26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 13:55

science-de-la-mer.jpgBonne nouvelle pour la ville de Brest et pour la Bretagne, le pôle Science de la Mer vient d’être reconnu pour son intérêt pour l’avenir par le gouvernement. Ainsi, François Fillon a annoncé hier que le  projet de laboratoire d’excellence brestois pour les sciences de la mer avait été retenu dans le cadre du Grand Emprunt.


C’est une enveloppe de 14 millions d’euros qui va être donné à ce laboratoire présenté par l'UBO et l'IUEM (Institut universitaire européen de la mer), et monté en partenariat avec le CNRS, l'IRD et Ifremer. Déjà, 60% des financements européens de recherche marine arrivent en Bretagne, ce geste de 14 M€ du gouvernement va permettre d’accélérer la transformation de Brest en Pôle mondial de la recherche marine. Si on donne les moyens à ces recherches, Brest et la Bretagne peuvent devenir une sorte de Silicon Valley des océans reconnu dans le monde entier.


L’appuie du gouvernement permet également d’accompagner la transformation de Brest qui voit de plus en plus l’armée se retirer (et les emplois qu’ils génèrent). Cette nouvelle ambition et ses projets sont les créateurs des emplois de demain. De plus, L’Université de Bretagne Occidentale, maintenant autonome, a tout intérêt à devenir un pôle d’excellence de la recherche marine afin d’attirer des étudiants et des chercheurs du monde entier en acquérant une reconnaissance internationale.


Nous sommes nombreux à défendre depuis plusieurs années cette vision pour l’avenir de la Bretagne et de Brest. Le geste du gouvernement va dans ce sens et nous pouvons clairement nous en féliciter.


Vous pouvez lire les articles concernant ce sujet dans le journal Le Télégramme et le journal Ouest France.

Partager cet article

11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 00:00

21419_1.jpgUn rappel pour les quelques uns qui ont pu louper cette actualité. Le dimanche  20 février à Ploërmel, lors de leur 6ème convention régionale sur l'agriculture et la ruralité, les Jeunes Démocrates ont élu leur nouveau Président et leur nouveau bureau régional.


Julien DESTREMONT a été élu Président des Jeunes Démocrates de Bretagne. Il est originaire du Finistère et réside sur Rennes. Il remplace Nicolas BOUCHER à cette fonction. Je tiens d’ailleurs à féliciter Nicolas pour le travail et le temps qu’il aura donné aux JDem à cette place.


Plusieurs missions vont occupées ce nouveau bureau. En premier lieu, celui-ci s’est donné comme objectif pour les deux ans à venir de "rassembler et de dialoguer avec l'ensemble des démocrates et des centristes de Bretagne pour continuer la construction d'un courant fort et indépendant au centre de la vie politique".


Les JDem de Bretagne devront également apporter une voix audible pour se faire porte-parole des jeunes bretons et mettre en avant les problématiques de la jeunesse liées à la formation, l’emploi, le logement et la culture dans un cadre géographique (Nous devons travailler contre l’exode de la jeunesse et pour le développement de la région).


Enfin, les Jeunes Démocrates peuvent apporter beaucoup à la fédération bretonne du Mouvement Démocrate. Il faudra que ce bureau, et julien DESTREMONT en premier, apporte au MoDem, le dynamisme et la fougue de la jeunesse. Cette énergie permettra à notre mouvement de rendre visible des solutions concrètes et innovantes pour que notre région soit belle, pleine de force et d’avenir.

 

IMAG0025

Nouveau Bureau régional des Jeunes Démocrates de Bretagne


Président : Julien DESTREMONT (Rennes, 24 ans)

 

Vice-président (35) : Guillaume Couvreur (Rennes, 19 ans)

Vice-présidente (29) : Nolwenn Nicolas (Quimper, 27 ans)

Vice-Président (22) : Tanguy Métrope (Dinan, 23 ans)

Vice-présidente (56) : Jessica Péron (Vannes, 23 ans)

 

Membre de droit : Florent Lucas, président des Jeunes Démocrates 44, au nom de notre souhait de réunification de la Bretagne.

 

Secrétaire régionale : Stéphanie Pire (Rennes, 30 ans)

Trésorier : Olivier Le Bouille (Kervignac, 30 ans)

Chargé de communication : Corentin Poilbout (Saint-Brieuc, 22 ans)

Charé des rélations avec les élus : Nicolas Boucher (Bréteil, 28 ans)

JDB Ovrai

Partager cet article

25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 09:00

brestAprès l’appel de Nicole Jouan au nom du Mouvement Démocrate pour l’installation de la futur CCI de Bretagne à Brest, c’est au tour de 10 parlementaires bretons de défendre cette idée. Ces positions convergent dans le même sens et sont une bonne chose pour la Bretagne.

 

En effet, cette idée d’une installation de la CRCI (Chambre Régionale de commerce et d’industrie) à Brest rassemble de manière transpartisane des personnalités politiques pour l’avenir de la Bretagne. Les bretons sont donc prêts à travailler ensemble et dans le même sens pour le développement économique du territoire.

 

De plus, cette position est celle qui est la plus juste en terme d’aménagement du territoire car il montrera l’ambition que la Bretagne se donne pour développer l’ensemble de la région et non pas seulement la région rennaise. Ceci va dans le sens d’une régionalisation de l’économie afin d’éviter une concentration à outrance à Rennes comme on peut le voir avec Paris et la France.

 

La CRCI serait également la meilleure opportunité pour la région de réaffirmer son ambition maritime. Pour rappel, la Bretagne reçoit 60% des fonds européens pour la recherche marine. J’ai plusieurs fois eu l’occasion de présenter l’avenir radieux qu’un tel domaine pouvait apporter à notre territoire. La CRCI à Brest signifiera symboliquement que la région est tourné vers ses frontières maritimes et son pays intérieur ; non pas vers l’extérieur du territoire et Paris.

Partager cet article

30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 12:25

44675_424884733060_556238060_4980774_525827_n.jpgLa rentrée politique avait lieu ce weekend en Bretagne pour le Mouvement Démocrate BZH lors de l’Université d’été des Jeunes Démocrates bretons. C’est avec plaisir que les militants se sont retrouvés pour des rencontres et des discussions politiques.


L’occasion pour moi de rencontre Jessica Perniceni, membre des Libres et Engagés, la liste dont je suis membre et qui candidate pour les élections nationales des Jeunes Démocrates. Elle avait fait le déplacement d’Ile-de-France pour intervenir sur une table ronde consacrée à l’engagement des femmes en politique et plutôt bien réussie car elle aura créé le débat et la réflexion.


Au menu de cette Université, il y avait donc des rencontres pour discuter d’engagement, de valeurs et d’idées. Notamment sur le thème de l’Europe et de l’Union Européenne avec Alain Cadec, eurodéputé et vice-président de la commission pêche, qui est venu discuter avec nous de manière non partisane lors d’une table ronde au côté de Mathilde Quilleré, membre du bureau national des Jeunes Démocrates en charge des questions européennes.


Discussion fort instructive également avec Jean Marc Lecerf, conseiller général du 35, lors d’une formation sur le Conseil général et sur les cantonales qu’il a fourni aux participants du samedi matin.


Au-delà des rencontres et des moments forts sympathiques de cette Université, il faudra retenir le désir d’engagement des militants présents pour leurs valeurs et un enthousiasme impressionnant à partager celles-ci.


La rentrée politique commence donc sur le bon pied en Bretagne avec de nombreux projets pour l’avenir dont une rencontre qui s’annonce déjà incontournable le 6 novembre prochain. Les Jeunes Démocrates du Grand Ouest prévoient de faire bouger la France sur le thème de la mobilité lors d’un évènement interrégional en Vendée.

41000_424976678060_556238060_4984394_4148552_n.jpg47400_424886258060_556238060_4980786_6638990_n.jpg

Partager cet article

19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 01:00

 

Mouvement-Democrate-Bretagne-0482.JPGMouvement-Democrate-Bretagne-8014.jpgMouvement-Democrate-Bretagne-0481.JPG

 

 

 

 

Le Salon International du Livre Insulaire de Ouessant s’est ouvert hier sous le soleil avec tout d’abord l’inauguration de la 3e édition Numér’île à 14h et une conférence sur le thème du livre numérique. Le Salon a décidé d’entrer de plein pied dans le débat actuel des nouvelles éditions et du numérique.

 

Vous pouvez d’ailleurs suivre l’évènement sur Facebook et Twitter avec le hashtag #numerile. Les débats des tables rondes sont également rediffusés en direct sur le web (retrouvez les informations sur le groupe Facebook du Salon).

 

Mouvement-Democrate-Bretagne-8734.jpgA 16h avait lieu le traditionnel défilé d’inauguration du Salon insulaire où les ouessantins et les visiteurs auront pu découvrir le tartan de l’île d’Ouessant créé dans le cadre de ces rencontres insulaires annuelles.

 

Les prix du Salon du Livre Insulaire sont décernés à …

 

Chacun aura ensuite pu visiter les stands du Salon et découvrir parmi les 90 ouvrages en compétition, les lauréats de cette  12e édition qui sont selon les catégories :


Grand prix

Le phare Amédée, de Valérie Vattier et Vincent Guigueno.


Fiction

Ex-aequos: Jon l’Islandais de Bruno d’Halluin

Le petit désordre de la mer de Joëlle Ecormier.


Poésie

Poème du décours de Robert Berrouët.


Mouvement-Democrate-Bretagne-0483.JPGEssai

L’indouisme mauricien de Suzanne Chazan-Gillig et Pavitranand Ramhota.


Beaux-livres

La gazette du costume créole de Nicole Reache.


Sciences

Crustacés de la Réunion, Joseph Poupin.



La Salon du Livre Insulaire se déroule jusqu’à dimanche 22 aout. Profitez de l’évènement pour visiter Ouessant et découvrir des écrivains insulaires. Vous pouvez retrouver tout le programme sur http://www.livre-insulaire.fr/

 

numerile

Partager cet article

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram