David Guillerm

Blog-notes du Finistère - Politique locale - Écologie - FrenchTech - Culture

Centrale nucléaire de Brennilis, un démantèlement en deux temps proposé

Publié le 12 Mai 2010 par David Guillerm dans environnement

Je constate des relectures de cet article, il ne semble pourtant plus à jour d'après l'actualité. Je vous conseille de lire un article en cliquant-ici.

 

Brennilis.jpgStoppé en 2007, le démantèlement de la centrale nucléaire de Brennilis (29) pourrait bientôt reprendre. L'Autorité de sûreté nucléaire va proposer au gouvernement d'autoriser un démantèlement partiel. Elle envisage ensuite un démantèlement complet à partir de 2013. Le 23 décembre 1966, la centrale nucléaire des monts d'Arrée était la première à être mise en service en France. Mise à l'arrêt après 19 ans d'exploitation, elle devient aussi la première à faire l'objet d'un démantèlement. D'abord, de 1985 à 1992, EDF procède à l'évacuation des combustibles irradiés, à la vidange de circuits et au conditionnement des déchets destinés à être entreposés sur place, le coeur du réacteur devant rester également sur le site. En 2003, changement de stratégie: EDF veut un démantèlement complet des installations -y compris le coeur nucléaire- et obtient, par un décret de 2006, l'autorisation de l'engager. Seize mois plus tard, ce décret est annulé pour une raison de procédure par le Conseil d'État, à la suite d'une requête de l'association «Sortir du nucléaire». Les opérations sont stoppées.

Un avis défavorable... pour le moment

En 2008, EDF a formulé une nouvelle demande d'autorisation de démantèlement complet. Elle semble avoir peu de chances d'aboutir. La commission d'enquête chargée d'instruire la demande a, en effet, rendu fin mars un avis défavorable. «L'Autorité de sûreté nucléaire(*) a recommandé au gouvernement de suivre cet avis», a annoncé, hier, Thomas Houdré(chef de division de l'ASN, chargé du contrôle du démantèlement de Brennilis). La raison:«Il n'y a pas, aujourd'hui, de filière de traitement disponible pour le coeur nucléaire mais une telle filière est prévue pour 2013». La décision du gouvernement devrait être prise dans le courant de l'année et sera très vraisemblablement conforme à l'avis de la commission et de l'ASN. «Nous n'envisageons pas qu'il puisse en aller autrement», commente Hubert Ferry-Wilzcek (délégué de l'ASN Bretagne-Pays-de-la-Loire).

L'ASN tient au démantèlement complet

Pour autant, l'ASN tient à ce que ce démantèlement complet soit effectué à terme. «Nous avons recommandé à EDF de prévoir une nouvelle procédure», poursuit Thomas Houdré. «Elle pourrait être engagée dès 2011 et aboutir sur une décision en2013». La filière de traitement serait alors opérationnelle et prête à accueillir le réacteur. D'ici là, l'ASN souhaite qu'EDF puisse poursuivre les opérations dites de «phase 2», qui consistent en un démantèlement partiel, au terme duquel il ne subsisterait sur le site que le coeur nucléaire de l'installation. «Nous écrivons en ce moment un projet de décret destiné à autoriser ce démantèlement partiel», fait savoir Thomas Houdré. «Nous allons le proposer sans tarder au gouvernement».

* Créée en 2006, l'Autorité de sûreté nucléaire est une autorité administrative indépendante. Elle est dirigée par cinq commissaires inamovibles et non renouvelables et compte 430 agents. Ses missions:la réglementation, le contrôle et l'information du public.

commentaires

En 2010, Brest est Capitale Maritime de la Biodiversité

Publié le 12 Mai 2010 par David Guillerm dans Bretagne

brest2010.jpg

 

Les Nations Unies ont déclaré 2010 Année Internationale de la biodiversité avec, pour principal objectif, le fait d’alerter sur le recul de la biodiversité à travers des manifestations qui se dérouleront aux quatre coins du globe.

 

Désignée capitale maritime de la biodiversité, Brest métropole océane et ses partenaires accompagneront, tout au long de l’année, de nombreuses initiatives.

 

Riche de son patrimoine naturel et de nombreux chercheurs spécialistes mondiaux sur ces questions et soucieuse de sensibiliser un large public aux grands enjeux de la planête, l’agglomération affirme ainsi chaque jour un peu plus son caractère unique.

 

Des expositions à ne pas rater!

 

Sans prendre en compte les diverses conférences organisées sur le sujet, déjà de nombreuses expositions ont ouvert ou vont bientôt ouvrir leurs portes comme par exemple l'exposition organisée par Océanopolis sur le thème de la biodiversité marine intitulée "Océan de vies"; ou encore celle du musée des Beaux-Arts nommée "Coquillages et crustacés".

 

Un pôle mondial en construction

 

Brest s'affiche encore une fois, avec ses chercheurs et ses métiers en lien avec la mer, comme le grand pôle européen de la mer. Ce pôle qui gagne en ampleur pourrait d'ailleurs devenir très vîte un pôle mondial et le choix de l'ONU de définir Brest comme Capital de la Biodiversité Marine n'est pas anodin.

 

La reconversion de cette ville historiquement militaire est donc sur la bonne pente car beaucoup d'enjeux de demain trouveront leurs réponses dans les océans et nous pouvons être fiers d'être en passe de devenir ce futur pôle d'expertise qui fera rayonner la Bretagne dans le monde entier.

commentaires

Le Grenelle II a été adopté, voici le vote du MoDem

Publié le 11 Mai 2010 par David Guillerm dans environnement

grenelle_Environnement.jpgLe Grenelle II a été adopté par l’Assemblée Nationale aujourd’hui en fin de journée. Les dispositifs ne semblent pourtant pas avoir convaincu tout le monde car le PS et les Verts ont voté contre.

 

Concernant les députés MoDem, Abdoulatifou Aly et François Bayrou se sont abstenus tandis que Jean Lassalle a voté contre le projet.

 

On apprend sur ce projet d’après la presse et les réactions des ONG qu’il avance sur certaines questions tout en laissant beaucoup d’interrogations essentielles sans réponse. Si vous avez le courage et le temps, vous pouvez éplucher le texte adopté aujourd’hui. Ce qui manque à ce projet, c’est une volonté réelle de changement des pratiques comme par exemple sur les produits chimiques, la production des déchets et leur recyclage. Enfin, on n’en revient à mon article précédent, on veut faire de l’emballage vert sans faire de vrai développement durable.

 

Jean-Luc Bennahmias, eurodéputé MoDem et ancien Vert avait justement donné son avis il y a quelques jours sur ce Grenelle II.

commentaires

L’écologie est menacée de disparition

Publié le 11 Mai 2010 par David Guillerm dans environnement

economie-ecologie-ab541.pngL’écologie pour l’écologie, le développement durable et la planète est sur le point de disparaitre, bienvenue à l’écologie marketing et commerciale… Ce que nous pouvions redouter est arrivé. L’écologie s’est transformée en mode et en simple outil commercial. Beaucoup de militants de cette cause s’en félicitaient au départ, se disant qu’ainsi chacun prendrait conscience des enjeux, mais nous sommes tous aujourd’hui obligés de constater que c’est un échec.

On nous met aujourd’hui du vert partout, de la voiture écolo qui produit des kg de CO² et d’autres gaz polluants à la lessive et au réfrigérateur.  L’environnement est devenu un simple argument marketing pour faire acheter : « un geste pour l’environnement » ou tout simplement pour donner bonne conscience aux entreprises « nous plantons des arbres pour réduire notre impact carbone ».

L’écologie ne profite pas de cette situation car comme tout effet de mode, il passera. Déjà les consommateurs ne supportent plus la culpabilisation systématique pour faire acheter plus cher. Non, la maturité de l’écologie et du développement durable n’a pas été atteint.

Il y aura maturité seulement quand les entreprises utiliseront ces méthodes comme mode de vie afin de travailler en équilibre avec l’environnement et lorsque ce mode de vie ne sera pas un prétexte marketing. C’est-à-dire lorsque le développement durable se sera plus mentionné sur la communication d’un produit mais que celui-ci respectera un cahier des charges durable.

Les politiques doivent répondre à ces enjeux

La faute de cette situation est également partagé par les politiques. Le système libéral pousse les « joueurs » à profiter de chaque faille et dans ce domaine, les failles sont nombreuses. Strictement rien ne définit aujourd’hui ce qu’est une lessive écolo, une voiture écolo… ou du moins, le cahier des charges est bien léger.

La maturité de ce secteur passera par une définition claire et nette d’une écologie exigeante et respectueuse. Par une réglementation beaucoup plus poussée des secteurs marketing et de la communication afin d’arrêter les mensonges commerciaux. La maturité passera également par la suppression des faux labels écolos et par l’instauration d’un ou deux labels universels qui seront enfin de véritables gages de respect de l’environnement.

Il est tellement simple d’entourer un produit du label écolo que ca en devient lamentable. Lorsque l’on sait qu’une voiture, de la peinture polluante au caoutchouc des pneus qui sont récupérés dans des conditions inhumaines, se revendique écolo, il y a de quoi se poser des questions…

Lorsque l’écologie passera par le respect de l’environnement, des populations du monde et surtout par le respect du consommateur, alors et seulement alors, elle commencera à entrer dans sa phase de maturité.

commentaires

Succès du Grand Déballage de Daoulas

Publié le 10 Mai 2010 par David Guillerm dans Daoulas

Mouvement-Democrate-Bretagne-0070.JPGMouvement-Democrate-Bretagne-0065.JPGMouvement-Democrate-Bretagne-0059.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour sa 2e édition, l’évènement a été une nouvelle fois un succès. Le Grand Déballage, vide-grenier géant à ciel ouvert, a, malgré un temps incertain, réussi à faire venir des milliers de finistériens sur la commune pour participer à cette journée festive.

Cette année, il y avait plus de vendeurs et plus d’animations ce qui a assuré un flux régulier d’acheteurs tout au long de la journée. Anim’ Daoulas, l’association organisatrice, a parfaitement réussi son projet.

A cela c’est ajouté un moules-frite gigantesque proposé par les restaurateurs, un concert proposé par FMR, une association culturelle, et un feu d’artifice offert par Atout Daoulas, l’association de commerçants.

Le rendez-vous semble assuré pour l’année prochaine vu le succès de cet évènement qui ne se dément pas.

commentaires

Ce que François Bayrou devrait faire

Publié le 6 Mai 2010 par David Guillerm dans Mouvement Démocrate

François Bayrou était hier sur France inter. Lors de son intervention la question de la crise grecque et européenne sur le déficit colossale de ce pays a été centrale. Le bilan de l’intervention de FB sur ce sujet est positif car le Président du MoDem est crédible sur ces questions depuis 2007 où le sujet du déficit français avait été un de ces thèmes de campagne. La première partie de l’entretien que j’ai publié hier sur mon blog est donc réussie.

Voici la deuxième partie interactive de l’émission de France Inter où François Bayrou reçoit des questions des auditeurs et des journalistes :

La prestation de François Bayrou sur cette deuxième partie m’a déçu. Je m’explique, dans cette partie, FB nous parle à nouveau de la question du déficit et ses réponses sont bonnes, de même sur la question de la burqua ; mais sur les autres questions, il n’a pas été exceptionnel.

En effet, François Bayrou ne fait rien pour rendre crédible le Mouvement Démocrate. Lorsqu’un journaliste lui pose une question sur les retraites, FB ne donne que son point de vue personnel alors que nous savons nos propositions hyper-concrètes et bonnes. Nous avons sur ce sujet une longueur d’avance sur de nombreux autres partis politiques et le rôle de Bayrou doit être d’exposer ces propositions et de les défendre.

De plus, FB doit arrêter de se montrer agresser par les journalistes et chroniqueurs. Bien sûr, ceux-ci n’ont pas toujours été corrects avec lui mais son rôle est de dépasser cela et de se montrer au-dessus s’il veut être crédible.

Récemment encore, lors d’une discussion, quelqu’un me comparait François Bayrou à Nicolas Dupont-Aignan en m’affirmant « Bayrou, c’est comme Dupont-Aignan, il représente quoi à part lui-même… ». On a l’impression que FB est passé d’une famille politique à un parcours solitaire ce qui est faux mais pour le prouver nous devons et il doit changer de stratégie.

FB et le MoDem devrait mettre en avant leur troupe. Robert Rochefort, Jean-Luc Bennahmias,  Marielle de Sarnez, Aly Adboulatifou, Nathalie Griesbeck ou encore notre nouveau Secrétaire Général Marc Fesneau ont eu des interventions devant les médias récemment. François Bayrou qui se sait accusé d’être seul devrait parler de ces personnalités, dire qu’elles sont intervenues sur tel ou tel sujet.

La stratégie du MoDem pour les mois à venir devrait être de faire sortir médiatiquement deux ou trois personnalités pour que Bayrou ne se retrouve pas avec tout le poids médiatique sur les épaules. Marc Fesneau doit bientôt nommer des porte-paroles peu connus du grand-public pour les faire justement connaître mais nous n’attendons que ça !

Pour finir cet article je dirai que François Bayrou devrait parler de notre mouvement et pas se résumer à dire « il y a eu beaucoup de changement » s’il veut retrouver une crédibilité et une équipe en ordre de marche.

commentaires

François Bayrou revient devant les médias avec le sujet de la dette

Publié le 5 Mai 2010 par David Guillerm dans Europe

François Bayrou était ce matin l'invité de France Inter où il est revenu sur un de ses thèmes principaux, la dette. La discussion a en effet porté sur la crise européenne et plus particulièrement sur la crise grec.
commentaires

La révolution numérique BookBeo

Publié le 4 Mai 2010 par David Guillerm dans France

bookbeo_fond_trans.pngBookBeo intervient dans les domaines très liés de la communication et des nouvelles technologies et s’apprête à révolutionner le secteur du marketing et de la communication en France.  Cette entreprise bretonne fait partie des premières inscrites sur le site officiel de La French Mobile qui est un outil social et collaboratif au service de l'écosystème mobile.

Cette start-up se construit autour d’un concept simple et s’appuie sur l’économie nouvelle des Smartphones (7 millions de Smartphones en France). Ce concept consiste en l’intégration de code 2D sur des supports papier. Ces codes, une fois qu’ils sont scannés par un utilisateur de téléphones de nouvelle génération, amènent vers des vidéos, photos, musiques ou encore des promotions pour des produits ou des sites en ligne de boutique.

L’application « bookbeo » existe déjà sur l’iphone et est téléchargeable sur l’AppStore tandis que sa version sous Android devrait bientôt être disponible. Mais dès à présent, je propose aux possesseurs d’Iphone d’essayer d’utiliser BookBeo avec ces trois codes après qu’ils l’auront téléchargé sur l’AppStore :

 26664_1385840974415_1483767707_1006924_4359468_n.jpg

La créatrice de BookBeo, Sophie Le Douarin-Deniel, a imaginé son produit au départ dans l’idée d’apporter une valeur ajoutée aux livres, BD, magasines et aux journaux. Ainsi, si vous lisiez un article sur un sujet, vous pourriez scanner un beocode associé à l’article et retrouver un reportage vidéo, une interview, etc. sur celui-ci. Ceci n’est qu’un exemple, les possibilités de cette innovation sont fabuleuses et je trouve l’application de cette start-up géniale.

 

Demain par exemple, imaginons une journée type:

Lecture lors du petit-déjeuner des actualités du jour sur son journal avec des vidéos supplémentaires sur les articles importants (dossiers, révélations…). C’est l’heure de partir au travail, on se dirige vers l’arrêt de bus et au passage on scanne un extrait exclusif du dernier film à la mode sur l’affiche publicitaire de l’arrêt pour faire le trajet de bus.

En rentrant du boulot, on va faire un tour au magasin du coin où ils ont intégré des codes promotions à trouver dans les rayons et une fois rentré à la maison, on monte un meuble en regardant les instructions en vidéo du constructeur après avoir scanné un beocode.

On peut donc imaginer de nombreuses utilisations avec ces fabuleux codes qui ont de beaux jours devant eux. Maintenant, il faut queles acteurs concernés s’emparent de ce produit pour l’intégrer sur tous les supports.

Et pour finir avec un clin d’œil politique, vous imaginez une affiche de campagne avec un beocode qui diffuserait la vidéo de campagne du candidat et qui redirigerait ensuite vers le site de campagne et ses propositions, ça aurait de la gueule et ça donne des idées!

commentaires

Comment la Grèce en est arrivée là?

Publié le 3 Mai 2010 par David Guillerm dans Europe

On entend beaucoup parler de la crise grec et de ses conséquences pour l'Europe. Pourtant, on ne sait pas forcément pourquoi cette crise s'est déclarée et quels seront les éléments à changer pour éviter qu'elle n'arrive à nouveau. J'ai trouvé quelques éléments de réponse dans une chronique d'Amid Faljaoui que vous pouvez retrouver ci-dessous.

 

gr5m

 

La fraude fiscale comme deuxième nature

 

La Grèce devrait pouvoir enfin souffler,l’accord européen pour débloquer une aide d’urgence à la Grèce a été conclu ce dimanche. Le montant de l’aide sera nettement plus élevé qui ce qui avait d’abord été prévu et le premier ministre Grec n’a pas caché à ses compatriotes qu’ils vont devoir se serrer la ceinture car leur pays devra emprunter au rythme de 60 milliards d’euros par an pour boucler les fins de mois.

 

Mais comment en est-on arrivé là ? Bien entendu, si on est arrivé là, c’est parce que les différents gouvernements grecs qui se sont succédé au pouvoir ont trafiqué les comptes et ont donc donné une image fausse des finances publiques grecques aux marchés financiers. Ces mêmes marchés financiers le leur font payer au centuple aujourd’hui tout cela, chacun le sait, mais la vraie question, c’est pourquoi avoir trompé le monde entier avec des chiffres faux ?

 

A cette question, le journal le New York Times, qui reste la référence mondiale, a tenté de répondre via une enquête approfondie en Grèce. Le constat du journal new yorkais est terrible, la fraude fiscale est plus qu’un sport national en Grèce, c’est une véritable philosophie de vie. Je vous en donne un exemple : récemment, les habitants d’un quartier chic au nord d’Athènes ont dû cocher leur déclaration fiscale – à la question : avez-vous une piscine, seulement 324 personnes ont répondu OUI. Le fisc a contrôlé ces déclarations à l’aide de Google Maps, vous savez, c’est ce logiciel mis à disposition par Google et qui vous permet d’avoir une vue satellitaire de votre quartier et donc aussi de votre maison. Le résultat, c’est qu’il y avait 16 974 piscines dans ce quartier chic du nord d’Athènes, on est loin des 324 piscines déclarées –

 

Les économistes évaluent à environ 20 à 30% du PIB le montant de l’économie en noir en Grèce. Pour vous donner un autre exemple, sur un pays de 11 millions d’habitants, seulement quelques dizaines de milliers d’entre eux déclarent gagner plus de 132 000 dollars, ce qui est évidemment impossible. De même, lorsque le fisc local va contrôler 150 médecins, à nouveau dans un quartier chic d’Athènes, tous déclarent des revenus inférieurs à 40 000 dollars par an. Quand on connait les prix des loyers du quartier en question, là encore, on sait que c’est rigoureusement impossible.

 

Mais voilà, la fraude fiscale est une deuxième nature, pas seulement chez les professions libérales, les taxis, les restaurateurs, c’est également une seconde peau pour beaucoup de fonctionnaires et notamment les contrôleurs du fisc qui, selon l’enquête du New York Times, sont souvent les plus corruptibles. A leur décharge, les historiens de la Grèce justifient cette sous-évaluation fiscale par le fait que la Grèce a été occupée par les Turcs et donc, l’Etat pour beaucoup de Grecs, c’est l’occupant étranger à qui il ne fallait pas faire de cadeau. Le problème, c’est que les Ottomans sont partis depuis longtemps, mais que cette mauvaise habitude est restée... Tout le monde a fermé les yeux, mais aujourd’hui, ce sont les marchés financiers qui ont réveillé les Grecs, un réveil douloureux pendant 10 ans au moins !

commentaires
<< < 10 20 30 40 50 60 70 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 100 > >>