David Guillerm, Candidat à Pont-de-Buis / Daoulas - Elections départementales

Blog-notes du Finistère - Politique locale - Écologie - FrenchTech - Culture

Finistère Tour: 1e Etape

Publié le 12 Septembre 2008 par David Guillerm dans Jeunes Démocrates BZH

Notre première Etape commence demain à Châteaulin avec comme invité d'honneur Jean Lassalle. Je vous donne à tous rendez-vous à la Salle des Fêtes de Châteaulin (indiqué dans la ville) à 14h30 pour un grand débat sur le Cinquième Pouvoir: internet.

Vous me direz, le Cinquième Pouvoir: Internet ne vous évoque pas grand chose, pourtant aujourd'hui ce pouvoir est bien réel. Internet est devenu aujourd'hui un grand pouvoir pour la population du Monde car c'est un outil participatif.
Ainsi, chaque internaute peut devenir investigateur, peut analyser les informations qu'on lui donne ce qui est significatif car aujourd'hui, on peut l'observer, de nombreux évenements on reçu une grande mobilisation sur Internet comme tout récemment le refus de la mise en place du Fichier Edvige (plus de 130 000 signatures pour la pétition de refus de ce fichier).

De plus, les informations qui ne sont pas forcément reléguées par la presse le sont très souvent par les internautes et l'on peut se féliciter de ce regain de citoyenneté qu'internet a permit.

Bien sûr, l'Etat comme de nombreuses anciennes structures sont effrayés par cette marge de manoeuvre qu'internet donne à chacun et il essaye de mettre celui-ci sous contrôle. Internet n'est forcément pas que positif, il permet de faire circuler très rapidement de fausses rumeurs ainsi qu'il donne les outils aux pédophiles pour se construire leur propre réseau ce qui est, je le conçoit, assez effrayant.

Cependant, doit-on pour autant contrôler en tout point ce formidable appareil qui reveille les consciences citoyennes?

Doit-on empêcher à la nouvelle presse virtuelle, inféodée à aucun grand groupe, de se developper?

Autant de grandes interrogations dont il sera question demain lors de notre débat alors soyez nombreux pour y répondre en tant que citoyens de la France et du Monde.

Rendez-vous demain à 14h30 à la Salle des Fêtes de Châteaulin pour un grand débat sur le Cinquième Pouvoir: Internet. (des panneaux indiqueront la salle)

Pour plus d'information, contactez moi
David Guillerm
06 42 81 89 56
dguillerm@hotmail.fr

Le Finistère Tour consiste en une grande tournée des Jeunes Démocrates des villes finistèriennes afin de connaître les acteurs économiques, politiques et syndicales de notre département. Lors de cette tournée, nous recevrons de nombreuses personnalités du MoDem et d'ailleurs et des débats seront organisés à chaque étape sur des sujets d'actualités et de fond.

commentaires

Recours contre le fichier EDVIGE

Publié le 12 Septembre 2008 par David Guillerm dans Mouvement Démocrate

On peut se féliciter du fait que le Mouvement Démocrate soit l'un des premiers, si ce n'est le premier (parti politique), à avoir dénoncé les dérives du Fichier Edvige. La récolte d'informations sur des données tels que la santé ou encore les pratiques sexuels d'une personne sont une grave atteinte aux libertés de chacun.

Le recul de Nicolas Sarkozy sur ce principe est une bonne avancée mais est-ce suffisant? Ne faudrait-il pas un grand débat sur toutes les sortes de fichiers de renseignements existants?

Mettre en place ce genre de fichier est inquiétant car elle va dans le sens d'une paranoïa sécuritaire de notre Nation au détriment des libertés de chacun. De jour en jour, avec la mise en place de caméra, de fichier de la sorte, nous entrons un peu plus dans le pays de Big Brother et cela pour défendre le principe de la sécurité de tous.

Les français sont inconsciemment emmenés en ce sens car ils considèrent de plus en plus comme inévitable cette situation. En effet, les médias ne cessent de mettre en exergue des situations qui font peur.

Si un jour, on ne sait jamais, un gouvernement extrémiste venait au pouvoir, il lui suffirait de disposer de toutes ces infrastructures, de ces fichiers...pour éliminer ce qu'il considérerait comme nocif pour la santé. Il lui suffirait de piocher dans ces données : les Homosexuels, les Juifs, les Malades du SIDA…De plus, quand on sait qu’aux USA comme dans de nombreux Etats, les malades du SIDA sont tout simplement refusés de séjour, on peut se demander en quoi ce genre de fichier permettra à la société d’avancer.

 

François Bayrou, tous comme Corinne Lepage, Marielle de Sarnez ou Nathalie Griesbeck, a déposé un recours devant le Conseil d’Etat contre le fichier Edvige. Il a également adressé une lettre à tous les maires de France qui seront fichés systématiquement si ce fichier était accepté.

 

 

 

Retrouvez cette lettre et les recours des élus MoDem sur le site du Mouvement Démocrate.

commentaires

Hit West

Publié le 9 Septembre 2008 par David Guillerm dans Agenda

A signaler que je passerai sur Hit West (radio) Mardi 9 Septembre au soir  (entre 18h et 20h) et Mercredi 10 Septembre matin (entre 6h et 9h).

Cette interview parlera du fichier edvige et de la position du Mouvement Démocrate vis à vis de ce fichier. Il sera également question du MoDem en général et de la Tourné du Finistère qui commence samedi 13 Septembre à Châteaulin avec Jean Lassalle.

Brest : 96.9 MHz
Quimper : 95.8 MHz

Le site de la station Hit West
commentaires

Le Finistère Tour

Publié le 8 Septembre 2008 par David Guillerm dans Jeunes Démocrates BZH

 

 

 

 

Comme cela avait été dit en début d’été, la fédération des Jeunes Démocrates du Finistère (MoDem), présidée par David Guillerm, met en place en cette rentrée un projet d’envergure.

 

Partant du principe qu’il faut connaître les acteurs de notre département, nous avons monté un projet intitulé « Le Finistère tour » consistant à rencontrer les acteurs de notre département que sont les élus, les acteurs économiques, les citoyens, les étudiants…

 

Lors de cette audacieuse tournée, de nombreux débats seront organisés dans les villes que nous visiterons sur des thèmes d’actualités et de fond. De plus, nous aurons le privilège de recevoir de nombreux invités du MoDem et d’ailleurs.

 

Ainsi, notre première étape se déroulera Samedi 13 Septembre à Châteaulin avec ce jour un débat organisé à la salle des fêtes à 14h30 sur le Cinquième Pouvoir : Internet. Notre invité d’honneur pour cette première étape sera Jean Lassalle, député du Mouvement Démocrate des Pyrénées-Atlantiques. Jean Lassalle est le premier invité d’une longue série qui comporte de nombreux membres du MoDem et d’ailleurs.

 

De nombreuses autres étapes sont déjà programmées :

_ Samedi 20 Septembre à Concarneau

_Samedi 27 Septembre à Morlaix (ANNULEE)

_Samedi 4 octobre à Carhaix

_Samedi 10 Octobre à Brest

_Samedi 18 Octobre à Brest

_Samedi 25 Octobre à Quimperlé

_Samedi 8 Novembre à Châteauneuf du Faou

_etc (à suivre)

commentaires

Les tarifs des médecins en ligne

Publié le 6 Août 2008 par David Guillerm dans santé

Depuis le 30 Juillet, la Caisse nationale d'assurance-maladie (Cnam) met en ligne sur son site internet Ameli.fr, les tarif pratiqués par les medecins et les dentistes. Ainsi, nous pouvons visonner les medecins et les dentistes qui augmente leur tarif pour leur dépassement d'honoraire.
Loin de régler le problème de l'accès à la santé, ceci nous permet une plus grande transparence des pratiques des medecins et des dentistes.
commentaires

François Bayrou l'opposant

Publié le 5 Août 2008 par David Guillerm dans Mouvement Démocrate


Les médias semblent recommencer à s’intéresser à François Bayrou, car avouons-le, depuis les élections municipales se n’était plus trop le cas. Il se révèle ainsi de jour en jour être le seul opposant crédible face au gouvernement de Nicolas Sarkozy et cela pour plusieurs raisons.

François Bayrou augure

Nombre de Français ont été déçu par Nicolas Sarkozy et ses réformes. Ils pensaient que Nicolas Sarkozy pourrait tout régler car celui-ci poussé les gens à y croire lors des élections présidentielles.

Pourtant, François Bayrou avait prévu ce qui arriverait si Nicolas Sarkozy se faisait élire Président de la République. Il suffit ainsi de lire son livre de campagne et ses déclarations pour s’en rendre compte.

En effet, l’approche du pouvoir de Nicolas Sarkozy, la promiscuité entre le pouvoir, l’argent et les médias…tous cela François Bayrou l’avait senti venir et c’est cette position d’augure qui le rend encore plus juste dans sa position de premier opposant.

François Bayrou citoyen

Au-delà du fait que le Parti Socialiste n’ait plus de leader et soit plongé dans une guerre d’ambitions personnelles, François Bayrou est devenu le premier opposant de France car il a su garder ses valeurs et son intégrité.

Ainsi, après les élections Présidentielles, Ségolène Royal fustigea son programme déclarant qu’elle n’y croyait pas ce qui détruisit en partie sa crédibilité.

François Bayrou a su garder ses valeurs humanistes, de défenses de l’environnement et il continue à les défendre mais de façon raisonné. Il est de cette manière un opposant citoyen et réfléchi car il protège l’idée que ce qui va dans le mauvais sens doit être combattu mais que ce qui va dans le bon sens doit être soutenu.

Son opposition ne se résume pas ainsi à être toute blanche ou toute noire. Il ne s’enferme pas comme le Parti Socialiste dans une posture d’opposition systématique et ridicule qui consiste à dire non à toutes les réformes mais il n’approuve pas tout comme peut le faire la majorité (UMP, NC…) qui va quelques fois à l’encontre de ses valeurs.

François Bayrou défend avant tout l’intérêt de la France et de ses citoyens.

François Bayrou rassembleur

François Bayrou doit aujourd’hui profité de sa position pour être un rassembleur au sein du Mouvement Démocrate (MoDem) dont il est le Président et cela pour l’intérêt de tous.

Pour être rassembleur, il doit expliquer son projet de société aux français, ses valeurs…Ainsi, se sont les Républicains, les socio-démocrates, les écologistes qui se retrouveront sous la bannière démocrate pour un monde plus juste et plus équilibré.

commentaires

JO Chinois, la grande mascarade

Publié le 1 Août 2008 par David Guillerm dans France


Il y a des choses pour lesquelles nous pouvons nous féliciter et d’autres pas. L’organisation des JO en Chine est une chose dont nous ne pouvons pas nous féliciter de part la tournure qu’elle a prit.

On nous la signalé, le lendemain des Jeux Olympiques risque de sonner comme un mauvais réveil pour la Chine mais ces JO et leur organisation sont déjà un cauchemar pour les défenseurs des droits de l’Homme et de l’environnement.

Si la Chine avait joué le jeu que lui proposé les organisateurs, celle-ci aurait pu avancer en termes de droit de l’Homme et du citoyen mais également en liberté d’expression et en protection de l’environnement. Mais la Chine ne s’est pas abaissé à obéir à des directives occidentales car elle est devenu une grande puissance et c’est elle qui, bientôt, imposera ses choix.

Nous pouvons d’ailleurs nous inquiéter d’avoir permis à ce grand pays gouverné par une dictature d’être devenu une des plus importantes puissances du monde et bientôt la première.

Les organisateurs des JO avaient pensé que ceux-ci obligeraient la Chine à s’ouvrir au reste du monde et à évoluer dans un sens humaniste. Les dirigeants du monde et les économistes pensaient que l’accès à la Chine de richesses et de la forme développé l’amènerait à une évolution importante dans la citoyenneté mais ils avaient torts.

Ainsi, la construction des infrastructures olympiques auraient pu être l’évènement qui aurait apporté de nouveaux droits aux travailleurs mais au lieu de ceci, se sont des milliers de gens exploités qui construisirent l’ensemble olympique. Ces travailleurs sans protection sociale ni même physique, venu des campagnes à la recherche d’emplois, qui logèrent dans des taudis et que les autorités chinoises invitèrent à retourner expressément dans leur campagne une fois les travaux terminés.

Mais que pouvions-nous espérer de mieux d’un pays qui laisse les industriels du monde entier embaucher des enfants pour leur usine ?

Vint ensuite cette grande mascarade mise en place par autorités chinoises qui se dirent « Il faut faire bonne impression ! », le paraître primant sur le réel. Le Pékin noyé par la pollution n’existera plus lors des JO Chinois, se sera un Pékin propre et moderne qui sera visible pour le monde entier. Cette mise en place se fera de façon très simple, les autorités chinoises ont fait arrêter toutes les usines polluantes de la ville et le parc automobile a été réduit de manière drastique. Mais, dès le lendemain des JO, c’est toutes ces usines et ces voitures qui recommenceront à vomir leur rejet dans l’atmosphère comme si la période des JO avait été un simple rêve, une courte trêve.

Enfin, la censure a explosé dans le pays et c’est internet, l’audiovisuel, la littérature et les médias qui subissent de plein fouet ces retours en arrière tandis que les médias occidentaux auront de nombreux sites internet boycottés (Reporters sans frontière, Amnesty international ) et que de multiples artistes et personnalités seront privés de séjour chinois pour avoir « porté atteinte à la souveraineté nationale » telle que la chanteuse Björk qui fit pourtant l’ouverture des JO d’Athènes en 2004.

Les JO chinois resteront certainement dans les annales comme l’échec des organisateurs face à une Chine toute puissante dans sa vision du monde.

Rendez-vous lors de l'ouverture des JO.

commentaires

François Bayrou persévère

Publié le 30 Juillet 2008 par David Guillerm dans Mouvement Démocrate

Article publié dans "Le Monde"

N
ombreux sont ceux qui, après l'élection présidentielle de 2007, avaient prédit la "mort politique" de François Bayrou. Le président du Mouvement démocrate (MoDem) a été abandonné par la plupart de ses élus, pris en tenaille lors des élections municipales et "ciblé" par l'Elysée, qui n'a eu de cesse de l'isoler. Il reste pourtant, selon toutes les enquêtes réalisées depuis un an, une des figures les plus populaires aux yeux de l'opinion et sa voix, aussi isolée soit-elle dans l'Hémicycle du Palais-Bourbon, continue à se faire entendre avec force.

Ainsi le député des Pyrénées-Atlantiques a-t-il été le plus prompt à réagir à la décision du tribunal arbitral en faveur de Bernard Tapie, contribuant ainsi à en faire émerger les enjeux politiques. "Ce qui m'étonne, c'est l'étrange fascination qu'exerce Sarkozy sur une partie de la gauche elle-même, qui semble comme tétanisée, juge-t-il. Mais imaginez ce qu'aurait dit la droite française si c'était Mitterrand qui avait agi ainsi avec Tapie !"

"ACTIVISME DÉMOCRATE"

Le moins paradoxal n'est pas que l'ancien dirigeant de la droite centriste soit ainsi identifié comme un des opposants les plus actifs au pouvoir incarné par Nicolas Sarkozy. "Les raisons pour lesquelles j'avais indiqué que je ne voterais pas pour Nicolas Sarkozy, qui reposaient sur un conflit de valeurs et non des antagonismes de personnes comme on a voulu le faire croire, ne peuvent plus aujourd'hui être ignorées par personne", affirme M. Bayrou. "Il y a aujourd'hui très peu de gens qui résistent à cette réalité, admet le président du MoDem. Les syndicats ont été désarmés, mis à terre et moqués. Et il ne faut pas oublier que beaucoup de gens ont peur. C'est pourquoi j'ai un devoir de rassemblement pour construire une opposition démocratique et républicaine."

Depuis quelques semaines, des figures venues d'horizons divers prennent ou reprennent contact avec l'ancien candidat à l'élection présidentielle afin de rejoindre des cercles de réflexion qui ont été réactivés. "Vous êtes le seul à avoir dit depuis le premier jour ce qui se passe à présent, et on ne voulait pas vous croire", lui confiait, à Versailles, lors de la réunion du Congrès, un sénateur de la majorité.

Le MoDem, créé à Villepinte à l'automne 2007, a réussi, non sans essuyer de nouvelles pertes, à franchir l'écueil des élections municipales - où ses listes ont recueilli en moyenne 15 % des suffrages là où elles étaient présentes - et à faire émerger une génération militante. Celle-ci, tournant le dos aux pratiques d'une UDF "parti de notables", entend s'approprier "une nouvelle manière de faire de la politique". Les réseaux constitués à l'occasion de la campagne présidentielle continuent à fonctionner et la "blogosphère" démocrate est en activité permanente. Plus nouveau, on a vu récemment, à l'occasion de mobilisations sur le droit au logement, les droits civiques ou les droits des résidents étrangers, se développer une forme d'"activisme démocrate".

M. Bayrou lui-même n'est pas en reste et se fait un devoir d'alerter sur les "graves dérives" qui, selon lui, menacent les droits élémentaires des citoyens. Ainsi entend-il prendre sa part pour obtenir le retrait du fichier Edvige, issu de la réforme du renseignement et reprenant une partie de l'ancien fichier des RG. Edvige recense ainsi des données informatisées non seulement sur les mineurs de 13 ans mais sur les élus politiques, candidats aux élections, responsables politiques, syndicaux ou religieux. "Où va-t-on ?, s'indigne le président du MoDem. Quel régime est-on en train de mettre en place ? Quelle société est-on en train de construire ?"

"Jamais personne n'avait entraîné la France là où Nicolas Sarkozy l'entraîne aujourd'hui
, affirme M. Bayrou. Il transgresse tout ce qui était l'essentiel du consensus républicain." Cette stature d'opposant résolu, il va lui falloir à présent l'appuyer sur un mouvement qui peine cependant à se structurer. Les sites de la blogosphère relaient les multiples impatiences des adhérents démocrates déçus ou frustrés de ne pouvoir s'impliquer de manière plus active.

La première université du MoDem, du 5 au 7 septembre, au Cap Esterel, devrait être l'occasion de vérifier la vitalité du mouvement mais aussi de franchir un pas supplémentaire dans son organisation. Viendra ensuite ce qui constituera pour lui une échéance majeure : les élections européennes de juin 2009, à l'occasion desquelles M. Bayrou annonce d'ores et déjà des "surprises".

Les votes et interventions du député des Pyrénées-Atlantiques

commentaires

Ouverture du Capitale de La Poste

Publié le 30 Juillet 2008 par David Guillerm dans Gouvernement



La privatisation partielle de La Poste, tout le monde l’a bien compris, introduit sa future privatisation totale. En effet, l’ouverture du marché français à la concurrence va obliger l’Etat à faire de ce service public une simple entreprise avide de croissance et de profit comme il le fit pour France Telecom.

Cette future privatisation pose néanmoins de nombreuses questions. Aujourd’hui déjà, de nombreux bureaux de postes ferment tous les ans pour manque de rendements et de rentabilités. Qu’en sera-t-il lorsque la poste sera une entreprise qui cherchera avant tout à faire du profit ? Le risque est de voir tous les bureaux de poste des petites communes fermer. C’est pourquoi de nombreux élus de tous les bords politiques s’intéressent à cette privatisation.

De plus, les privatisations se sont très souvent, si ce n’est toujours, traduit par des suppressions d’emplois, des restructurations…car la loi du marché l’oblige et une entreprise publique n’a pas les mêmes objectifs qu’une entreprise privée. Ainsi, les effets néfastes de la bourse obligeront l’entreprise à augmenter le rendement des employés et à réduire le nombre de ceux-ci pour que les profits grimpent et de cette façon les plus values des actionnaires.

commentaires
<< < 100 110 120 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 > >>