David Guillerm

Blog-notes du Finistère - Politique locale - Écologie - FrenchTech - Culture

sante

Santé : au-delà des corporatismes

Publié le 20 Novembre 2012 par David Guillerm dans santé

La semaine dernière a été marquée par la grève des médecins suite à l’accord encadrant les dépassements d’honoraires, signé fin octobre entre la Sécu et certains syndicats de médecins. De nombreux médecins, chirurgiens des cliniques, internes des hôpitaux publics ont manifesté pour dénoncer cet accord qui va les contraindre. En effet, l’accord signé a une clause principale : les médecins en secteur 2 (dont les honoraires sont libres) doivent s’engager à ne pas dépasser de plus de 150% le tarif de la nomenclature de la Sécurité sociale qui définit le coût de chaque acte médical.


Pour beaucoup de Français, les revendications des médecins sonnent en décalage avec la situation du pays. Les manifestations corporatistes qui ont eu lieu la semaine dernière ont donné une assez mauvaise image du monde de la santé. Un sondage BVA a confirmé cet opinion avec 58 % des Français dont les plus bas revenus, les ouvriers et les quadragénaires, qui estiment qu'il s'agit "plutôt" d'un "bon accord".


Le problème dans cette affaire de dépassements d’honoraires, c’est encore une fois la minorité qui abuse du système et s’en met plein les poches. Du coup, tout le monde se retrouve dans le même sac. Les chiffres sont éloquents : le montant total des dépassements d’honoraires a atteint en 2010, 2.5 milliards d’euros… Le dernier reportage de l’émission Envoyé Spéciale sur le sujet était d’ailleurs assez frappant et montre les abus, tarification à la tête du client et chantage que certains praticiens peuvent avoir. Les Français se retrouvent donc dans l’obligation d’en mettre d’avantage de leur poche. Dans certaine ville, il est même quasiment impossible de trouver un spécialiste au tarif de la Sécu.


Face à cette situation, le gouvernement devait réagir, et pour ma part, j’approuve totalement la régulation des dépassements d’honoraires. Cependant, il ne faudrait pas arrêter le débat à ce problème. Si les nouveaux médecins veulent s’inscrire en secteur 2, c’est qu’il y a également un problème dans le premier et qu’il faut s’en préoccuper.


Beaucoup de tarifs n’ont pas été réévalués en secteur 1 (honoraires définis selon la nomenclature de la Sécu) et de nombreux médecins affirment qu’ils n’arrivent pas à s’en sortir.  Afin d’éviter une pérennisation du secteur 2 qui portera à long terme préjudice aux Français avec des mutuelles et assurances privées de plus en plus incontournables, le gouvernement doit maintenant accès son énergie dans le renforcement du secteur 1.


La revalorisation du secteur 1 permettrait en tout cas de poser le débat sous un autre angle et serait donc intéressant pour trouver de nouvelles solutions afin de répondre à la mission de service public du monde médical.


Il est également intéressant de noter dans le cadre de cette discussion qu’il existe aussi dans la privée, des projets à but non lucratif où les médecins sont salariés et où les structures vivent financièrement sur le tarif de la Sécu. Celles-ci représentent d’ailleurs 15% de la capacité hospitalière française. Dans la santé, la question des honoraires n’est pas tout, heureusement.

 

commentaires

Jeunesse éternelle, on a trouvé un remède à la vieillesse !

Publié le 9 Novembre 2011 par David Guillerm dans santé

jeunesse-eternelle.jpgDe la mythologie grecque à la culture contemporaine en passant par la période romantique, classique et autre, l’Homme a fantasmé sur l’idée de rester éternellement jeune. La multiplication des laboratoires, des produits cosmétiques et de la publicité assourdissante sur ce sujet est révélatrice de ce doux fantasme et de cette peur viscérale de la vieillesse.

 

Dans la mythologie grecque, on retrouve ainsi le personnage Hébé qui était la plus jeune fille de Zeus et d'Héra. Elle personnifiait l'éternelle jeunesse. Sa recette décrite dans les textes de l’Antiquité, un mélange d’ambroisie et de nectar qui donnait aux dieux la jeunesse éternelle. La fontaine de Jouvence est tout autant un objet mythique symbolisant le perpétuel rajeunissement et l’immortalité.

 

La littérature moderne donne également son lot d’œuvres consacrées à cette thématique. Le livre fascinant de l’aristocrate Oscar Wilde « Le Portrait de Dorian Gray » publié en 1890 nous plonge dans l’époque victorienne et nous brosse l’apologie de l’esthétique, de l’art, de la beauté et de la jeunesse en suivant le parcours d’un jeune homme près à tout pour rester jeune, même à vendre son âme au diable.

 

Terreau fertile pour l’imagination et les artistes, le rêve d’une jeunesse éternelle fait également travailler les chercheurs. Nous apprenions ainsi la semaine dernière une nouvelle qui a sans nul doute ravi des millions d’hommes et de femmes, le vieillissement est réversible.

 

Véritable prouesse scientifique, des chercheurs français de Montpellier ont ainsi réussi à relancer le processus de production de cellules âgées. Les résultats sur le rajeunissement des cellules sénescentes obtenus par l'équipe de Jean-Marc Lemaitre, à l'Institut de génomique fonctionnelle de Montpellier, ont été salués par toute la presse, scientifique ou non.

 

L’équipe de chercheurs semble donc avoir réussi à inverser l’horloge biologique de cellules âgées qu’elle est parvenue à faire retourner à l'état de cellules souches embryonnaires. Cette petite révolution ouvre de nombreuses portes à l’avenir tant sur le thème de la médecine régénérative que sur des questions philosophiques. Un jour, peut-être, nous serons incapables de différencier un jeune homme de 20 ans d’un homme âgé de 60, mais alors, c’est peut-être la vieillesse qui deviendra le terreau fertile de l’imagination.

commentaires

Les tarifs des médecins en ligne

Publié le 6 Août 2008 par David Guillerm dans santé

Depuis le 30 Juillet, la Caisse nationale d'assurance-maladie (Cnam) met en ligne sur son site internet Ameli.fr, les tarif pratiqués par les medecins et les dentistes. Ainsi, nous pouvons visonner les medecins et les dentistes qui augmente leur tarif pour leur dépassement d'honoraire.
Loin de régler le problème de l'accès à la santé, ceci nous permet une plus grande transparence des pratiques des medecins et des dentistes.
commentaires