi que de l’exacerbation des tensions identitaires.


Ces rencontres s’inscrivent dans la volonté exprimée par le Mouvement Démocrate de s’appuyer sur l’Europe et l’international pour renforcer son implantation locale. Ces deux évènements, à l’échelle européenne, méritent en tout cas d’être portés par les démocrates et médiatisés, car ils symbolisent une vraie volonté de partage et de travail en commun pour l’Europe. 


Parti Démocrate Européen

 

Partager cet article

5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 10:30

Le nouveau réacteur nucléaire d’EDF coûtera 5.2 milliards d’euros de plus que prévu initialement en 2007. L’EPR de Flamanville est un chantier hors de prix. La facture atteint maintenant 8,5 milliards d’euros pour ce réacteur de nouvelle génération.


Ces coûts posent une nouvelle fois la question de l’intérêt stratégique du nucléaire à l’heure où les énergies renouvelables sont de plus en plus nécessaires. Les pro-nucléaires ont toujours clamé la force industrielle et le potentiel à l’exportation de la technologie française liée à l’énergie nucléaire, mais le coût exorbitant affiché par le futur réacteur de Flamanville pourrait stopper totalement ces ambitions.


Avec cette nouvelle hausse de la facture pour la construction du réacteur de Flamanville, le prix de l’électricité produite serait maintenant de 105 € le mégawattheure (MWh) selon les analystes d’UBS, c'est-à-dire, un prix plus de deux fois supérieure au coût moyen de l’électricité des 58 réacteurs.


Ce nouveau coût de production ne justifie plus les arguments selon lesquels, le développement des énergies renouvelables ne seraient pas rentables. Selon l’ONG Greenpeace, ce nouveau réacteur ne sera ainsi pas compétitif avec l'éolien terrestre. En effet, la production électrique de l’éolien terrestre coute 82 euros le MWh (tarif de rachat).


Les autorités françaises doivent arrêter d’injecter sans réfléchir des milliards dans l’énergie nucléaire, et doivent rapidement mettre en place un plan industriel pour l’énergie renouvelable en France afin de développer des entreprises compétitives dans ce domaine, sans quoi, nous louperons ce virage engagé dans le monde et des milliers d’emplois d’avenir pour le pays. 


L-EPR-de-Flamanville.jpg

Partager cet article

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram