11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 15:31

Dans une note explicative disponible sur le site du MoDem, l'eurodéputée Nathalie Griesbeck a exprimé la position favorable du Mouvement Démocrate à la mise en place d'une taxe européenne sur les transactions financières. 

 

L’an dernier, à une très large majorité, le Parlement européen s’était prononcé pour la création d’une taxe sur les transactions financières (TTF) et onze États-membres ont accepté en début d'année de la mettre en œuvre (Autriche, Belgique, Estonie, France, Allemagne, Grèce, Italie, Portugal, Slovaquie, Slovénie et Espagne).

 

Les eurodéputés démocrates ont adopté avec leurs collègues européens un rapport relatif au champ d'application et à la mise en oeuvre de la taxe sur les transactions financières afin de dégager des marges pour financer les priorités européennes sans toucher une nouvelle fois les classes moyennes. 

 

Il est temps que cette taxe arrive car le système financier véhicule beaucoup d'argent et doit participer ,comme tout le monde, au bon fonctionnement du système. Cette future taxe pourrait également "décourager les opérations qui, par effet de levier, aboutissent à des transactions spéculatives très importantes, très lourdes et néfastes" d'après Nathalie Griesbeck.

Partager cet article

27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 09:52

Université de rentrée 2013 MoDem

Guidel - Université de rentrée 2013Après une excellent Université de rentrée 2012 en Bretagne, le Mouvement Démocrate a décidé de renouveler l'expérience. Du vendredi 27 au dimanche 29 septembre 2013, les cadres, militants et sympathisants du MoDem se retrouveront donc à Guidel pour marquer la rentrée politique des démocrates en France.

 

Cet évènement incontournable pour la rentrée de tous les partis politiques se déroulera au club Belambra de Guidel Plage « Les Portes de l'Océan » près de Lorient dans le Morbihan. Face à l’Île de Groix, dans un parc naturel de 5 hectares, ce lieu offre un cadre magnifique entre le Finistère et le Morbihan pour passer une Université de rentrée et je suis certain que le beau temps sera au rendez-vous comme en 2012.

 

Cette rentrée sera l'occasion de parler des élections municipales et européennes de 2014 où le MoDem compte s'exprimer pour apporter le changement nécessaire en Europe et dans nos villes.

 

Si vous voulez participer à cet évènement, rendez-vous sur le lien ci-dessous afin de vous inscrire.

 

Belambra Guidel

Partager cet article

21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 11:58
Aux Européennes, le MoDem ambitionne de refonder l’Europe

Le Mouvement Démocrate organise ce weekend, en partenariat avec le Parti Démocrate Européen (PDE-EDP), fondé par Romano Prodi, Francesco Rutelli et François Bayrou, le premier Forum du Renouveau européen à Paris.

 

A cette occasion, notre famille politique recevra Michel Barnier, commissaire européen chargé du marché intérieur et des services, et Guy Verhofstadt, président de notre groupe ADLE au Parlement européen.

 

Au MoDem, nous travaillons sur le projet européen avec l’ambition d’arrêter d’opposer l’Union Européenne aux citoyens en proposant un nouveau projet pour l’UE. François Bayrou a ainsi appelé jeudi les partisans de la cause européenne à aborder "avec élan" le débat des prochaines élections, estimant que notre devoir "le plus impérieux, le plus urgent", était d'assumer notre rôle de "refondateurs".

 

Notre famille politique a toujours inscrit l’Europe dans son projet de société et compte l’assumer pleinement en 2014  en proposant un gouvernement économique européen, une harmonisation fiscale, une politique commune de l'énergie et de l'aménagement du territoire pour que l'activité et l’emploi se développent partout en Europe.

 

Il faut cesser d’opposer l’Europe et les citoyens. L’idéal européen est de construire une structure qui protège les européens et soit montré comme un exemple dans le monde.

 

Pour François Bayrou "l'idée de base est simple : nous, France, sommes un pays souverain, mais il y a des questions que nous ne pouvons pas régler seuls. Ni dans le cadre strictement national, ni dans le cadre de l'ONU. Si nous voulons une planète où le pouvoir soit équilibré, le seul projet qui vaille est donc de constituer une puissance politique autour de ce qui unit les pays européens: la continuité géographique, une communauté de civilisations, des intérêts convergents, et une identique volonté d'équilibre entre les puissances de la planète"

 

"Reconstruire la France et refonder l'Europe, je ne sépare pas l'un de l'autre", explique François Bayrou, pour qui "il n'y a aucune chance de vaincre nos difficultés, de faire reculer le chômage, de faire vivre notre économie et nos entreprises si nous ne construisons pas à la fois une volonté française et une volonté européenne".

 

Avec 8% d’intention de vote dans les premiers sondages publiés concernant les élections européennes de 2014, nous pouvons espérer initier une dynamique pour convaincre les citoyens de construire enfin l’Europe des peuples, l’Europe fédérale, celle qui pourra faire des choix stratégiques et industriels pour relancer l’emploi et sortir notre continent de la crise économique.

Partager cet article

2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 22:27

C'est le genre de vidéo que l'on aime découvrir sur le net. Un internaute s'est amusé à mélanger un discours de François Bayrou avec une musique au hasard. Le résultat est assez sympa.

Partager cet article

4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 11:02

Moralisation de la vie publique

 

Le président du MoDem François Bayrou a annoncé mercredi le lancement d'une pétition auprès des citoyens français pour obtenir de l'exécutif une loi de moralisation de la vie publique, soit par voie parlementaire, sinon, par référendum.


"Nous lançons un appel national que les Français pourront signer pour obtenir un acte décisif de moralisation de la vie politique", a annoncé le leader centriste lors d'un point presse au siège du MoDem où il a évoqué les suites de l'affaire Cahuzac.


"En faisant pression sur les gouvernants", cette signature "sera une action citoyenne en un moment clé où se mesure la dégradation de notre bien commun, la démocratie de la France", a-t-il ajouté en annonçant la création d'un site "Moralisation.fr" ouvert à tous et dédié à cette pétition.


Le président du MoDem s'est exprimé un an jour pour jour après avoir lancé un appel à la moralisation de la vie publique et proposé un certain nombre de réformes par référendum.


Après avoir manifesté son intérêt pour cette démarche durant la campagne présidentielle, François Hollande n'avait finalement retenu qu'une partie de ces propositions et choisi de privilégier la voie parlementaire.


"Le scandale Cahuzac, après tant de mensonges publics, venant après tant d'autres scandales, a créé une onde de choc sur le gouvernement, sur la vie politique de notre pays", a estimé l'ancien candidat à la présidentielle pour qui répéter en boucle "République exemplaire" est "une manière, si rien ne change, d'enlever aux mots leur sens".


"La France a besoin d'une métamorphose en profondeur, d'une démarche globale, d'une réponse dure s'il le faut, qui permette aux citoyens d'obtenir la certitude que ce sont les fondations qui changent vraiment dans la République", a plaidé François Bayrou.


Pour l'ancien député béarnais, la nouvelle loi de moralisation de la vie politique doit "permettre d'interdire les conflits d'intérêts par l'adoption rapide de mesures proposées par le rapport Sauvé".


Le leader centriste a notamment évoqué la création d'une autorité de déontologie de la vie publique, la réduction du nombre de ministres et de parlementaires, un changement du mode de scrutin législatif avec une dose de proportionnelle et la fin immédiate du cumul des mandats.


"Je dis à François Hollande que renvoyer à 2017 l'application de cette règle, c'est se moquer des citoyens", a-t-il lancé.


"Dans une démocratie consciente de ses responsabilités de telles décisions devraient pouvoir être prises par le Parlement", a expliqué François Bayrou, tout en exprimant des doutes sur la capacité de l'Assemblée à "abolir un certain nombre de ses privilèges".


"Il faudra alors que le président de la République ait le courage de se tourner vers le peuple pour qu'il s'exprime par référendum", a-t-il ajouté en se disant certain que le succès de sa pétition pourra l'aider à passer à l'acte..

Partager cet article

Publié par David Guillerm - dans Mouvement Démocrate
commenter cet article

       

 

Recherche

logos

logos

logos

 

Instagram