David Guillerm, Candidat à Pont-de-Buis / Daoulas - Elections départementales

Blog-notes du Finistère - Politique locale - Écologie - FrenchTech - Culture

Le made in France boosté par la présidentielle sur internet

Publié le 22 Mars 2012 par David Guillerm dans France

6a010534a85cc1970b014e6001753c970c-320wi.jpgLa présidentielle n’est pas encore terminée, mais déjà les indicateurs économiques nous informent de retombées positives du premier thème de campagne lancé par François Bayrou, le produire en France.


Dans un premier temps, on a entendu beaucoup de responsables politiques ou de journalistes critiquer ce thème, puis le reprendre à leur compte. Encore une fois, François Bayrou avait vu juste.  Il existe en France des consom’acteurs prêts à payer un peu plus cher pour acheter local.


La campagne aura eu le mérite de réveiller les consciences des citoyens. Si on donne les moyens de discerner les produits fabriqués en France des autres, alors, le citoyen devient acteur et achète local. Les chiffres sont parlants : le trafic sur la toile s’est développé autour de ces thèmes et les sites mettant en avant le made in France se multiplient. Tout ceci profite aux artisans et aux PME situées aux quatre coins de l'hexagone. C’est un moyen de rééquilibrer notre économie, sans jamais l’enfermer, et de sortir de la crise que connait le pays.


La fréquentation des sites comme 100pour100-madeinfrance.fr, alittlemarket.com, france-reference.fr, madine-france.com… est en augmentation de 40 à 50%, le chiffre d’affaires de 20 à 30%... le sujet du made in France est devenu aujourd’hui porteur et on peut féliciter les pionniers de cette revalorisation économique.


Cette analyse prouve que l’image de marque de nos produits est essentiel, il faut améliorer l’image de marque de la France mais les entreprises doivent également travailleur leur image. La qualité, l’image et l’innovation sont les trois piliers qui permettront de continuer à produire français.

commentaires

Réunion publique à Quimper : Produire, instruire, construire

Publié le 20 Mars 2012 par David Guillerm dans Agenda

Dans le cadre de la campagne présidentielle de François Bayrou, le comité local de campagne de Quimper organise demain soir, mercredi 21 mars à 20H, une réunion public en présence de nombreux élus et soutiens locaux.  

Ce rendez-vous se tiendra à la Maison Pour Tous de Penhars, 39 boulevard de Bretagne à Quimper et portera sur les thèmes de la campagne de F.Bayrou « produire, instruire, construire ».


Cette réunion publique s’adresse à tous, les militants, les sympathisants et surtout les citoyens qui s’intéressent au débat dans le cadre de cette présidentielle. L’équipe départementale vous attend nombreux à cet évènement.

commentaires

Toulouse : Bayrou parle des problèmes de société, les autres candidats se défilent

Publié le 20 Mars 2012 par David Guillerm dans France

bayrou-copie-3.jpg

J’ai été frappé de voir, suite à la tuerie de Toulouse, que la classe politique voulait éviter à tout prix le débat pour, disaient-ils, respecter les morts. La situation extraordinaire que connait la France suite à cette affaire  mérite, bien sûr, beaucoup de respect et de dignité mais le silence de responsables politiques est plutôt révélateur d’un manque de profondeur.


C’est le rôle de nos responsables de diagnostiquer les problèmes de notre société afin d’y répondre. Lorsque François Bayrou considère que la tuerie de Toulouse s'enracine "dans l'état d'une société" malade de ses divisions, il affirme une position philosophique et construite. Qui n’a pas constaté en France une augmentation d’actes de violence et de discrimination ? Face au développement sournois et rampant du racisme, de l’homophobie, de la violence vis-à-vis des minorités, François Hollande se défile, Nicolas Sarkozy essaye cyniquement d’en profiter pour sa campagne présidentielle, cela n’honore pas la politique.


La campagne présidentielle ne doit pas s’arrêter, elle doit continuer pour combattre cette violence. Comme François Bayrou l’a affirmé dans un discours grave devant plus de 2000 personnes hier à Grenoble : « Notre responsabilité à nous, citoyens, engagés, hommes publics, c'est au contraire, au lieu d'attiser les passions de faire baisser les passions, au lieu de nourrir les affrontements de cultiver la compréhension réciproque. Et c'est très important dans les temps de crise que nous vivons parce que les temps de crise rendent les hommes plus fragiles et les sociétés plus encore. »


La campagne présidentielle risque d’être bouleversée par cette affaire mais elle ne doit pas céder à l’émotion. Les citoyens ne doivent pas céder à la peur et faire un choix pour des raisons viscérales. C’est la raison, et la responsabilité de chacun qui doit faire élire à la tête de la République, un candidat prêt à relever les défis qui s’annoncent.

 

 

commentaires

François Bayrou veut faire ratifier par la France la Charte des langues régionales ou minoritaires

Publié le 19 Mars 2012 par David Guillerm dans Bretagne

François Bayrou a marqué une nouvelle fois son soutien aux langues et cultures régionales. Lors de son meeting à Toulouse le 10 mars, 2012, il a ainsi rappelé son combat permanent non seulement pour le pluralisme de la vie politique mais aussi pour le pluralisme culturel en affirmant « nous avons le devoir de faire en sorte que la culture aussi devienne pluraliste. Les langues régionales doivent être reconnues à leur juste place, celle de la richesse nationale !(…) nous devons en aucun cas la voir déchirer par les jacobins de tous poils ! »

 

Durant ce discours, François Bayrou aura même réalisé une intervention en béarnais. il est le seul candidat à porter un soutien aussi fort, et aussi sincère à une cause chère à notre territoire, à notre patrimoine et à notre avenir commun ! 

 

On peut d'ailleurs retrouver cet engagement dans ses propositions. Dans le programme culturel, on retrouve en premier lieu la proposition de « faire ratifier par la France la Charte des langues régionales ou minoritaires ». Depuis de nombreuses années, il y a une réelle attente des citoyens dans nos régions pour une reconnaissance des langues régionales. Cette proposition va dans ce sens.

 

Vous pouvez visionner l’extrait du discours en béarnais ici :

 

commentaires

Le retour de Simcity en 2013

Publié le 17 Mars 2012 par David Guillerm dans Web

simcity-5.jpg

Les candidats aux futures élections municipales de 2014 et surtout les aficionados de la série peuvent se réjouir de cette annonce, le célèbre jeu vidéo Simcity dans lequel vous êtes le maire d’une ville, fera son grand retour en 2013.

 

En tout cas, c’est pour moi une nouvelle merveilleuse ! Simcity, créé il y a maintenant 23 ans, est le premier jeu que j’ai véritablement découvert sur un PC et je me rappelle encore des heures passées sur le premier opus et ceux qui ont suivi. Cette nouvelle version sera développée par le studio Maxis, son développeur initial, fondé par Will Wright. On devrait retrouver l’esprit des versions précédentes et surtout, la qualité des paramètres de gestion de la ville que l’on ne retrouvait pas dans le très fade Simcity Sociétés de 2007.

 

Pour les gens qui ne connaissent pas encore ce jeu, sont but est de construire sur un territoire donné une ville pour loger des Sims, de l’arranger selon ses envies en zones industrielles, résidentielles, commerciales, afin de la développer et de la gérer au mieux. De très nombreux paramètres sont présents sur la criminalité, la santé, l’éducation, etc. pour apporter une expérience complète au jeu.

 

Je suis assez fana de jeux vidéos de gestion, et c’est dernières années ont à jamais vu grand chose apparaitre d’intéressant car les paramètres sont toujours réduis au minimum. Tous les jeux Facebook et mobile sont d’une pauvreté hallucinante… Il y a tout de même les séries « Tropico » et « Anno » sur PC qui ont pu nous occuper ces derniers temps.

 

Cette nouvelle version de Simcity devrait également apporter des innovations. Lucy Bradshaw, vice-présidente de Maxis, a ainsi dévoilé la présence d’un mode multijoueurs. Les joueurs-maires seront en quelque sorte liés entre eux, leurs décisions ne se limitant pas aux portes de leur ville mais affectant également celles de leurs voisins. S’instaurera aussi une compétition entre maires, chacun essayant d’avoir la « meilleure ville » en termes d’éducation, de sécurité, de finances, etc. Elle a également évoqué la grande importance de l’environnement et des questions qui font débat dans le monde réel (réchauffement climatique, nucléaire).

 

Le rendez-vous est noté pour 2013, en attendant, Maxis a sorti un trailer pour créer de l’attente :

 

commentaires

L’équipe de François Bayrou

Publié le 16 Mars 2012 par David Guillerm dans France

equipe bayrou

On entend parfois des journalistes et très souvent des membres du PS et de l’UMP sous-entendre que François Bayrou est un homme seul instillant cette idée de solitude auprès de la population pour être sûr que sa candidature à la présidentielle ne monterait pas trop haut.


L’idée qu’un rassemblement et une dynamique soient forcément symbolisés par des hommes et des femmes politiques qui sont installés depuis des décennies est pour moi une absurdité. Comment des journalistes et des partis peuvent-ils prôner le renouvellement de la classe politique si on ne prend au sérieux que des personnalités qui sont députés, ministres et autres depuis 10, 15, 20 ans ?


François Bayrou est entouré d’une équipe compétente que j’ai voulu vous montrer avec ce visuel assez drôle. Il y a de nombreuses personnalités comme Robert Rochefort, eurodéputé, économiste et ancien président du CREDOC, comme Anne-Marie Idrac, ancienne présidente de la RATP, de la SNCF et possédant une expérience dont très peu de personnalités, même politiques peuvent se prévaloir ou encore comme Dominique Versini, Jean Peyrelevade, Fadila Mehal, Jean Arthuis, Sylvie Goulard…


Tous sont experts, tous ont des connaissances approfondies sur des questions concrètes de la société et ils sont tous capables d’apporter des réponses claires et réalisables pour relancer la machine France.


Je crois même que ces femmes et ces hommes, parce qu’ils sont experts, et parce qu’ils ne sont pas tous plongés dans la politique depuis 30 ans, ont une plus grande capacité à répondre aux problématiques de la société car ils ne tomberaient pas dans le schéma politique classique s’ils se étaient aux manettes.


François Bayrou est donc bien entouré, les citoyens et surtout les journalistes n’ont aucune inquiétude à avoir sur cette question !

commentaires

François Bayrou en chanson

Publié le 16 Mars 2012 par David Guillerm dans France

La campagne de François Bayrou se voit agrémenter d’un morceau de musique sympathique réalisé par des jeunes du collectif Génération Bayrou. Pour sortir des sentiers battus de la politique et des ornières de droite et de gauche, prenez le chemin qui rassemble : votez au centre comme vous y invite la chanson !

 


Paroles : Jean Roger
Musique : Anne-élie et Marcel Cohen
Enregistrement mixage : Cyril Cysko

commentaires

Si j’étais président...

Publié le 15 Mars 2012 par David Guillerm dans Finistère

bandeau.png

 

Afin d’interpeller la jeunesse de manière décalée sur les enjeux de l’élection présidentielle, le journal hebdomadaire gratuit Sept Jours à Brest et le Bureau Information Jeunesse de Brest lancent un concours pour les 15-20 ans.


Ce concours propose aux jeunes de Brest Métropole Océane (Bohars , Brest , Gouesnou , Guilers , Guipavas , Le Relecq-Kerhuon , Plougastel-Daoulas , Plouzané) de partager leurs idées sous forme de texte ou de vidéo d’une minute.


Le message est explicite : « A l’occasion des élections présidentielles, toi aussi, fais comme si tu étais candidat à la Présidence de la République ! »


De nombreux prix pour des évènements locaux sont à remporter : Festival des Vieilles Charrues, Festival du Bout du Monde, les Tonnerres de Brest...


Le jury qui sélectionnera les gagnants se composera de responsables jeunes de l’ensemble des partis politiques (MoDem, PS, UMP, EELV, UDB, etc.). Je représenterai les Jeunes Démocrates dans ce jury. Cet évènement devrait permettre de partager simplement les expériences de chacun et les raisons de nos engagements.


Calendrier du concours

Inscription en ligne du 15 février au 31 mars 2012
Dépôt de vos propositions en ligne 31 mars au 15 avril 2012
Remise des prix lors d’une soirée festive le 19 avril 2012 à Brest.

 

432184_128381660621686_100003495590874_108605_1082424046_n.jpg

commentaires

La présidentielle mérite un vrai débat entre les candidats

Publié le 14 Mars 2012 par David Guillerm dans France

La campagne présidentielle sombre tous les jours un peu plus au fond du gouffre avec un niveau de débat zéro.


Les journalistes sont obsédés par les petites phrases. Entre Sarkozy qui insulte les agriculteurs et prend les immigrés pour bouc-émissaires, son ministre Guéant qui essaye de créer des polémiques stériles sur le Halal, Hollande qui évite les sujets de fond et préfère répondre à Sarkozy qui l’insulte, Marine Le Pen qui continue à s’exciter et pense pouvoir dédiaboliser son parti , Jean-Luc Mélenchon qui râle et râle, et les autres candidats que personne n’arrive à entendre… Face aux crises, au chômage, à la dette, il n’y a, semble-t-il, que François Bayrou qui essaye au fil de ses interventions de parler de fond.


Désespérant est sans doute le terme qui qualifierait le mieux cette campagne et ce que les médias veulent bien nous en montrer. Les français voient une crise sans précédent arriver à leurs portes et ils entendent uniquement des candidats qui s’insultent comme des pauvres gamins sans cervelle pour récupérer la moindre parcelle de pouvoir. Merde, ce n’est pas cette mascarade la politique !


Il semble bien loin le « Indignez-vous » de Stéphane Hessel… et pourtant, on ne peut pas accepter cette situation sans sourciller. Réveillez-vous et agissez !


Exigeons un vrai débat entre les candidats à la présidentielle.


A 39 jours du premier tour de l’élection présidentielle, il est temps que les citoyens exigent l’organisation d’un débat entre les candidats à cette élection, seul moyen de parler de fond et de confronter les différents projets.


Je vous invite tous à interpeller les médias avec vos tous les moyens possibles pour qu’un vrai débat soit organisé entre les candidats à la présidentielle. C’est en faisant pression que les choses bougeront.


En effet, la télévision et internet permettent ce débat, il n’y a plus aujourd’hui de difficulté technique à son organisation. Les primaires socialistes auront d’ailleurs servi à le prouver. Si ce débat n’a pas lieu, je vous certifie qu’il y aura eu plus d’idées confrontées durant la Primaire Socialiste que pendant toute la campagne présidentielle qui s’annonce…


Même dans l’hypothèse où deux candidats sur dix seraient tentés de refuser un tel débat, celui-ci pourrait se tenir entre les 8 autres. Ils intéresseraient tellement les commentateurs politiques que les audiences annoncées approcheraient sans aucun doute d’une dizaine de millions de français, et pousseraient par la même occasion les réticents à participer.


Les médias sont attirés par l’audience. Un débat de ce type leur apporterait ce qu’ils recherchent et permettraient aux français de se forger une véritable opinion.


Chers lecteurs, internautes, françaises, français, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

commentaires
<< < 10 20 30 40 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 70 80 90 100 > >>