David Guillerm

Blog-notes du Finistère - Politique locale - Écologie - FrenchTech - Culture

8% pour satisfaire les français

Publié le 21 Octobre 2010 par David Guillerm dans France

Bernard Accoyer, Président UMP de l’Assemblée National, a dévoilé hier les propositions du groupe de travail sur la réforme du système des retraites des députés. Ces propositions seront examinées et validés par le bureau (organe dirigeant) de l’Assemblée le 27 octobre.

 

Nous savons aujourd’hui que Bernard Accoyer a voulu cette réforme à cause des pressions de la population et des internautes. Certains affirment même qu’elle permettrait de faire avaler aux français la pilule de la réforme des retraites. Les députés semblent donc décider à laisser quelques miettes dans le cadre d’un « effort partagé » mais tout en préservant l’essentiel.

 

Je ne suis pas d’accord avec monsieur Jean-Marc Ayrault. Nous ne demandons pas seulement que «  les parlementaires participent à l'effort général", nous demandons un alignement du système de retraites de ceux-ci sur le système des français. La baisse de 8% au 1er janvier 2011 de leur pension est tout un symbole qui signifie la non-volonté de nos députés de s’aligner sur notre système.

 

Il n’est plus acceptable aujourd’hui que les députés profitent d’un système privilégié. La politique ne doit pas avoir pour finalité de se remplir les poches ! Les députés osent nous parler du caractère précaire de leur « carrière » mais que disent-ils aux travailleurs d’usines qui voient leurs outils de travail être délocalisés sans soucis des réalités sociales ?


La double cotisation qui sera maintenue pour les deux premiers mandats des députés laisse interrogatif. Si les indemnités servent à un tel système, cela ne signifie-t-il pas que ces indemnités n’ont pas besoin d’être aussi importante?

 

Les propositions symboliques du groupe de travail des députés nous montrent qu’il ne faut pas relâcher la pression si nous voulons un alignement du système des retraites des députés sur le système qu’ils essayent de faire douloureusement avaler aux français.

commentaires

Retraites : revirement de dernières minutes pour les parlementaires

Publié le 19 Octobre 2010 par David Guillerm dans France

congres.jpg

 

Alors que la réforme des retraites est en débat depuis plusieurs semaines, les parlementaires ont jusqu’à présent omis de parler de leur propre système. Déjà lors de la réforme des régimes spéciaux, nos représentants avaient « oublié » leur régime.

 

Aujourd’hui, la fronde contre la réforme des retraites est trop importante pour que nos élus ne montrent pas enfin l’exemple. Une réforme de ce genre ne peut d’ailleurs pas être crédible si chacun n’accepte pas d’y contribuer. On ne peut plus accepter d’avoir des élus moralisateurs sans que ceux-ci ne s’appliquent le même régime. C'est certainement la mobilisation importante des français qui les poussent actuellement à bouger sur cette ligne.

 

Le 27 octobre, la réforme du régime de retraite des députés sera au menu de l’Assemblée. Cette discussion arrive bien tardivement mais nous pourrons nous féliciter quelle arrive enfin. Cependant, rien n’est encore fait. Nous devrons rester vigilants pour que nos parlementaires s’appliquent le même régime que les français. On ne doit pas être élu pour s’engraisser mais pour donner de son temps et de son engagement aux citoyens.

commentaires

Qui a dit que le MoDem n'avait pas de projet pour les Retraites?

Publié le 18 Octobre 2010 par David Guillerm dans Mouvement Démocrate

On a très souvent entendu dire dans le débat public que le MoDem n'avait pas de projet dans le cadre de la réforme des Retraites. Pourtant, les positions de notre mouvement sont claires: retraites par points, prise en compte de la pénibilité, réforme du travail, etc.

 

François Bayrou était ce matin sur France Inter après son séjour en Corée du Sud où il aura pu découvrir l'économie de ce pays en plein essor. Il a ainsi réaffirmé nos positions sur les retraites:

 

commentaires

Retraites : Et si la dynamique venait des jeunes

Publié le 15 Octobre 2010 par David Guillerm dans France

Je vous faisais hier mon constat de la situation actuelle concernant la Réforme des retraites dans un billet consacré au sujet. Durant la journée, nous aurons également tous pu suivre dans les médias la mobilisation grandissante des lycéens dans cette affaire.

 

 Ces jeunes qui expriment leur ras-le-bol de la politique du gouvernement sont peut-être le facteur qui changera la dimension de la mobilisation contre la réforme proposée par Nicolas Sarkozy et le gouvernement.

 

Au-delà des problèmes de violence d’une minorité et de l’embrigadement d’une autre partie des jeunes, je pense que la majorité de ceux-ci se mobilisent car ils ont vraiment peur dans l’avenir. On dit souvent que les jeunes français sont les plus pessimistes d’Europe. La situation l’explique peut-être mais c’est surtout le manque de confiance qu’on peut leur attribuer dans les prises de décisions qui les pousse à avoir ce sentiment.

 

Le gouvernement hurle depuis deux jours contre la mobilisation des jeunes en prétextant le manque de sécurité lié aux manifestations et à la rue. Je crois pourtant que c’est le gouvernement qui est effrayé par la jeunesse. Comme pour les travailleurs, le manque de pédagogie pour expliquer les enjeux de la Réforme des retraites auprès des jeunes ne peut que les pousser à être contre celle-ci.

 

Il faut une réforme pour le système des retraites en France. Pourtant, depuis le départ, la réforme du gouvernement dans sa mise en place et dans ses propositions est mauvaise. La jeunesse apportera peut être le souffle nécessaire à cette mobilisation pour contrer le gouvernement avec la motivation qu’on lui connait. Cependant, comme hier je le redis, si la réforme actuelle doit être oubliée, c’est pour pouvoir mieux proposer la réforme plus juste que le système à besoin.

 

Nous devrions prendre exemple sur les Etats d’Europe du Nord et de leur système de retraites par points pour pouvoir construire une réforme basée sur l’équilibre et la justice entre chaque français.

 

Samedi, une nouvelle journée de mobilisation s’annonce. Ce sera l’occasion pour chacun de montrer la volonté collective d’un arrêt de la réforme afin de tout remettre à plat et de construire enfin une réforme juste.

commentaires

Retraites : les français sont –ils vraiment résignés?

Publié le 14 Octobre 2010 par David Guillerm dans France

Il y a drôle d’ambiance politico-médiatique en France depuis le début de la Réforme des retraites voulue par le gouvernement et Nicolas Sarkozy. Alors que les gens n’ont jamais été aussi nombreux dans la rue, on toujours cette impression d’ambiance morose où chacun est résigné à accepter la réforme.


Cette Réforme symbolise pourtant plusieurs choses. Pour la première fois depuis le début du quinquennat de Nicolas Sarkozy, les français se disent que ce n’est peut être pas lui qui sera réélu en 2012. La majorité se fissure de plus en plus avec un Nouveau Centre qui redécouvre (un peu tard) les bienfaits de l’indépendance et de nombreux membres et élus de l’UMP qui critiquent ouvertement le Président. La guerre Copé/Bertrand pour la présidence de l’UMP symbolise également cette chute.


Les rassemblements montrent qu’ils existent encore en France la possibilité de mobiliser les citoyens sur les grandes questions. Pourtant, ces manifestations semblent être des reflexes sans conviction de pouvoir changer les choses comme si chacun se résignait à accepter cette réforme.


Les français ne savent plus qui écouter et qui croire. On peut le constater aujourd’hui, il n’existe aucun leader d’opposition rassemblant les français autour d’un projet alternatif. Le PS n’arrive pas à convaincre avec ses propositions. Le MoDem n’arrive pas à faire entendre ses propositions qui se rapprochent pourtant beaucoup de certains syndicats notamment sur l’évolution vers un système de retraites à points.


Malgré cela, les français attendent toujours qu’on leur explique. Le gouvernement n’aura concerté personne et essaye de passer en force une réforme déséquilibrée sans explication. Plutôt que d’accepter la mobilisation, il préfère se voiler la face avec des chiffres faussés.


La situation n’est pas encourageante aujourd’hui. Les français doivent cependant continuer à se mobiliser s’ils espèrent une autre réforme mais laquelle ? Je ne peux que vous inviter à relire les propositions du MoDem sur cette réforme car elles me semblent, avec au préalable une réforme du travail puis une réforme des retraites, plus censées et plus justes pour chacun d’entre-nous.

 

Tant qu'un leader politique ne se prononcera pas clairement (et avec un écho médiatique) pour un projet alternatif, les français continueront à être résignés malgré leur mobilisation dans la rue.

commentaires

Les premiers noms du nouvel organigramme des Jeunes Démocrates

Publié le 11 Octobre 2010 par David Guillerm dans Jeunes Démocrates

Quelques semaines après l’élection du nouveau Bureau National des Jeunes Démocrates, structure présidée par François-Xavier Pénicaud, les nouveaux membres de ce Bureau se sont réunis tous le weekend pour un séminaire de travail et le premier bureau statutaire du mandat.


Un programme chargé avait été prévu pour l’occasion avec principalement l’élection du Secrétaire Général des JDem, du trésorier et plusieurs nominations. Je suis fier de vous annoncer l’élection d’Anthony Jouvenel comme nouveau Secrétaire Général des Jeunes Démocrates (agrégé de Géographie vivant dans le Nord-Pas-de-Calais) et d’Adrien Debever au poste de trésorier national de notre mouvement  retrouvez son site ici ; Aquitaine).


Plusieurs nominations ont également eu lieu lors de ce bureau :

  • Vice-président cohésion territoriale : Yannick Dindjan
  • VP éducation et citoyenneté : Elise Igounet
  • VP formation et recherche : Alban Bakary
  • VP Solidarité et égalité des chances : Cyril Begue

 

De plus, plusieurs nominations ont eu lieu dans le cadre du secrétariat national comme Julien Beal (Secrétaire adjoint), Gilles Guillamot (communication interne), Benoit Schmaltz (Magazine Petit Démocrate) et d’autres. J’ai moi-même été nominé pour gérer la communication externe des Jeunes Démocrates et pour mettre en place l’équipe qui créera et gérera la communication de notre structure.


Tous les militants Jeunes Démocrates recevront prochainement un mail récapitulatif de cet organigramme qui reste encore à compléter de quelques noms (VP économie par exemple). Je pense que vous pourrez également tous le retrouver dans la newsletter hebdomadaire du MoDem de la semaine prochaine.


L’équipe sera bientôt mise en place au complet et prête à rassembler autour d’elle pour construire la dynamique qu’attendent les Jeunes Démocrates. Le reste du weekend aura d’ailleurs été consacré à la mise en commun des idées avec des brainstormings afin de construire le plan de mandat des prochains mois avec une priorisation des actions.


Nous aurons pu sentir durant ce weekend la volonté d’un travail commun de tous les membres du bureau pour faire avancer les Jeunes Démocrates. Nous ne pouvons que nous féliciter de l’avènement de cette nouvelle période pour les JDem.

commentaires

La blogosphère doit-elle faire sa révolution ?

Publié le 6 Octobre 2010 par David Guillerm dans Web

clavier-blogLes réseaux sociaux ont aujourd’hui bouleversé notre manière de gérer nos réseaux relationnels, notre rapport à internet, nos modes de travail et plus globalement notre mode de vie. Ainsi, l’utilisation du web a bien évolué ces derniers temps et on constate que les internautes passent maintenant la majeure partie de leur temps sur Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux.


Un exemple frappant de ces évolutions peut être illustré par l’entreprise Coca-Cola, son site institutionnel et sa page Facebook. La célèbre marque de boissons pétillantes a décidé de focaliser sa stratégie sur Facebook, réseau-social de plus de 500 millions d’utilisateurs pour communiquer avec les internautes. Cette stratégie a été payante avec plus de 13 millions de Fans de sa page qui s’est traduit par une baisse de fréquentation de 40% de son site institutionnel.


Les internautes passent aujourd’hui une grande partie de leur temps sur les réseaux-sociaux qui est devenu un carrefour d’informations privées ou publiques. Quasiment tous les sites internet ont aujourd’hui des liens vers leur page Facebook ou des boutons de partage pour rediffuser leurs infos sur la célèbre plateforme.


Pourtant la montée en puissance pose des questions particulièrement pour la Blogosphère qui voit une partie de sa fréquentation s’échapper vers toujours plus d’instantané. Les articles de fond disparaissent donc peu à peu au profit de petites phrases, petites déclarations, etc.


Lors de la diffusion des articles sur les réseaux sociaux, les commentaires laissés par les internautes s’échappent donc également du blog et donc de ce lieu de débat. Le Blog, espace personnel où le blogueur garde le contrôle devrait selon moi rester un carrefour autour duquel se construirait en toile d’araignée les liens vers les autres réseaux.


C’est extrêmement intéressant de voir les débats qui naissent sur les réseaux sociaux mais ceux-ci restent très souvent cloisonnés à des contacts proches. Le blog permet d’ouvrir ce débat. Pourtant les débats de ces réseaux échappent aux lecteurs extérieurs des blogs.


La révolution de la blogosphère devrait passer par une réaffirmation de son positionnement et de son existence. Reconstruire un carrefour exigera en effet des changements. Par exemple, le canal Blog-Facebook est aujourd’hui en sens unique. Il me semble que ceci doit changer. Les plateformes de Blogs devraient demander aux réseaux sociaux de faire un retour vers les lieux de contenus d’origines. Les commentaires rédigés sur les liens des articles devraient logiquement apparaitre sous l’article lui-même sur le blog.


Enfin, le Blog reste une espace perso avec un fort pouvoir de personnalisation et de reconnaissance. Plusieurs fois, des blogueurs se sont associés pour présenter des revendications et ont été repris dans les médias. La chose semble moins fréquente pour Facebook qui pullule de groupe en tout genre.


Je crois que le Blog reste une valeur sur d’identification et un lieu de débat de fond où la règle du toujours plus vite ne s’applique pas forcément. La France est un des pays où la blogosphère est la plus active et la plus présente, il serait dommage de perdre ceci c’est pourquoi il faut continuer à défendre cette entité.

 

commentaires

Dossier sur les Jeunes en politique

Publié le 28 Septembre 2010 par David Guillerm dans Finistère

Dimanche dernier, le 26 septembre, alors que j'étais aux Universités de Rentrée du MoDem à Giens, un dossier spécial sur l'engagement des Jeunes en politique a été publié dans les pages quimpéroises du Télégramme. Sur une page entière, on retrouve ainsi le témoignage de jeunes concernant leurs engagements politiques. Joli coup pour les Jeunes Démocrates se retrouvent représentés dans ce dossier par deux militants: Nolwenn Nicolas et moi-même.

 

De la naissance de notre engagement jusqu'aux responsabilités que nous avons pris au fil du temps, ce dossier retrace nos parcours ainsi que les raisons de nos engagements.

 

S6003410.JPG

S6003412.JPG

commentaires

François Bayrou fait des appels du pied au monde Internet

Publié le 28 Septembre 2010 par David Guillerm dans France

5025892598 bcc29c278f b

 

Les Universités de Rentrée du Mouvement Démocrate avaient lieu ce weekend sur la presqu’île de Giens. Lors de cet évènement, les débats ont été d’une très grande qualité, on se rappellera particulièrement le grand débat sur «Vivre ensemble ou séparés en France »  ainsi que celui nommé « Le changement à partir de quelles valeurs » où Luc Ferry aura donné clairement son soutien à François Bayrou pour l’avenir.

 

François Bayrou a bien sûr fait son classique discours de clôture dimanche matin en tant que Président National du Mouvement Démocrate. Ce discours est intéressant sur plusieurs points. Ainsi, on remarquera dans son discours une réaffirmation claire des valeurs du MoDem tel que l’Europe dont il aura fait plusieurs fois référence mais également celles de la démocratie et de l’éthique.

 

J’ai également remarqué lors de ces Universités et particulièrement lors du débat de clôture de FB, les appels du pied de celui-ci vis-à-vis d’Internet. Il aura en effet commencé simplement en signalant le fait que les vidéos de tous les débats étaient disponibles sur notre site national mais c’est surtout sa référence au blogueur Maitre Eolas qui est significative.

 

On se rappelle quand 2007, François Bayrou avait été très présent lors de la présidentielle sur Internet avec une blogosphère en sa faveur très active mais surtout parce qu’il avait lui-même montré l’intérêt qu’il pouvait porter au web.  Le président du MoDem n’a d’ailleurs jamais caché son intérêt pour ce phénomène en perpétuelle évolution.

 

Internet est aujourd’hui incontournable. Je pense que c’est une opportunité considérable d’avoir un président de parti qui soit si attentif à ses évolutions. Je suis curieux de voir comment vont évoluer les choses mais je pense que le MoDem et François Bayrou gardent une place privilégiée sur le net car notre mouvement et nos valeurs attirent de nombreux jeunes ainsi que la génération Y.

commentaires
<< < 10 20 30 40 50 60 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 90 100 > >>