David Guillerm

Blog-notes du Finistère - Politique locale - Écologie - FrenchTech - Culture

MoDem. Jean Lassalle montre la voix

Publié le 15 Septembre 2008 par David Guillerm in Jeunes Démocrates BZH


Article publié dans le Télégramme.

Il est midi passé, samedi, à Châteaulin. Un couple de passage déjeune sur la terrasse d’un restaurant du centre-ville. Soudain, l’homme lève les yeux de son assiette et croit reconnaître un personnage « vu à la télé ».

« Vous êtes chanteur, c’est ça », lance le moustachu au colosse qui s’approche de lui. Large sourire de l’intéressé et vigoureuse tape sur l’épaule... Non, Jean Lassalle n’est pas chanteur. Quoi que.

« J’espère qu’il y aura 100 Carhaix »

Le député MoDem, fidèle lieutenant de François Bayrou, s’est fait connaître du grand public en menant une grève de la faim dans son village pyrénéen et en entonnant dans l’hémicycle un chant béarnais baptisé « Se canto ». Un coup d’éclat. Un coup de folie, diront certains. Tant pis. « Celui qui fait le premier pas est toujours considéré comme un fou ». Il est comme ça, Jean Lassalle : combatif, passionné, prêt à toutes les actions pour défendre son territoire. Les événements carhaisiens ? Il les a suivis depuis sa vallée d’Asp et espère bien qu’il y aura « 100 Carhaix » à l’avenir. Le personnage dénote dans le paysage politique. Surtout dans celui du MoDem, parti à l’image sage et réfléchie. Le colosse béarnais le reconnaît : « Le secret, c’est le combat. Et nous n’avons pas de culture du combat, comme les socialistes, les communistes ou même l’UMP. Nous étions un parti de notables. Des jeunes arrivent, des femmes, de jolies femmes, arrivent. Ils ne peuvent pas tomber sur des caciques qui refusent de partager leur place. J’attends avec impatience la fin de notre mue culturelle ». Rien que ça. Et dire que les Jeunes Démocrates du Finistère avaient simplement invité Jean Lassalle à un débat sur les différentes utilisations d’internet. « Je ne sais même pas brancher un ordinateur », avoue le député. Mais il sait toujours chanter. Il l’a prouvé, samedi en fin de soirée, en gratifiant les sympathisants châteaulinois d’un hymne béarnais. Une autre manière de rapporter des voix.
Vincent Lastennet


A noter que nous avons également rencontré pour cette première étape de notre Finistère Tour une intersyndicale (cfdt, cfdc, fo) du groupe Doux. Ce groupe qui a été pendant longtemps le leader mondial de la transformation de volaille en Europe est en pleine restructuration et croule sous les dettes (400 millions d'euros). La question de sa pérénnité est donc d'actualité. Nous avons discuté de ce que nous pourrions faire pour que les choses avancent sans trop de dégats pour les salariés.

Je suis heureux d'avoir donné l'opportunité à ces syndicats de rencontrer un député pour pouvoir discuter de l'agroalimentaire en bretagne, de plus, ce syndicat s'est engagé à les aider.

Enfin, nous remercions chaleureusement Jean Lassalle de sa venu car c'est un homme digne et très symbolique pour le Mouvement Démocrate.


Rendez-vous Samedi 20 Septembre à 14h30 au Centre des Arts de Concarneau pour notre prochaine étape. Le débat portera sur des sujets d'actualités tels que le fichier Edvige, sur le Financement du RSA et sur l'affaire Tapie.
Commenter cet article