David Guillerm, Candidat à Pont-de-Buis / Daoulas - Elections départementales

Blog-notes du Finistère - Politique locale - Écologie - FrenchTech - Culture

L’affaire des prothèses PIP justifie la mise en place d’une Class Action française

Publié le 11 Janvier 2012 par David Guillerm dans France

1804934 act2 650x300

 

L’affaire de la société Poly Implant Prothèse (PIP) fait maintenant scandale en France et dans le monde depuis plusieurs semaines. Cette affaire,  créée par l’utilisation de gels non conformes dans des prothèses implantées chez environ 30.000 femmes en France et entre 400 000 à 500 000 dans le monde, seraient à l’origine d’au moins huit cas de cancer en France mais certainement plus. C’est le plus important scandale sanitaire de la chirurgie plastiquedévoilé sur la place publique. Ainsi, il existerait des risques pour les porteuses d’implants mammaires.

 

Cette affaire justifie une nouvelle fois les recours collectif ou actions de groupe (« class action » en anglais). Ces procédures dont je vous parlais déjà fin 2010 ont été maintes fois annoncées et reportées dans la justice française.


Le recours collectif est une action en justice ou une procédure qui permet à un grand nombre de personnes, souvent des consommateurs, de poursuivre une personne, souvent une entreprise ou une institution publique, afin d'obtenir une indemnisation morale ou financière.

 

Entre 2010 et 2011, plus de 2 000 plaintes de porteuses de prothèses de la société PIP ont été déposées, pour "faux et usage de faux, publicité mensongère et tromperie sur les qualités substantielles d'un produit, mise en danger de la vie d'autrui". Alors que 30 000 françaises sont concernées, les plaintes individuelles gagneraient du poids dans le cadre d’une action collective.

 

L’élection présidentielle doit être l’occasion de relancer le débat sur ces actions dans le cadre du débat sur la justice. Il faut absolument que les consommateurs appuient les candidats par tous les moyens dans une mise en place rapide de ces procédures. Les associations de consommateurs doivent également imposer ce sujet dans le débat public.  

commentaires

5000 T-shirts « made in France » créés par Armor-Lux pour François Bayrou

Publié le 10 Janvier 2012 par David Guillerm dans France

Logo-armor-lux.jpg

 

François Bayrou a fait du « produire en France » l’un de ses principaux arguments de campagne pour la présidentielle de 2012 avec l’éducation et le rétablissement d’une démocratie exemplaire.  Plus que des paroles, le candidat a décidé d’appliquer son slogan durant sa campagne pour montrer l’exemple.


Ainsi, un contrat a été signé avec la société bretonne Armor-lux pour habiller les militants de la campagne. Le MoDem a passé une commande de 5.000 T-shirts à l'entreprise quimpéroise. Des T-shirts 100% made in France qui seront  «teints, tricotés et confectionnés à Quimper ». Un beau contrat de 30.000 euros pour cette entreprise incontournable de Bretagne qui habille aussi les agents de la Poste, de la SNCF, des aéroports de Paris et de la Gendarmerie Nationale.


Le slogan imprimé sur les T-shirts sera réalisé par Sofidial une société installée à Guengat (29).

commentaires

En 2012, je serai suivi par lefigaro.fr

Publié le 5 Janvier 2012 par David Guillerm dans France

Le site du journal Le Figaro, lefigaro.fr, vient de lancer une opération dans le cadre des élections présidentielles de 2012. Il va ainsi suivre les militants de différents candidats aux élections durant toute la campagne afin de connaître et de retranscrire les impressions et les actions de ceux-ci.

 

J’ai accepté de participer à cette initiative « Carnets de campagne ». Je serai donc le militant suivi pour le candidat François Bayrou. Je donnerai mon avis sur les évènements des élections quand on me le demandera. Je décrirai les actions de campagne sur le terrain et je pourrai également rédiger des articles sur lefigaro.fr.

 

Le débat sur la participation des blogueurs sur les sites d’information a récemment fait débat et a rebondi en de multiples lieux, une chose est certaine, dans le cadre politique, je m’oppose totalement aux moindres rémunérations de blogueurs engagés. Celles-ci n’auraient pas de sens. Je ne serai pas rémunéré par lefigaro.fr pour contribuer aux débats en proposant des articles ou en donnant mon opinion.

 

Je continuerai bien sûr à écrire des articles ici, sur mon blog, et je pense que certains d’entre eux se retrouveront sur les deux supports.

 

Vous pouvez retrouver ma présentation pour ces « Carnets de campagne » en cliquant ici.

commentaires

Avançons collectivement en 2012

Publié le 3 Janvier 2012 par David Guillerm dans France

2012 sera l’année de nombreux enjeux qu’ils soient politiques, économiques, culturels, démocratiques et tout simplement humains.


En Europe, l’année qui arrive sera celle du renouveau car le plus beau projet politique de tous les temps doit relever les défis de la crise de la dette et de l’engagement des citoyens européens.


En France, comme vous le savez, l’année sera cruciale car les Français devront choisir le chemin dans lequel ils désirent faire avancer le pays. Personnellement, je continuerai logiquement à soutenir la candidature de François Bayrou.


Face à une gauche écartelée par des idéologies que tout oppose, et à une majorité et son Président qui ont appliqué la politique du fait divers et du court terme, je crois plus que jamais que la lucidité dont a fait preuve François Bayrou depuis 5 ans prouve sa capacité à travailler pour l’avenir de la France.


Ce choix, les Français devront le faire en conscience, de manière globale, car nous ne pouvons pas continuer à réfléchir avec des réflexes de corporatismes.  Il faut rassembler les forces du pays car nous avons la capacité de relever les défis de demain de cette manière.


Il est donc important en ce début d’année de vous souhaiter à tous une bonne année avec de la réussite dans vos projets, du bonheur et surtout l’envie de travailler collectivement pour l’avenir.


 Comme François Bayrou le dit « La France va s'en sortir »

 

 


 

commentaires

Les 10 articles de l’année 2011

Publié le 30 Décembre 2011 par David Guillerm dans Blogs démocrates

Nous y sommes, dans deux jours 2011 sera terminée et laissera place à 2012 et son cortège d’évènements qui s’annoncent forts : Présidentielle française, Jeux Olympiques, Présidentielle américaine, etc.  Je profite donc de ce billet avant qu’il ne soit trop tard, pour faire un retour sur 10 articles et thèmes forts publiés cette année sur mon blog.


Ces articles retracent l’actualité et les temps forts de cette année. Ils ont un intérêt car ils ont eu du succès ou tout simplement car ils me semblent intéressants sur le fond.


Je vous propose ainsi de relire l’article dans lequel je constatais la relance du Mouvement Démocrate grâce aux élections cantonales. Ce résultat laissait sans aucun doute augurer la dynamique que connait actuellement François Bayrou à l’approche de 2012.


Dans un autre domaine vous pourrez relire le billet qui aura déclenché la polémique autour de Miss France et de son financement en cliquant ici.


Dans le domaine politique, je pense également que l’article retraçant la promesse de François Hollande sur la création de 60 000 postes dans l’enseignement est intéressant car j’ai l’impression que c’est l’élément qui aura cassé sa crédibilité aux yeux de beaucoup.


Au cœur de l’actualité, vous pourrez bien sur voir l’article sur la Grèce et une explication du bouleversement qu’elle connait et fait connaître à l’Europe mais aussi les articles concernant la catastrophe nucléaire de Fukushima et la diffusion dans le monde de particules radioactives.


Concernant l’environnement et les questions de développement durable, nous avons récemment vu se tenir le Sommet de Durban et son triste bilan. Carole Guillerm, ma cousine, avait écrit un article sur le sujet et m’avait fait l’honneur de le publier sur mon blog, texte à lire bien sûr.


Sur le thème de l’entreprise, j’ai publié un entretien réalisé avec la société bookBeo. Celui-ci inaugurait une suite d’articles à venir sur mon blog. J’ai pris un peu de retard, mais ils seront publiés en 2012. En attendant, vous pouvez toujours (re)découvrir bookBeo.


Il y a une autre actualité qui ne me semblait pas anodine dans l’ensemble des informations que nous recevons quotidiennement, c’est celle de l’équipe de chercheur qui a réussi à rajeunir des cellules vivantes trouvant ainsi un possible remède contre la vieillesse.


Pour terminer ce billet, je reviendrai sur des sujets plus locaux avec la volonté de mettre en place une filière d’éolien offshore à Brest et de doter la ville d’une industrie durable pour l’avenir ou encore de la question de la réunification de la région Bretagne.


Je vous souhaite à tous une bonne lecture de ces 10 articles et quelques liens en plus, ainsi que de bonnes fêtes de fin d’année. Fêtez dignement le passage à l’année 2012. ;-)

commentaires

Politique éphémère et faits divers : Nicolas Sarkozy vu de l'étranger

Publié le 28 Décembre 2011 par David Guillerm dans France

La chaine Arte nous a récemment proposé un documentaire très interessant. Dix-huit correspondants étrangers ont ainsi été interrogés dans ce documentaire pour nous exprimer la vision qu'ils avaient et que l'étranger avait de la politique de Nicolas sarkozy.

 

Après cinq ans de mandat, le bilan de celui qui était présenté comme "l'homme de la rupture" est terrible : "Il n'a jamais pris sa fonction au sérieux. Il s'est cru plus important que sa fonction de président", estime John Litchfield, du quotidien britannique The Independent.

 

On retrouve dans ce documentaire de nombreuses images des cinq dernières années : du discours de Dakar en juillet 2007 à celui de Grenoble en 2010, des sommets internationaux aux expulsions de camps de Roms, tous ces événements sont commentés avec lucidité et parfois une pointe de cruauté par ces correspondants étrangers.

 

Pour ces correspondants, les dérapages, la "pipolisation" et la communication grossière de Sarkozy gâchent le crédit accordé à Nicolas Sarkozy. Le pire étant la stigmatisation des Roms. "Dégueulasse", "pitoyable", "minable", "ignoble", sont les termes forts peu diplomatiques employés par les correspondants étrangers sur ce chapitre peu glorieux du quinquennat.

 

Brouillon, agité, éphémère, Sarkozy aura géré la France au jour le jour. Il aura annoncé 300 réformes et n'en aura fait que 2...

 

"Looking for Nicolas Sarkozy" est un documentaire à voir absolument, je vous propose de le découvrir ici.


commentaires

Livre blanc sur l'orientation en France

Publié le 26 Décembre 2011 par David Guillerm dans Jeunes Démocrates

orientation.jpgLes Jeunes Démocrates présidé par François-Xavier Pénicaud, porte parole jeune de François Bayrou, ont publié le 15 décembre un livre blanc consacré à l'orientation en France. Ce projet vise à apporter des propositions dans le débat ainsi qu'à la campagne présidentielle de François Bayrou. En effet, l'orientation est un axe majeur sur lequel la France doit faire des efforts afin d'améliorer son dynamisme et son développement économique.

 

Ainsi, cette publication est la première d'une série de sept livres blancs, qui porteront sur des thèmes différents que les JDem considèrent comme essentiels. La publication de ces livres sera progressive et régulière jusqu'à la fin du mois de février.

 

Le pôle dédié aux Formations, à l'enseignement supérieur et à la recherche est donc le premier à publier son livre blanc. Celui-ci a été réalisé autour de rencontres avec plusieurs personnalités et responsables qui ont été auditionnés tels que le sociologue Bernard DESCLAUS, l'association ATD Quart Monde, des responsables de CIO, un conseiller du Ministre de l'éducation nationale, des enseignants, ainsi que plusieurs personnalités du MODEM comme Fadila MEHAL ou Alain DOLIUM.

 

Ce projet de 7 livres des Jeunes Démocrates mérite d'être mis en avant, c'est pourquoi je vous invite à lire celui-ci et à le partager autour de vous.

 

cliquer ici pour télécharger le livre blanc en PDF

 


commentaires

Amendement sur la Réunification de la Bretagne, un vrai cadeau de Noël ?

Publié le 24 Décembre 2011 par David Guillerm dans Bretagne

reunification-de-la-Bretagne.jpg

 

L'amendement déposé à l'initiative de Marc Le Fur, député UMP des Côtes-d'Armor et de François de Rugy, député Europe Écologie-LesVerts de Loire-Atlantique en vue de faciliter la réunification de la Bretagne a été adopté, il y a quelques jours. Dans les députés présents lors de ce vote, seize ont voté pour et neuf contre.


Ce vote permet d’éclaircir le déroulement d’une possible réunification de la région. Il vise, notamment, à modifier l'article L4122-1-1 du code général des collectivités territoriales pour permettre à un département qui souhaite changer de région administrative de demander l'organisation d'un référendum local sur son territoire, sans que les autres départements de sa région puissent l'en empêcher. L'initiative appartiendrait donc au département intéressé par un changement de rattachement. Il suffirait donc d’avoir un cinquième des conseillers généraux, soutenu par un dixième des électeurs inscrits, pour demander un référendum sur le rattachement.


Un cadeau de Noël électoraliste


Je ne doute pas des convictions de Marc Le Fur sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne mais avouons-le malheureusement, cet amendement, à la fin du quinquennat de Sarkozy où rien n’aura été fait dans ce sens, est bien électoraliste. D’ailleurs, on peut même douter de son efficacité car il sera peut-être retoqué lors du vote au Sénat. Comme le dit Bruno Joncour, maire de Saint-Brieuc et membre du comité stratégique de campagne de François Bayrou, la réunification « ne doit pas se transformer, à cinq mois d'une échéance capitale pour notre pays, en un concours électoraliste du meilleur"réunificateur"»,


L’UMP et le PS sont des machines d’élus bien installés qui ne feront pas la réunification. On l’a vu avec la majorité présidentielle qui est au pouvoir depuis bientôt de 10 ans, et les élus du PS se sont clairement positionnés contre cette réunification par la voix de Jean Marc Ayrault, Maire socialiste de Nantes, ou Jacques Auxiette, Président du Conseil Régional des Pays de Loire.


L’élection Présidentielle est le point du changement


L’élection de 2012 sera l’occasion de départager franchement les candidats et leurs positions. Il faudra également observer les équipes qui porteront ses candidats. Comme je l’ai écrit, je ne crois pas à une modification des frontières de la Bretagne administrative par le Parti socialiste ou l’UMP.


Je sais par ailleurs qu’il existe quelques voix dissonantes au sein de mon mouvement concernant cette modification structurelle, mais nous avons à la tête de celui-ci un homme, François Bayrou, candidat à la Présidentielle de 2012, qui s’est à plusieurs reprises positionné pour cette réunification. Mieux encore, les élus et responsables MoDem de Bretagne et Loire-Atlantique sont clairement pour La Bretagne à 5 départements.


En fin de compte, je ne comprends pas que des élus tels que Marc Le Fur ou encore Jean-Yves Le Drian continuent à soutenir des mouvements qui se positionnent dans l’ensemble contre la moindre modification des frontières régionales. Les bretons doivent s’unir pour le changement. Encore une fois, l’objectif devrait être à l’union.


Des ambitions européennes


J’approuve aussi Bruno Joncour lorsqu’il affirme que «La réunification de la Bretagne et de la Loire-Atlantique ne saurait être vue que comme un règlement de compte historique ou un repli identitaire ». Nous devons réfléchir de manière globale à notre développement. Si la réunification doit avoir lieu, c’est bien parce que la Bretagne culturelle et économique est une réalité.


Il nous faut pareillement réfléchir au niveau européen. L’enjeu de la réunification doit se faire dans une réforme de nombreuses régions de France afin d’agrandir celles-ci et d’augmenter leur poids et leur dynamique au sein de l’Union Européenne. L’Europe se régionalise de plus en plus économiquement et la France a sa carte à jouer. L’échelon régional est le meilleur en termes d’aménagement économique du territoire.

 

Le chemin vers une Bretagne à 5 départements est encore long. Chaque action allant dans ce sens apporte une avancée, mais le plus important est encore à faire. J’espère comme beaucoup que l’amendement de Le Fur et De Rugy passera au Sénat mais c’est loin d’être sûr. La Présidentielle sera l’occasion d’accélérer le changement, à condition que les bretons le veuillent…

commentaires

Facebook, notre future carte d’identité numérique

Publié le 22 Décembre 2011 par David Guillerm dans Web

carte-identite-facebook.jpg

Tous les experts high-tech le diront, Facebook est aujourd’hui devenu incontournable sur le web. Les internautes passent une majorité de leur temps de connexion sur le réseau social et les entreprises s’y sont installées en masse pour capter leur attention.


La plateforme américaine pourrait d’ailleurs devenir prochainement notre carte d’identité numérique. En effet, chacun y laisse ses informations essentielles et la base de données de Facebook est capable de segmenter ses inscrits en d’innombrables catégories.


Plus encore, de multiples sites donnent aujourd’hui la possibilité de prendre Facebook comme base d’identification à l’image de Dailymotion ou même Myspace. Une certaine résistance se met tout de même en place avec des projets libres comme Diaspora ou des concurrents tels que Google+ mais le plus célèbre réseau social est partout et apparait même sur les publicités télévisés « devenez fan ».


De plus, le facebooking a aujourd’hui largement pris la place de la googlelisation des profils. On va jeter un coup d’œil sur les profils des personnes que l’on rencontre. Les employeurs regardent ceux de leurs candidats. Facebook est entré dans nos vies à tel point que chaque profil est devenu un passeport personnel.


Cette place prépondérante de Facebook dans les réseaux sociaux est à l’image de Google dans les moteurs de recherche. Cependant, la question de la protection des données personnelles sur le réseau social pose toujours des problèmes. En effet, Facebook a pour modèle  économique la publicité et dispose des profils de ses inscrits pour que les sociétés réalisent de la publicité personnalisée.


Devrons-nous à l’avenir contrôler ce que nous diffusons sur internet pour ne pas risquer le moindre faux-pas et d’être catégorisé ? L’Internet libre est presqu’une farce si l’on observe que la quasi-totalité du système est piloté par des entreprises. Seuls quelques irréductibles continuent à promouvoir le libre et la liberté de la toile.


On ne laisse pas aujourd’hui la possibilité aux internautes de choisir de manière transparente l’utilisation de leurs données sur de nombreux sites. Il est absolument nécessaire à l’avenir que les internautes fassent poids dans les décisions concernant le web afin d’éviter de nombreux lobbyings d’intérêts économiques de construire la toile avec leurs seules recettes. La Quadrature du Net et d’autres y veillent, soutenons-les.

commentaires
<< < 10 20 30 40 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 70 80 90 100 > >>