24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 09:00

logo_france-business-school.pngJe me rappelle avoir écrit un article lors de la fusion des 5 campus formant la nouvelle entité France Business School (ESC d’Amiens, Brest et Clermont-Ferrand et de l’Escem Tours-Poitiers). Dans celui-ci, j’émettais quelque réserve sur cette nouvelle école rassemblant 7000 élèves sur 5 sites et dont je fais aujourd’hui parti. J’étudie ainsi sur le campus de Brest.


Je reviens sur ce sujet car j’ai profité depuis cette article, d’une conférence de Patrick Molle, Directeur de FBS, et anciennement à la tête de l’EM Lyon durant 16 ans. L’homme ne manque pas de panache et affiche une grande ambition pour cette nouvelle école : évolution des programmes, ouverture de campus France Business School au quatre coins du monde, etc.


Il a très bien su partager ses motivations et sa vision d’une école de commerce moderne durant cette conférence. Il a d’ailleurs repris une partie de son discours lors d’une interview sur BFM Business. Je vous invite à visionner cet entretien qui traite de l’économie moderne dans laquelle compte s’inscrire cette nouvelle école du paysage français.  


Partager cet article

22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 09:00

universite_modem_.png

L’Université de rentrée du Mouvement démocrate se déroulera du vendredi 28 au dimanche 30 septembre à Guidel-plages, dans le Morbihan. La liste des invités de cet évènement a récemment été dévoilée.

C’est autour de tables rondes sur la situation actuelle du monde que de nombreuses personnalités se réuniront pour débattre. Du vendredi au dimanche, les participants auront l’occasion de discuter de la situation du monde arabe et musulman mais également de la France, de sa situation économique, politique, de l’Europe et de ses perspectives…

Un débat autour du centre en France se tiendra également ainsi que sur l'identité et la vocation du MoDem. J’espère qu’une direction précise ressortira de ces échanges afin de donner un nouveau cap aux militants et élus de notre mouvement.

Découvrez la liste des invités :  

- Jean-Jacques AILLAGON, ancien ministre de la culture et de la communication

- Jean-Luc BENNAHMIAS, député européen, vice-président du Mouvement démocrate

- Philippe BILGER, ancien avocat général près la Cour d’appel de Paris

- Bernard BOSSON, ancien ministre

- Nicolas BOUZOU, économiste, directeur d’Astérès, membre du Conseil d’analyse de la société auprès du Premier ministre

- Jean-Claude CASANOVA, économiste, membre de l’Institut, directeur de la revue Commentaire

- Ahmed Néjib CHEBBI, président du Parti républicain tunisien, membre de l’Assemblée constituante

- Gérard DEPREZ, sénateur belge, président du Mouvement des citoyens pour le changement

- Quentin DICKINSON, journaliste, correspondant de Radio-France à Bruxelles

- Marc FESNEAU, secrétaire général du Mouvement démocrate

- Jacqueline GOURAULT, sénatrice du Loir-et-Cher, vice-président de l’Association des maires de France, vice-présidente du Mouvement démocrate

- Sandro GOZI, député, vice-président du Mouvement fédéraliste européen italien

- Jean-François KAHN, journaliste

- Alain LAMBERT, ancien ministre du budget

- Jean LASSALLE, député des Pyrénées-Atlantiques, vice-président du Mouvement démocrate

- Olivier LECOMTE, professeur d’économie à l’Ecole centrale

- Elisabeth LULIN, directeur général de Paradigmes et Caetera

- Henri MALOSSE, président du Comité économique et social européen pour la période 2013-2015

- Dominique REYNIE, professeur à Sciences-Po, directeur général de la Fondation pour l’innovation politique

- Jean-Pierre RIOUX, historien

- Thierry ROBERT, député de la Réunion

- Robert ROCHEFORT, député européen, vice-président du Mouvement démocrate

- Francesco RUTELLI, sénateur, ancien ministre de la culture d’Italie, ancien maire de Rome

- Marielle de SARNEZ, députée européenne, 1ère vice-présidente du Mouvement démocrate

- Antoine SFEIR, directeur des Cahiers de l’Orient, président du Centre d’études et de réflexions sur le Proche-Orient

- Gianluca SUSTA, député européen italien

- Xavier TIMBEAU, économiste, directeur du département analyse et prévision de l’OFCE

- Jean-Marie VANLERENBERGHE, sénateur du Pas-de-Calais, vice-président du Mouvement démocrate

- Guy VERHOFSTADT, président du groupe ADLE au Parlement européen

- Yann WEHRLING, porte-parole du Mouvement Démocrate

Partager cet article

12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 09:00

Depuis l’élection de François Hollande, les « anti » savaient que le mariage et l’adoption pour tous allaient être d’actualité. Dans l’ombre médiatique, ils avaient commencé à organiser la riposte. Celle-ci s’est montrée au grand jour hier, alors que Christiane Taubira, ministre de la Justice, venait de dévoiler dans un entretien à "La Croix", les grandes lignes de son projet de loi. Celui-ci devrait permettre aux couples gays d’adopter "dans les mêmes conditions que les hétérosexuels".  

 

Entendre les discours et voir les affiches des « anti » viendraient presque à nous faire regretter que le ridicule ne tue pas.


Alors qu’un sondage Ifop réalisé en août affirme que 65% des Français sont pour le mariage homosexuel et 53% d’entre eux sont favorables à l’adoption par les gays, les réfractaires à une évolution des mœurs continuent à défendre des arguments ridicules.

 952005377.jpg

Le summum est sans aucun doute cette affiche que l’on commence à voir fleurir sur les murs des villes de France. Les tensions risquent de monter au cours du débat sur cette loi promise par les socialistes. La réponse à cette campagne n’a d’ailleurs pas tardé dans le camp d’en face avec une affiche clin d’œil.

 262348_10151052723437616_284023917_n.jpg

Les « cas pratiques » observés chez nos voisins européens montrent qu’une famille peut avoir de base solide même si elle n’est pas construite autour d’un père et d’une mère. D’ailleurs, cette vision est déjà obsolète en France car elle oublie les familles monoparentales existantes pour X raisons. Les catholiques intégristes et les organismes conservateurs sont encore une fois à contre-courant des évolutions de notre société.


J’ai toujours considéré qu’un enfant serait mieux dans une famille « homo » ayant de l’amour à donner et des moyens financiers que dans une famille « hétéro » dans laquelle les parents seraient alcooliques, violents, etc. Je suis d’ailleurs curieux d’entendre la position des réfractaires là-dessus.


Quant aux partisans d’un référendum pour trancher la question, je ne dirais qu’une chose. Doit-on également faire un référendum pour valider la fessée, les punitions, le droit de faire des enfants selon ses moyens ? Je crois que la famille est une structure importante. Cependant, celle-ci peut avoir des formes multiples. On dit souvent que dans l’éducation d’un enfant, il n’y a pas de recette préétablie, c’est sûrement la même chose dans la constitution d’une famille alors laissons à chacun la liberté de construire sa propre cellule familiale.

Partager cet article

11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 09:00

rentree-2.jpgMa rentrée se déroule cette semaine avec un certain décalage par rapport à la majorité. Après une interruption de deux mois et une absence de publication sur mon blog, je vais reprendre une rédaction régulière de billets.


La rentrée politique a déjà bien commencé. Les universités de rentrée ont déjà eu lieu pour la plupart des partis politiques (PS, UMP, EELV, etc.), l’actualité est brulante et la situation économique de la France est inquiétante. Pour ma part, je commenterais l’actualité en cours sans revenir sur les événements s’étant déroulé durant l’été. J’aurais sans doute l’occasion de revenir sur ceux-ci en parlant du présent.


Avec un début d’année 2012 chargé par la présidentielle et les législatives, nous avons tous pu constater le caractère extrêmement chronophage de la politique.  Pour autant, le temps consacré à cette activité n’est pas un gage de succès pour nos idées. Notre famille politique n’a pas été renforcée par les résultats des derniers scrutins.


Dans ce contexte, j’ai décidé pour cette rentrée de consacrer une plus grande partie de mon temps libre à des projets personnels. Cette décision est importante car dans la situation actuelle, je pense que c’est le meilleur moyen de faire avancer nos idées.  Je parlerais certainement de ces projets. Ils devraient être associatif, créatif et peut être économique.


Je poursuivrai cependant à consacrer une partie de mon temps à la politique. Je continue à croire à l’engagement citoyen nécessaire au bon fonctionnement d’une société. Mes projets parallèles me permettront de défendre mes idées d’une autre façon et d’avoir des résultats plus concrets.


Je vous souhaite à tous, pour le moment, une bonne rentrée et j’espère que vous continuerez à être très nombreux à lire mes avis et analyses.  

Partager cet article

13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 20:42

03080.jpg

location-bretagne-guidel-club-belambra-les-portes-de-locean.jpgSuite à la présidentielle et aux élections législatives, on nous avait informé d’un changement radical dans l’organisation de l’Université de rentrée du MoDem. Pour réduire au maximum l’impact sur les finances du mouvement, la direction a ainsi décidé d’organiser cette année son Université de rentrée en Bretagne, dans ma magnifique région.


Cet évènement incontournable pour la rentrée de tous les partis politiques se déroulera donc au club Belambra de Guidel Plage « Les Portes de l'Océan » près de Lorient dans le Morbihan pour le Mouvement Démocrate. Face à l’Île de Groix, dans un parc naturel de 5 hectares, ce lieu offre un cadre magnifique entre le Finistère et le Morbihan pour passer une Université de rentrée. Ce rendez-vous se déroulera le dernier weekend de septembre, du 28 au 30.


François Bayrou a annoncé qu’il parlerait lors de cette rentrée politique. J’ose espérer que les Vice-présidents et personnalités du MoDem seront également mise en avant. 


OK-Plan_Guidel_128x128.jpg

Partager cet article

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram