David Guillerm, Président MoDem Finistère

Blog-notes du Finistère - Politique locale - Écologie - FrenchTech - Culture

Daoulas sera le centre de la Bretagne le 26 juin

Publié le 22 Juin 2010 par David Guillerm dans Daoulas

26-juin.jpgLe 26 juin, un évènement d’une envergure peu commune va avoir lieu à Daoulas. L’évènement sera assez anodin, l’inauguration des itinéraires de découvertes ainsi que de quelques réalisations de la commune comme la nouvelle mairie, la rénovation du Porche-Clocher de l’Abbatiale, etc.


Malgré la nature assez classique de cet évènement, son ampleur et ses retombés s’annoncent importantes. En effet, le 26 juin, Daoulas sera le centre de la Bretagne et recevra des invités de choix !


Le maire, Jean-Claude LE TYRANT, nous invite tous à 10h30 pour cette inauguration qui se fera en présence de :


M. Pascal MAILHOS, le Préfet du Finistère


M. Jean-Yves LE DRIAN, Président du Conseil Régional de Bretagne


M. François MARC, Sénateur du Finistère


M. Christian MENARD, Député du Finistère


M.  Pierre MAILLE, Président du Conseil Général du Finistère


Le nombre et la qualité des invités est impressionnant pour cette petite commune de 1750 habitants. Ils représenteront avec d’autres, les co-financeurs et institutionnels qui ont contribué aux aménagements de la commune.


Il n’y a également aucun doute sur le fait que Daoulas et ses élus ont essayé de faire les choses en grand à l’approche de l’été afin de placer Daoulas sous le feu des projeteurs et que la commune soit médiatisé.


En effet, le développement de la commune passe par le tourisme avec des infrastructures comme l’Abbaye de Daoulas qui accueille tous les ans de grandes expositions et l’évènement de samedi prochain s’annonce comme l’occasion rêvée de mettre en avant ce développement touristique.


A noter également que l’essor économique de la commune continue avec  l’ouverture de deux nouveaux commerces : « Daoulas Télécom » et « Histoire de Goûts » qui pourra particulièrement bien toucher la clientèle touristique.

epicerie.jpg

daoulas-telecom.jpg

commentaires

La communauté des communes de Landerneau-Daoulas imagine un nouveau scénario pour la collecte des déchets

Publié le 22 Juin 2010 par David Guillerm dans Finistère

fotolia_poubelles.jpgNous avons appris vendredi soir que la communauté des communes de Landerneau-Daoulas allait enfin étendre sa politique des sacs jaunes à tout son territoire (cela s’ajoutant à d’autres actions pour la gestion des déchets). Cette décision est une bonne chose car la question du tri des déchets ne peut pas rester cloisonnée seulement à la ville de Landerneau lorsque l’on sait que notre communauté compte 22 communes et prés de 45 000 habitants.

 

Cependant, les élus de la communauté de semblent pas prendre toute la mesure de l’enjeu et reste positionné sur un système qui est peut être obsolète. Les problèmes posés aujourd’hui concernent la question du ramassage des déchets au porte-à-porte et celle de la fréquence des camions.

 

Pourquoi ne pas imaginer un système qui allierait efficacité et économie d’échelle ? Nous avons la possibilité dans toutes les zones de densité urbaine (dans les bourgs et centres-ville) de revoir le système en développant la collecte collective des déchets avec des colonnes de tri par quartier. Les sacs jaunes, le verre ou encore les déchets verts pourraient ainsi être triés à la base dans des points fixes. Landerneau commence d’ailleurs à développer ce genre de système avec des points d’apport volontaire.

 

Ainsi, les camions de ramassage des déchets réduiraient leur déplacement à ces points de tri par quartier et la communauté des communes pourraient réduire efficacement sa facture avec un tel scénario ce qui réduirait par ricochet celle de ses habitants.

 

Concernant les maisons isolées et les zones peu dense, il faudra très certainement  garder pour eux un système de gestion des déchets au porte-à-porte.

 

La communauté va dans le bon sens avec cette volonté d’améliorer la gestion des déchets mais il faut qu’elle soit capable d’envisager dans l’ensemble cette question afin d’utiliser ce qui existe aujourd’hui de plus efficace et de plus durable.

 

commentaires

Une tragédie

Publié le 21 Juin 2010 par David Guillerm dans France

Stéphane Guillon nous fait en ce lundi 21 juin, un retour sur l'actualité du gouvernement et des bleus...

Le gouvernement et les Bleus : même combat !

commentaires

l'autre Appel du 18 juin

Publié le 18 Juin 2010 par David Guillerm dans Jeunes Démocrates

essai4.jpgEn hommage au 70e anniversaire de l'Appel du 18 juin 1940, les Libres et Engagés lancent l'autre Appel le 18 juin 2010, le voici:

 

"Lors des récentes confrontations électorales, certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force médiatique, militante et..."

 

 

commentaires

Une nouvelle dynamique est en marche

Publié le 16 Juin 2010 par David Guillerm dans Jeunes Démocrates

lesailesbleues-Logo-carr---80x80-150ppp.pngAlors que le MoDem se restructure et se remet en ordre de marche après les régionales en redevenant une force de propositions claires et concrètes, la structure des Jeunes Démocrates s’apprête elle aussi à changer.

Les Elections nationales des Jeunes Démocrates auront bientôt lieu et une nouvelle équipe ainsi qu’un nouveau Président porteront bientôt ce mouvement et les idées qu’il porte. Franck Faveur, le Président actuel et son équipe laisseront alors leur place après deux ans de mandat et de structuration des JDems.

Je vous ne cacherai pas que le peu d’activité actuelle de mon blog et dû à un engagement que j’ai initié dans une des listes candidates à ces élections et dont la préparation de campagne me laisse peu de temps pour écrire.

Libres et Engagés !

14107_403933762847_702847847_4953583_7974922_n---Copie.jpgTrois équipes sont aujourd’hui candidates pour ces Elections : Les Démocrates de Demain, Les Motivés et le rassemblement des Libres et Engagés ! J’ai moi-même rejoint et participé à la dynamique des « Libres et Engagés ! » dont le candidat à la présidence est François-Xavier Pénicaud.

Je serai cinquième sur cette liste menée par Adrien Debever, le nouveau Président des Jeunes Démocrates de Gironde (33). Si j’ai travaillé avec l’équipe « Libres et Engagés ! » ce n’est pas pour des questions de personnes car j’ai des amis politiques sur les trois listes candidates.

J’ai décidé de rejoindre et de travailler dans la dynamique initiée par François-Xavier Pénicaud, Ivan Gabriele et d’autres car c’est selon moi, le groupe qui a travaillé avec la méthode la plus originale et celle qui me semble la plus juste.

Une équipe du Rassemblement !

L’idée initiée par cette liste est simple. La difficulté dans laquelle le MoDem se trouve oblige au rassemblement de tous. Il faut aujourd’hui relancer la machine et « récupérer les brebis égarées ». Le rassemblement, l’écoute et la liberté de propositions a fait de notre dynamique celle qui a associé plus de 150 militants pour construire un projet d’avenir aux Jeunes Démocrates.

De plus, l’équipe des Libres et Engagés est celle qui fait confiance et qui a reçu la confiance des blogueurs jdems comme Benoît Schmaltz (récent finaliste du concours Jeune Cicéron), Orange Pressé, Gilles Guillamot, Vincent M, Florian Guillon et d’autres. Une liste qui saura travailler avec toutes les forces vives et créatrices de notre mouvement afin de présenter un mouvement innovant, sérieux et visible dans la vie politique française.

Rejoignez le mouvement !

Je suis fier de porter les couleurs des Libres et Engagés. C’est une véritable dynamique de militants motivés pour défendre les idées de la jeunesse et du MoDem qui se met en place. Rejoignez-vous aussi le mouvement et soutenez notre liste en participant au comité de soutiens et en diffusant notre projet autour de vous.

 lesailesbleues-Logo 2 Complet 150ppp

commentaires

La réaction du MoDem concernant les décisions du gouvernement sur les retraites

Publié le 16 Juin 2010 par David Guillerm dans Gouvernement

Le MoDem s'est exprimé, par la voix de Robert Rochefort, sur les décisions du gouvernement concernant la réforme des retraites:

 

ROCHEFORT

 

Retraites : "Cette réforme n'est pas vraiment juste", selon Robert Rochefort

 

Après les annonces du gouvernement sur son projet de réforme des retraites mercredi matin, Robert Rochefort, député européen et vice-président du Mouvement Démocrate, a réagi sur France Info aux propositions annoncées :


« Le gouvernement avait le choix entre quelque chose de mesuré, d'équilibré et d'efficace mais il a malheureusement fait le choix d'une réforme dure, rapide et qui comportent ainsi certains éléments d'injustice

J'en citerai un en particulier : le déplacement de l'âge sans décote (appelé aussi âge filet de protection) de 65 à 67 ans, qui pénalisera spécifiquement les personnes qui n'avaient travaillé complètement, qui ont eu des accidents de vie professionnelle ou qui sont rentrés tard dans la vie active.


Enfin je souligne le cynisme de l’approche retenue sur la pénibilité du travail. En ne reconnaissant celle-ci qu’à partir du moment où la maladie est déclarée, le gouvernement retient une réparation, c’est comme si à l’époque on avait dit aux mineurs qui étaient encore en bonne santé de travailler plus longtemps dans la mine que leurs collègues déjà malades !

La seule réponse humaniste et sincère aurait été en matière de pénibilité de refuser que certains salariés occupent des postes pénibles pendant l’intégralité de leur carrière et de proposer à tous ceux en situation professionnelle pénible une requalification vers des postes moins pénibles et moins fatigants pour leur fin de carrière.

Enfin à l’image des accidents du travail, il aurait fallu considérer la possibilité de moduler les cotisations des entreprises en fonction de la pénibilité subie par leurs salariés.

Cette réforme ne saurait par ailleurs être complète sans un plan important en faveur de l’emploi. Un plan qui devra à la fois : Créer plus d’activité, plus d’emplois et plus de production industrielle en France et en maintenant offrir à 55 ans des emplois moins fatigants, plus équilibrants et plus épanouissants.

La réforme qui est devant nous, et qui est donc d’autant plus nécessaire que la réforme annoncée aujourd’hui est dure, devra donc être la réforme du travail. »

 

commentaires

L’attente vis-à-vis de MoDem et du Centre n’a pas changé

Publié le 10 Juin 2010 par David Guillerm dans Mouvement Démocrate

I0011.jpg

Depuis les déboires du MoDem aux régionales, j’ai régulièrement eu l’occasion de discuter avec des électeurs qui ont voté pour François Bayrou en 2007. Plusieurs constats peuvent être retirés de ces discussions mais une chose reste identique, c’est l’attente des électeurs vis-à-vis du MoDem.

Alors que la presse nous parle beaucoup des tractations, arrangements et mouvements qui se dessinent et s’annoncent sur l’échiquier politique français et particulièrement au centre de celui-ci, il est intéressant de voir comment les électeurs ressentent le terrain.

L’attente des électeurs vis-à-vis du MoDem et du Centre, donc de son meilleur représentant François Bayrou, n’a pas changé. De nombreux français pensent d’ailleurs que François Bayrou a réussi quelque chose en 2007 qu’il ne réussira pas en 2012 à cause des différents scrutins où le MoDem a eu des difficultés. Pourtant, rien n’est joué et sondage après sondage, François Bayrou reprend de l’envergure. Alors même que la campagne présidentielle n’a pas commencé, un sondage le placerait en 3e homme avec 12% des votes.

Ceci signifie que François Bayrou incarne toujours quelque chose. Lorsque l’on pose la question à ses électeurs de 2007, les réponses sont souvent les mêmes. François Bayrou incarne le rassemblement au-delà des clivages traditionnels car il y a des personnalités compétentes partout et qu’il faut être capable de leur tendre la main.

Le MoDem traduit avec ses difficultés, ses échecs et ses réussites, le courage et la force d’un homme et de ses amis politiques pour défendre leur indépendance et leur vision de la société.

François Bayrou reste donc le meilleur représentant du courage politique et de l’intégrité pour défendre ses convictions. Si demain un électeur vote pour Bayrou, se sera pour ces qualités : le courage et l’intégrité de l’homme.

De plus, le MoDem (et donc le Centre) est reconnu pour être une force de propositions. Le vote de 2007 pour François Bayrou traduisait le désir de vérité dans les projets politiques. Quand François Bayrou dit que face à la crise, il n’y a pas de réponses préconçues mais que l’on va utiliser les meilleurs leviers possibles pour redémarrer, c’est ce que les gens veulent entendre ; du réalisme et de la vérité.  

L’attente pour cette troisième voie en France est forte et s’est en réaffirmant nos fondamentaux : intégrité, courage, vérité, justice et réalisme, que le MoDem d’une part et François Bayrou d’autre part réussiront dans l’avenir.  François Bayrou a, dans un commentaire en réponse à un billet de Jean-François Kahn, bien appuyer cette définition du Centre.

Enfin, s'est en nous appuyant sur nos piliers comme le fédéralisme européen, le régionalisme et le developpement économique durable que nous pourrons construire un projet de société juste et populaire.

commentaires

Retrouvez le n°5 des "Démocrates", le journal du Mouvement Démocrate en ligne

Publié le 10 Juin 2010 par David Guillerm dans Mouvement Démocrate

Couv_Journal_-_n5_-_web.jpgRetrouvez le cinquième numéro des "Démocrates", le journal du Mouvement Démocrate, à télécharger au format pdf sur le site.

Au sommaire : un grand dossier sur la réforme des retraites ; un entretien avec Marc Fesneau, nouveau secrétaire général du Mouvement Démocrate ; les portraits de Robert Rochefort et Jean Lassalle, nouveaux vice-présidents du Mouvement Démocrate ; le point de vue de Marielle de Sarnez relatif à la crise économique et financière en Grèce et en Europe, et le message de Jean-Jacques Jegou, trésorier du Mouvement Démocrate, aux adhérents et aux sympathisants du Mouvement Démocrate.

 

commentaires

François Bayrou reste le meilleur représentant du Centre et des démocrates

Publié le 10 Juin 2010 par David Guillerm dans Mouvement Démocrate

2102492201_51b5945cf6_m.jpgNous entendons beaucoup parler depuis quelques jours du Centre en France. François Bayrou a fait un retour sur le devant de la scène après ses rencontres avec Nicolas Sarkozy et le Centre est en ébullition dans la perspective de la présidentielle de 2012.

Déjà 5 personnalités veulent rassembler le Centre en France. Certains voudraient faire croire à un retour de Bayrou dans le giron de Sarkozy et de l’UMP et argumentent ce geste par les différentes rencontres du Président du MoDem avec le Président de la République. Il ferait donc un retour au Centre droit au grand désespoir du Nouveau Centre. François Bayrou l’a pourtant dit, il reste un opposant à la politique de Nicolas Sarkozy.

Je crois que la démarche d’ouverture actuelle de Bayrou vise plusieurs objectifs : le premier est de revenir sous le feu des projecteurs médiatiques et celui-ci est particulièrement bien réussi. Le deuxième objectif se traduit par l’argument de la « responsabilité » dans la période actuelle et montre que François Bayrou ne déteste pas Nicolas Sarkozy avec lequel il peut avoir des relations « professionnelles ».

Ainsi, l’argument médiatique qui voudrait que François Bayrou ne soit opposant à Nicolas Sarkozy que pour des questions d’affinités ne tient plus et laisse place à un problème de fond. Son livre « Abus de Pouvoir » traduit parfaitement cette différence de vision pour la société.

Les dernières interventions du MoDem en termes de fond ont montré que notre mouvement était toujours une force de propositions et que nos positions de fond étaient concrètes et justes pour les français.

De plus, le retour du Président du Mouvement Démocrate au cœur des médias lui a permit de réaffirmer sa position depuis 2007. Celle-ci se définit depuis la fin de la présidentielle comme une opposition constructive. Le MoDem l’a toujours dit, nous sommes prêts à voter ce qui nous semble juste et nous nous opposerons à toutes les formes dérives. Bayrou ne fait qu’appliquer cette démarche.

Enfin , ce retour permet également de montrer à quel point Bayrou reste le seul vrai représentant du Centre en France avec la construction d’un mouvement indépendant et ouvert pour bâtir l’avenir du pays.

commentaires
<< < 10 20 30 40 50 60 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 90 100 > >>