David Guillerm

Blog-notes du Finistère - Politique locale - Écologie - FrenchTech - Culture

Zone euro: un rôle "leader"

Publié le 21 Avril 2009 par David Guillerm in Europe


Le président du MoDem François Bayrou a déclaré lundi qu'il souhaitait que les seize pays de la zone euro acceptent de jouer un rôle "leader" dans l'Union européenne, qu'il juge aujourd'hui "prisonnière" des mésententes entre ses membres.

"Il nous semble que l'Europe pour l'instant est trop prisonnière de mésententes en son sein et qu'il faut de ce point de vue aller de l'avant", a déclaré François Bayrou lors d'une conférence de presse de présentation de la liste de son mouvement pour les européennes en Ile-de-France.
"Nous sommes pour qu'il y ait une Europe du premier cercl

e, une Europe active qui réunit les pays de la zone euro. Ce n'est pas une Europe de l'exclusion: il ne s'agit pas de dire à ceux qui n'en sont pas membres ou pas encore membres: +vous n'avez pas votre place, vous n'avez qu'à vous taire+, mais il s'agit d'assumer ses responsabilités", a-t-il assuré.

C'est en renforçant le rôle de ces pays que l'UE pourra être plus efficace, a-t-il poursuivi, citant en exemple la lutte contre les paradis fiscaux, récemment débattue lors du G20 de Londres.

"On a écrit la liste des paradis fiscaux avec une gomme. On a l'un après l'autre effacé des pays qui étaient sur cette liste, et plus encore, on s'est tu avec soin sur les paradis fiscaux qui existent à l'intérieur même des pays qui se présentaient comme vertueux ou exigeants (...) Si la zone euro existait, elle serait un leader d'exigeance dans cette lutte contre les paradis fiscaux", a-t-il dit.

Présente à ses côtés, la tête de liste MoDem en Ile-de-France, l'eurodéputée sortante Marielle de Sarnez, a prôné "un nouveau modèle européen". "Les pères fondateurs disaient qu'il fallait faire l'Europe par petits pas. Maintenant c'est fini, je cois qu'il faut faire l'Europe des grands pas", a-t-elle dit.

Les deuxième et troisième de liste en Ile-de-France sont Bernard Lehideux, eurodéputé sortant, et Fadila Mehal présidente des "Marianne de la diversité", association qui cherche à promouvoir dans la société les femmes issues de l'imigration.
Commenter cet article