David Guillerm

Blog-notes du Finistère - Politique locale - Écologie - FrenchTech - Culture

Langues Régionales : le Débat sur l’Identité Nationale a pour objectif d’écraser les Identités Régionales.

Publié le 15 Décembre 2009 par David Guillerm in France

bonne-carte-2.gif



La décision d’Eric Besson, Ministre de l’Identité Nationale,
d’enterrer la loi sur les langues régionales est un coup dur pour le monde breton et intervient dans un contexte particulier. En effet, comme j’ai déjà pu le faire remarquer, le Débat sur l’Identité National est un débat dangereux car il vise à écraser les minorités et les différences par une majorité que l’on voudrait nous faire croire uniforme.

Cette décision est claire, elle affirme que l’Identité Nationale doit être uniforme sur le territoire français et qu’il n’y a pas de place pour les différences. Le gouvernement Fillon et le Président de la République, Nicolas Sarkozy, continuent à fermer les yeux sur des patrimoines qui enrichissent la France.

Récemment, un ami me confiait que personnellement, il considérait les questions de langues régionales comme une chose qui ne devait pas être politisée. Nous sommes aujourd’hui obligés de constater que c’est un enjeu politique et que nous devons sauvegarder un patrimoine menacé de disparaitre.

Ce n’est pas avec la majorité en place que la question des langues régionales avancera et Bernadette Malgorn, candidate de l’Ump pour les Régionales en Bretagne devrait être sur la même position. Pourtant, l’urgence implique une mobilisation générale autour de ce sujet. Il est temps que les bretons se rassemblent au-delà des frontières partisanes pour travailler sur l’avenir de la Langue Bretonne.

La majorité régionale PS menée par Jean-Yves Le Drian a commencé un travail sur le sujet mais celui-ci est bien insuffisant. Nous ne pouvons pas continuer ainsi. Heureusement, il existe aujourd’hui de nombreuses associations qui fournissent un travail formidable mais elles se retrouvent limitées dans leur champ d’action.

Il manque aujourd’hui une seule chose à l’essor de la langue bretonne : une volonté politique. Appuyons-nous sur le travail des associations, sur les structures en place et affirmons une vraie volonté de sauvegarde et de développement de notre langue. Jean Yves Cozan (Conseiller Général MoDem, ancien Député) a su, en son temps, écouter le message des associatifs et le porter jusqu’à l’Assemblée Nationale. Qu’attendent les députés bretons pour en faire autant ?

Les Elections Régionales seront l’occasion de parler de ce sujet primordial mais ne nous arrêtons pas là. C’est un travail de pédagogie et de prise de conscience générale que nous avons à effectuer. Les promesses ne sauveront pas les langues régionales comme le montre aujourd’hui Eric Besson.

Commenter cet article

Kevin 23/12/2009 15:47


C'est justement un des intérêts de la liste Nous te ferons Bretagne avec Christian Troadec de porter cette volonté politique de développement breton, ce que ne fait, et je le regrette bien, aucune
autre liste actuellement.


David Guillerm 23/12/2009 23:57



Kévin, si tu peux eviter d'être démago, ca serait cool. Le MoDem breton porte autant l'interêt du développement breton que la liste Nous te ferons Bretagne et tu le sais très bien! ;)



Morvan Yann 22/12/2009 14:31


Et depuis quand un communiqué est un gage d'action envers la langue bretonne.
Le FN fait ses cartes de voeux en breton.
L'UMP et le PS ont des conseillers bretonnants et participent à des comissions sur la langue bretonne.
Le Modem fait des communiqués favorables à la langue bretonne.

Tous le monde est favorable à la langue bretonne, c'est le monde des bisounours, mais dans les faits rien n'avance en Bretagne.

Alors arrêtons de se fouttre de la gueule des Bretons, les partis français prennent leurs ordres de Paris, Paris s'opposera toujours à la langue bretonne, donc toutes vos belles déclarations depuis
des décénnies nous ont amenée à la situation actuelle et en continuant à vous croire la langue bretonne sera morte d'ici quelques décénnies.


David Guillerm 22/12/2009 22:19


Attention à ne pas vouloir tout caricaturer. Nous sommes, avant d'être militant d'un parti "français" des hommes et des femmes de Bretagne, des bretons et je ne vois pas l'interêt que nous aurions
de faire les focus sur un sujet pareil. Je ne vois pas pourquoi des personnes militeraient selon des ordres venus du sommet de la manière suivante.

Nos élus bretons ont eu pendant leut mandat des politiques dynamiques en faveur de la langue bretonne (Isabelle Le Bal a fait signer la charte Ya d'ar brezhoneg à la ville de Quimper par
exemple).

La situation actuelle a été amenée par une volonté de détruire les langues régionales et à l'epoque, je ne crois pas que les partis défendaient ces langues. Il serait dommage de s'enfermer dans une
opposition partis "français" et partis régionalistes alors qu'il y a des bonnes volontés partout. C'est seulement tous ensemble que nous arriverons le pari de la conservation et du développement de
la langue bretonne et des autres langues régionales.

Pour rappel, les partis du Centre et ancêtre du MoDem sont les premiers partis français à avoir effectué une reconnaissance des réalités régionales.

Ensuite, je suis d'accord et je l'ai dit, aujourd'hui, il manque une vraie volonté politique et une incarnation de cette volonté pour faire avancer ce sujet. Si nous arrivons à nous rassembler
autours de cette idée, il est possible que nous pourrons changer cette tendance à la disparition de la langue bretonne.


Fanchig 18/12/2009 17:22


Mais  pourquoi avoir choisi un président départemental en Finistère aussi glapez (ridicule) alors !!! Il vous représente tout de même.
Il va se présenter et vous représenter aux prochaines électionsrégionales en plus !

Il  y-a peut être des gens bien au Modem mais vous avez mis une sacrée crème comme président dans le Finistère....
Vous n'aviez peut être pas le choix faut dire.  
Fanchig   


David Guillerm 18/12/2009 18:34


Fanchig, ce n'est pas parce qu'il est président départemental qu'il sera candidat aux régionales.

j'ai essayé de t'envoyer un mail mais je n'arrive pas, peux tu m'en ecrire un pour que je t'explique un peu les choses? dguillerm@hotmail.fr


Fanal Safran 18/12/2009 16:32


Inscription validée ! bienvenu chez les "Humanistes".
Mirabelle poste souvent des articles à cette communauté.
Bonne soirée David.


David Guillerm 18/12/2009 18:35


je fais parti de 36 000 groupes donc je varie un peu tout les temps les publications ;)


Fanal Safran 18/12/2009 16:28


merci pour le lien
J'ai aussi oublié de te dire que pour poster un article à la communauté Humanisme (si tu le désires un jour) il faut t'y inscrire et que j'aille confirmer ton inscription. C'est si tu le veux
bien-sur.un jour.


Fanal Safran 18/12/2009 15:40


Je viens de mettre le lien de ton Blog dans les Surfs de Fanal Safran.

J'ai oublié de te dire que pour les blogs sur Over-Blog, j'ai créé la communauté "Humanisme" où on peut poster des articles concernant
cette partie du MoDem. Mais j'ai des associations de par le monde qui y sont. De Madagascar, du Kossovo, du Cameroun etc... sans que cela soit politique.
Le slogan de Fanal et de cette communauté c'est toujours "Pour un monde en partage et non en division". http://www.over-blog.com/com-1070313079/Humanisme.html

Bonne soirée David,
Dany


David Guillerm 18/12/2009 15:51


je t'ajoute dans mes liens également ;)


Fanchig 17/12/2009 16:27


Je suis pas d'accord. A Plouguerneau, André Lesven Président Modem 29 a quand même a quand même interdit une réunion dans une salle publique qui devait avoir lieu sur le thème des noms de lieux en
breton, il se fout totalement de la langue bretonne et de ses locuteurs et défenseurs, se moque d'Ar Vro Bagan la troupe de théâtre bien connu dont il a baissé les subventions....
Le modem en général s'est même topo.
Quand a JY Cozan c'est un cas a part...

Fanchig


David Guillerm 18/12/2009 15:54


Par contre, là je suis obligé de vous dire que je ne suis pas d'accord avec vous. Vous dites que le MoDem c'est le mêm topo mais c'est faux. Regardez l'engagement des conseillers régionaux du
MoDem, regardez l'engagement des Jeunes Démocrates (c'est un communiqué en leur nom ici), regardez l'engagement de nombreux élus du MoDem en faveur de la langue bretonne. Vous ne pouvez pas dire
que le MoDem ne s'engage pas dans ce sens.


Fanal Safran 17/12/2009 10:08


Sur Fanal, j'ai pour habitude de dire les choses en musique. Il y a seulement le lien vers ton article David.
Belle journée malgré le froid.
Dany


David Guillerm 16/12/2009 23:19


Voilà, j'ai changé de carte.


Fanal Safran 16/12/2009 08:47


Bigre ! je n'y avais pas pensé.

On a beau faire, il y a des valeurs culturelles qui ne mouront jamais quoique fasse le gouvernement. Les radios ne tiennent pas compte des frontières et la langue bretonne par exemple réunira
toujours les bretons.
Les Corses ont la chance d'être sur une île.


David Guillerm 16/12/2009 23:21


^^ les corses ont la chance ou pas d'être sur une île ;)