/ / /

Responsable E-commerce et développement digital pour Le Comptoir Irlandais, réseau de 45 points de vente en France, je suis passionné par l’innovation et les nouveaux secteurs de l’économie.

 

Ainsi, je m’intéresse à l’émergence de structures inédites : économie collaborative, circulaire, équitable

 

Ces nouvelles structures ont du sens pour construire demain : un monde où l’homme n’exploitera plus l’homme et n’épuisera plus les ressources de la planète.

 

Un seul chiffre justifie l’urgence de la situation et pousse à la radicalisation : moins de 1% de la population mondiale possède plus de 50% des richesses et chaque année on observe l’accentuation de cette fracture…

 

Développement durable, équité et humanisme ne sont pas des mots vains. Ils doivent imposer leur prépondérance dans toutes les politiques publiques autour de la planète.

 

Breton et ouvert sur le monde

Je suis né à Brest dans le Finistère à la pointe de la Bretagne et c’est là, dans la fameuse cité du Ponant, que j’ai suivi mes études en management, marketing et entrepreneuriat au sein du programme ESC grande école de Brest Business School.

 

Dans notre région bretonne à l’identité riche et remarquable, je me suis engagé politiquement à partir de 2007 au sein du Mouvement Démocrate. Entraîné par la campagne présidentielle de François Bayrou, j’ai été convaincu par le projet de société structuré autour de ses positions sur la décentralisation, l’économie sociale, l’écologie, l’humanisme et la moralisation de la vie publique.

 

J’ai participé, depuis cette date, à l’animation des fédérations du Mouvement Démocrate du Finistère et des Jeunes Démocrates de Bretagne, branche regroupant les jeunes du MoDem, dont j’ai assuré la présidence durant deux années.

 

En 2010, je fus candidat aux élections régionales sur la liste menée par Isabelle Le Bal, aujourd’hui 1ère adjointe à Quimper et conseillère régional. Isabelle est une militante remarquable, à qui je dois ma culture politique et mon engagement en faveur des identités régionales.

 

Pays ouvert sur le monde, peuplé de voyageurs, la Bretagne, avec son histoire, son identité forte, sa créativité et sa culture associative, a fait de la diversité une richesse.

 

L’autre est une richesse. Nous possédons indubitablement la réponse aux questions d’identité qui taraude aujourd’hui notre continent. En effet, on peut être à la fois 100% Breton, 100% Français, 100% Européen et ouvert aux autres. La Bretagne est ainsi enracinée et ouverte sur le monde.

 

Je crois, que c’est cette culture d’ouverture et cette identité, qui doivent rayonner à travers le monde. Chaque Breton peut être l’ambassadeur de cet état d’esprit. C’est le sens de mon implication dans la vie de la région.

 

Une vision universelle

Notre monde est aujourd’hui globalisé mais il n’est pas équitable. L’économie de marché et le capitalisme ont participé à cette ouverture mais malheureusement, sans réduire l’inégalité entre les Hommes. Pire, c’est une minorité qui amasse chaque jour davantage les richesses mesurables reléguant la majorité à se battre chaque jour encore pour obtenir toujours moins tandis que les ressources continuent à s’épuiser.

 

Se Refermer sur ses frontières, comme le proposent certains, serait clairement intenable et éthiquement injustifiable.

 

Je pense, avec conviction, que nous devons changer radicalement notre système économique.

 

L’émergence de la quatrième révolution industrielle, la nécessité impérieuse d’un développement durable de notre société et la mondialisation, nous offrent aujourd’hui une opportunité sans précédent pour imaginer et construire la société de demain. C’est cette idée qui dicte aujourd’hui mon engagement et mes rencontres avec les démocrates, les écologistes, et tous ceux, qui ont la volonté de bâtir ce nouveau monde.

 

Autres implications

A l’échelle nationale, j’ai eu l’occasion de participer au Bureau National des Jeunes Démocrates avant d’intégrer, depuis 2015, le Conseil National du MoDem, le « parlement » du parti.

 

Je m’investis également dans l’association BBS Alumni qui a vocation à rassembler les 6000 diplômés de Brest Business School en Bretagne, France et dans le monde.

 

Sur le plan professionnel, en parallèle de mon investissement dans le développement e-commerce du Comptoir Irlandais, j’ai réalisé, à plusieurs occasions, du conseil en image et webmarketing pour d’autres structures : TechNature, le cabinet Courtin, Hypermondaine, l’atelier ADR ou encore le cabinet Chapuis.

 

Après une pause de quelques années, je me suis réengagé dans le théâtre associatif et je me passionne pour l’art sous toutes ses formes.

Partager cette page

Publié par David Guillerm

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram