David Guillerm, Président MoDem Finistère

Blog-notes du Finistère - Politique locale - Écologie - FrenchTech - Culture

finistere

Bruno Joncour à Brest : rencontres placées sous le signe du projet partagé pour la Bretagne

Publié le 12 Mars 2010 par David Guillerm dans Finistère

Bruno Joncour, tête de la liste de rassemblement des Centristes: Bretagne au Centre était à Brest ce mercredi accompagné de nombreux colistiers de la liste finistérienne. Accompagné d'Isabelle Le Bal, Emmanuel Morucci, yannick Bidant, Alain Somme, Catherine Guyader, Françoise Daniélou, Ronan Calvarin, il s'est rendu sur le port de commerce.
 

Le matin une réunion de travail à la Chambre d'Agriculture a permis de cerner avec le président Jacques Jaouen les problématiques spécifiques et d'arrêter les methodes de travail avec les élus centristes du Conseil régional. On a notamment parlé de la plate forme fer/route au départ de la pointe bretonne.
 

l'après midi c'est à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Brest, première chambre de Bretagne, que Bruno Joncour, Isabelle le Bal et Emmanuel Morucci ont travaillé avec le président Jacques Kuhn et le directeur général de la CCI. La question importante de la Gouvernance économique a été abordée dans le cadre de la reforme territoriale. En ce domaine l'équipe centriste entend s'impliquer très fortement et en permanence avec les partenaires qui font l'économie locale et régionale. Là encore c'est la méthode de travail qui a été mise en avant avec le nécessaire rééquilibrage entre Rennes et Brest en tant que pôle métropolitain. Bruno Joncour a ensuite visité Savéol à Guipavas. Découverte de l'entreprise, des productions,de l'innovation en matière de production et de qualité ont permis d'approfondir les questionnements lourds qui touchent les serristes. Les problématiques de l'énergie et de la logistique et le partenariat Conseil regional/professionnels ont été au cœur des échanges.

commentaires

La campagne régionale démarre bien!

Publié le 1 Mars 2010 par David Guillerm dans Finistère

La liste Finistère de Bretagne au Centre était très mobilisée la semaine dernière sur les marchés .

à Plougastel-Daoulas tous les militants des partis politiques se sont abrités sous l'auvent des halles, à Concarneau le soleil et la mobilisation des candidats était au rendez-vous. L'accueil des habitants a été très chaleureux et nombreux sont les électeurs qui découvrent notre programme avec un intérêt très marqué qui nous encourage pour ces deux semaines qui nous séparent du premier tour.

ouest-france-26-f--vrier.jpgmarch---de-concarneau-26-f--vrier.jpgmarch---de-concarneau-Fabrice-dervouet.jpgmarch---de-plougastel-25-f--vrier.jpg
commentaires

"Bretagne au Centre" à Daoulas

Publié le 23 Février 2010 par David Guillerm dans Finistère

Mouvement-Democrate-Bretagne-0047.JPGDimanche 21 Février, Isabelle Le Bal était venue soutenir les candidats du canton de Daoulas sur le marché de la commune. C’est avec plaisir que j’ai accueilli notre Tête de liste départementale sur ma commune de Daoulas.

Nous avons donc eu Françoise Le Berre-Daniélou (5e sur la liste) et moi-même (20e sur la liste) une sympathique matinée en présence de notre tête de liste départementale, du n°2 de la liste, Emmanuel Morucci et du Président de comité de soutien de la liste « Bretagne au Centre », Jean-Yves Cozan qui garde un lien particulier avec la commune.

Cette matinée fut  une occasion pour Isabelle Le Bal de rencontrer les daoulasiens et les habitants des communes alentours (Irvillac, Logonna-Daoulas, Plougastel-Daoulas, Dirinon…). Des rencontres avec des commerçants, des clients et même un correspondant du Ouest-France, François Le Bot, que je remercie pour cette photo prise sur le marché.

Daoulas et son canton sont particulièrement bien placés pour savoir la chance d’être représentés par une liste comme « Bretagne au Centre ». En effet, la commune aux deux rivières doit une partie de son essor actuel aux expositions de l’Abbaye de Daoulas dont le projet fut réalisé grâce à Jean-Yves Cozan, centriste de longue date.

La campagne a commencé sur Daoulas et son canton. Nous allons avoir le temps, Françoise, moi-même et les militants démocrates de rencontrer les citoyens de notre canton pour leur présenter notre projet. Un projet de proximité pour des candidats locaux dans une élection locale.

commentaires

Composition de la liste "Bretagne au Centre" pour le Finistère

Publié le 14 Février 2010 par David Guillerm dans Finistère

784445_6878826-photomodem-h101a.jpg
1.Isabelle Le Bal,conseillère régionale sortante
2.Emmanuel Morucci, responsable associatif
3.Yannick Bidan, Cadre supérieur
4.Erwan Balanant, réalisateur indépendant
5.Françoise Le Berre-Danielou, Professeur
6.Ronan Calvarin, Chef d'entreprise
7.Annie Muniglia, médecin hôpital public
8.Alain Somme, Cadre supérieur de coopérative agricole
9.Marie-Pierre Prigent, cadre de santé
10. Didier Le Duc, Chef d'entreprise
11. Catherine Guyader, responsable associatif
12.Alain Le Grand, acheteur
13.Marie Thérèse Le Grall, DRH en retraite
14. Philippe Le Coz, diagnostiqueur bâtiment
15. Nolwenn Nicolas, étudiante
16.Ronan Le Goff, formateur transports
17.Claudine Tilly, comptable
18.Jacques Tanguy, professeur secondaire technique
19.Marguerite Guilcher, garde itinérante de nuit
20.David Guillerm, étudiant
21.Martine Gouguenheim, chargée d'insertion
22.Fabrice Dervouet, ouvrier
23.Laetitia Mazé, agent social
24.Eric Le Goff,costumier
25.Marie-Louisse Martin,retraitée
26.Philippe Makoudji, maître d'oeuvre
27.Cindy Salaun, patissière en apprentissage

Retrouvez également la composition de la liste dans le 56 et prochainement dans les autres départements de Bretagne.

commentaires

RSA. 19.000 bénéficiaires dans le Finistère

Publié le 27 Juin 2009 par David Guillerm dans Finistère

Le RSA et la crise laitière ont marqué les débats du conseil général, hier ( Jeudi 25 Juin). Gauche et droite ont fini par s'accorder sur ces deux questions.

Les bénéficiaires du RSA (revenu de solidarité active) vont toucher leur première allocation dans les prochains jours. Ils seront environ 19.000 dans le département du Finistère mais avec encore un nombre relativement limité de demandes d'inscription. Sur ce total en effet, figurent 14.000 bénéficiaires de l'ancien RMI et 1.600 de l'allocation de parent isolé, intégrés automatiquement dans le nouveau dispositif RSA. Il faut y ajouter environ 3.000 demandes d'inscription de la part de travailleurs demandant à bénéficier du complément de revenu que constitue le RSA. Soit environ 19.000 au total alors que selon une simulation effectuée par le Haut commissariat aux solidarités, le Finistère compte environ 40.000 bénéficiaires potentiels. La question n'a pas suscité de controverse animée entre gauche et droite. Le temps de la polémique sur le sujet est passé. «Notre collectivité s'est loyalement mobilisée pour mettre correctement en oeuvre le RSA», insiste Richard Ferrand (PS) sans se priver toutefois de parler «d'usine à gaz». Pierre Maille, le président de l'assemblée redoute que le RSA ne soit «une aubaine pour encourager certaines entreprises à maintenir les salariés dans la précarité, le temps partiel subi et les bas salaires». Mais la gauche n'insiste pas trop sur le sujet alors que l'opposition, par la voix de Raymond Mercier réplique que «le RSA a permis des taux de retour à l'emploi plus élevés dans les départements où il a été expérimenté».

Pas de fonds spécifique

Autre sujet de brûlante actualité: la crise laitière. De nombreux conseillers sont intervenus sur le sujet après une introduction par Yvon Le Bris, lui-même agriculteur, parlant longuement de production laitière et de quotas, en insistant sur un point: «Je n'ai jamais vu une crise d'une telle ampleur». Dans l'assemblée, personne ne le contredit et l'opposition, par la voix de Jacques Le Guen fait une proposition: la création d'un fonds spécial de soutien aux familles de producteurs en difficultés qu'il propose de fixer à deux millions d'euros. Après des discussions en coulisses, droite et gauche finiront par se mettre d'accord sur un voeu commun demandant le maintien des quotas laitiers, la transparence des prix agricoles et alimentaires ou encore le renforcement des mesures d'accompagnement de la filière laitière. En revanche, la proposition d'un fonds spécial de soutien aux familles de producteurs n'a pas été retenue, Pierre Maille estimant qu'on ne peut pas ouvrir un fonds social spécifique qui ferait une distinction entre Finistériens alors que des dispositifs généraux d'aide aux personnes en difficulté existent déjà.

commentaires

Abbaye de Daoulas. De la Grèce à Rome

Publié le 7 Juin 2009 par David Guillerm dans Finistère

Pour sa nouvelle exposition, l'abbaye de Daoulas a décidé d'évoquer la présence des Grecs dans le sud de l'Italie, avant l'arrivée des Romains.

Derrière un austère et ambitieux «De la Grèce à Rome, Tarente et les lumières de la Méditerranée», se cache une exposition de grande qualité, composée de 320 pièces provenant d'une vingtaine de musées européens. Certains de ces objets, souvent uniques, sont parmi les plus beaux éléments des collections que s'arrachent les plus grands musées. Malgré les efforts d'explication et de contextualisation des pièces originales présentées, le grand public sera-t-il sensible à ce cheminement proposé sur près d'un millénaire, entre la fin du VIIIesiècle avant J.-C. jusqu'au deuxième siècle de notre ère?

Socle de la culture occidentale

Sans la mobilisation générale des musées au sud de l'Italie, cette exposition, montée en un temps record, n'aurait jamais vu le jour. La moitié des pièces exposées provient du musée archéologique de Tarente(*), la cité emblématique. La période et la zone concernées illustrent parfaitement la rencontre de la Grèce et de Rome, deux civilisations dont les destins mêlés et l'héritage constituent le véritable berceau de notre culture occidentale. La fondation de Tarente vers706avant J.-C. illustre le vaste mouvement de colonisation des Grecs en Italie. Un groupe de parias venus de Sparte fonde la cité en important techniques, organisation et mode de pensée helléniste sur les terres d'une population indigène qui ne rendra jamais les armes. Jusqu'à la domination progressive des Romains et la première prise de Tarente (272 avant J.-C.).Mais l'influence des Grecs continuera de se diffuser, au sein de la puissante Rome.

Vases, casques, rhytons...

Cette exposition, conçue par Yann Rivière, un Brestois d'origine, directeur des études pour l'Antiquité à l'École française de Rome, évoque finement les phénomènes d'emprunts et d'acculturation entre civilisations et peuples voisins. On découvre incidemment que les Celtes fréquentaient le sud de l'Italie, que certains d'entre eux étaient enrôlés comme mercenaires à Tarente. On pourra admirer, jusqu'à la fin de l'année, les vases, les amphores, les rythons (récipients utilisés lors des banquets), mais aussi les casques en bronze, bijoux en or, gorgones et statues. Un jardin temporaire a même été créé dans l'esprit de la thématique. Cette plongée lointaine atteindra-t-elle les sommets des 96.000 visiteurs des Indiens des plaines en 2000 ? Les accros viendront probablement de loin se délecter de cette exposition. Le public familial aura plutôt intérêt de se glisser dans les pas d'un guide pour en tirer toute la quintessence.

Le Télégramme, Stéphane Jézéquel

commentaires

François Bayrou rencontre les finistériens

Publié le 2 Juin 2009 par David Guillerm dans Finistère


Conforté par de récents sondages, François Bayrou, président du MoDem, était, en début d'après-midi, en visite à Brest. Cela s'inscrivait, bien sûr, dans le cadre des élections européennes, qui se tiendront dimanche. Accompagné de Sylvie Goulard et Bruno Joncour, les têtes de liste de la région Ouest, il a appelé les électeurs à se mobiliser.

 François Bayrou peut avoir le sourire : selon un récent sondage (Opinion Way-Le Figaro-LCI), 44 % des Français estiment possible qu'il devance le candidat du Parti socialiste au premier tour de la prochaine présidentielle. Mais, dans le cadre de la campagne des européennes, ce n'est pas l'essentiel, car son parti, le MoDem, semble grignoter des voix, les instituts de sondage lui accordant 13-14 % des suffrages.

Pourtant, le responsable politique n'entend surtout pas relâcher ses efforts. C'est, en substance, ce qu'il a dit, cet après-midi, aux militants réunis dans le jardin de l'auberge de jeunesse du Moulin-Blanc, à Brest. Une visite éclair qu'il a effectuée avec Sylvie Goulard, tête de liste pour la région Ouest (circonscription qui réunit la Bretagne, le Poitou-Charentes et les Pays-de-Loire), et Bruno Joncour, son colistier. Selon lui, "la campagne ne fait, en effet, que commencer". Ce qui peut surprendre à six jours du vote.

"L'Europe est l'affaire des citoyens"

Il s'est aussi montré mordant vis-à-vis de ceux pour qui "l'abstention est une fatalité". "Il y a des forces politiques qui, en réalité, se satisfont très bien de ce qu'elle pourrait régner en maîtresse sur ce scrutin". Et d'ajouter : "Elles considèrent qu'elles ont un électorat plus stable, qui, de toute façon, vient voter, quelle que soit l'élection. Ce n'est pas notre vision. Nous défendons l'"Europe des citoyens". L'Europe est notre affaire".


Discours qu'il a aussi tenu à ses militants, parmi lesquels Alphonse Arzel, ancien sénateur centriste. Ce dernier a été salué, avec une réelle affection, par le président du MoDem. Quelques dizaines de personnes ont ainsi pu échanger avec les candidats et leur chef de file, avant que ces derniers ne prennent la direction de Saint-Malo, où ils étaient attendus en fin d'après-midi.

 

Nathalie André, Le Télégramme.

Retrouvez la vidéo de la venue de François Bayrou sur le Télégramme.

http://europe.lesdemocrates.fr/  

commentaires

François Bayrou à Brest

Publié le 22 Mai 2009 par David Guillerm dans Finistère


Après la venue de Franck Faveur, Président National des Jeunes Démocrates à Brest (compte-rendu prochainement), voici qu'arrive François Bayrou, Président National du Mouvement Démocrate.

François Bayrou sera à Brest le lundi 1e Juin dans le cadre des Elections Européennes du 7 Juin 2009.

Bientôt plus d'information.
commentaires

le 9 Mai, fêtons l'Europe!

Publié le 2 Mai 2009 par David Guillerm dans Finistère

 

La Journée de l'Europe représente l'occasion de mettre en œuvre les
initiatives les plus diverses afin de célébrer l'Europe riche de ses
diversités culturelles et réunir les citoyens européens autour de
manifestations ludiques et conviviales.

A cette occasion, la Maison de l’Europe de Brest - Centre
d'information Europe Direct Bretagne Ouest et ses partenaires
organisent de nombreuses activités.

"Cette année, nous proposons au public de nombreuses animations
festives, ouvertes à l'échange et au dialogue :

- *Dictée de l'europe* le jeudi 7 mai à 14h30 (faculté de médecine)

- *Café europe* "Pourquoi les élections européennes concernent-elles
les jeunes?" le jeudi 7 mai à 18h (BIJ de Brest)

- *Village Europe* (concerts, dégustations, jeux traditionnels,
*/présence des consuls d'Allemagne, d'Espagne, d'Italie, du
Portugal, de Roumanie et du Royaume-uni/*) le samedi 9 mai de 14h à
18h (Place de la Liberté)

- *Concert* de la Musique des Equipages de la Flotte de Brest le
samedi 9 mai à 17h30 (Place de la Liberté)

- *Soirée Europe* dans les pubs brestois le samedi 9 mai à partir de 19h

- *Conférence* "L'Europe et les régions" le mercredi 13 mai à 20h30
(Maison de l'Europe)e


Une affiche et le programme complet sont en PJ et consultables sur
notre site internet, www.maisoneurope-brest.eu, ainsi que sur le site
http://www.touteleurope.fr (rubrique 9 mai) . Je vous invite
cordialement à diffuser ces informations dans votre strucuture et
auprès de votre réseau.

En espérant vous retrouver à l'occasion de ces moments de
rencontres, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes cordiales
salutations."

Emmanuel Morucci,
Président
Maison de l'Europe de Brest
Europe Direct Bretagne ouest

16 rue de l'Harteloire
29200 Brest

Tél: 02 98 46 60 09

www.maisoneurope-brest.eu
commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>